Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Koh-Lanta
Pékin Express
Mariés au premier regard
Télé Réalité
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Les Anges
Demain nous appartient
Plus Belle la Vie
Les Marseillais
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Magic Johnson et le VIH : un combat qui a ''rapproché sa famille''

Lorsqu'il annonce sa séropositivité en 1991, même si Michael Jordan est en train d'exploser, Magic Johnson est encore l'un des meilleur joueurs de la NBA.

Alors que beaucoup pensent sa carrière terminée, Magic Johnson continue au sein de sa mythique franchise des Lakers, décrochant le seul titre qui lui manquait, celui de MVP du All Star Game avant de glaner la médaille d'or avec la légendaire Dream Team 92 aux côtés de Michael Jordan et Charles Barkley. Un exploit rendu possible grâce au soutien de sa famille, sa femme Earlitha "Cookie" Kelly et leurs trois enfants, Andre, Earvin et Elisa. C'est ce qu'il a confié le 10 octobre au magazine People et le même jour dans le talk show de Wendy Williams, The Wendy Williams Show : "Ils sont toujours sur mon dos pour être sûrs que je fais les bonnes choses. Ils me demandent toujours : 'As-tu pris tes médicaments ? As-tu fais de l'exercice ? Est-ce que tu manges sainement ?'"

Il explique ainsi que sa tribu livre "le même combat, la même guerre contre le VIH", ajoutant que la maladie "a rapproché les membres de [sa] famille". Et si les médicaments et un régime sain l'ont probablement tenu en bonne santé durant ses vingt et une dernières années, il ajoute que le soutien des siens fut également essentiel : "Personne ne peut vaincre cette maladie seul."

Magic Johnson avait appris sa séropositivité en 1991 alors qu'il devait disputer un match dans l'Utah face au Jazz de Karl Malone. Juste avant la rencontre amicale, le médecin des Lakers lui demande de revenir immédiatement à L.A. Sur place, le médecin lui apprend qu'il est séropositif. Pour être sûr, le staff médical de la célèbre franchise pratique plusieurs tests, mais le resultat, terrible, reste le même. Magic prend alors le chemin de la maison, où il prévient sa femme Cookie, qui avait immédiatement compris qu'il se passait quelque chose de grave, avant d'en faire l'annonce publiquement.

Depuis, l'un des meneurs les plus spectaculaires de la Ligue est devenu un businessman averti et couronné de succès, avec une fortune estimée à 700 millions de dollars, quand d'autres basketteurs sombrent totalement après leur retraite. Mais pas Magic. L'homme possède un restaurant franchisé TGI Friday, l'un des seuls en Amérique avec le nom de son propriétaire en devanture, est récemment devenu le propriétaire des Dodgers, l'une des franchises mythiques de base-ball, et a récemment acquis les droits d'une des émissions musicales les plus populaires aux États-Unis née en 1965, Soul Train. La star espère pouvoir l'adapter au cinéma et dans une comédie musicale, et pourquoi pas faire revenir à la télévision cette émission mythique présentée par Don Cornelius, décédé en début d'année.

Charmeur et sourire toujours ravageur, le grand Magic Johnson se porte comme un charme et, en marge de ses activités de businessman dont il dit raffoler, reste l'un des premiers militants contre le virus du sida outre-Atlantique.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel