Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Koh-Lanta
Pékin Express
Mariés au premier regard
Télé Réalité
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Les Anges
Demain nous appartient
Plus Belle la Vie
Les Marseillais
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews
NEWSLETTER

Maïwenn veut être "sifflée dans la rue toute sa vie", des propos polémiques

Par Tom Spencer Rédacteur
Fan des corgis, des iconiques Spice Girls, de la princesse Diana et adepte de tea time, Tom Spencer aime notamment relater la vie des membres de la couronne britannique mais n’est jamais contre un petit détour outre-Atlantique.
Maïwenn Le Besco au photocall du dîner "Chanel" lors du 46ème Festival du Cinéma Américain de Deauville © Olivier Borde/Bestimage
11 photos
Lancer le diaporama
Maïwenn Le Besco au photocall du dîner "Chanel" lors du 46ème Festival du Cinéma Américain de Deauville © Olivier Borde/Bestimage
Mieux vaut un bad buzz, que pas de buzz du tout... En pleine promotion de son dernier film, "ADN", l'actrice et réalisatrice Maïwenn a accordé une interview très décriée à "Paris Match" dans laquelle elle réaffirme fièrement son anti-féminisme. Harcèlement de rue, lourdeur des hommes... pas de problème pour elle !

Alors que la parole des femmes s'est enfin libérée, qu'elles osent désormais dénoncer leurs agressions et le harcèlement dont elles sont parfois victimes de la part des hommes, une petite poignée d'entre elles font entendre un son de cloche radicalement différent. C'est le cas de Maïwenn qui s'est attirée les foudres des internautes après ses propos polémiques dans Paris Match.

La réalisatrice âgée de 44 ans, qui sort un nouveau film qu'elle réalise et dans lequel elle joue, intitulé ADN, n'adhère pas du tout aux mouvements #TimesUp #BalanceTonPorc ou #MeToo et n'a guère apprécié le coup d'éclat de sa consoeur Adele Haenel à la dernière cérémonie des César... "Le politiquement correct dans ce milieu, aujourd'hui, exige de se déclarer pour elle. Eh bien, moi, je ne le suis pas", assume-t-elle pleinement. Elle fait volontiers partie de ceux qui veulent séparer l'homme de l'artiste et estime que le César reçu par Roman Polanski - accusé de viol par plusieurs femmes - pour son film J'accuse était donc pleinement mérité.

Le féminisme tout court ? Très peu pour elle ! "C'est fou ce qu'elles peuvent dire comme conneries, ces derniers temps. Ce sont des femmes qui n'aiment pas les hommes, c'est clair, et qui sont à l'origine de dommages collatéraux très graves. Moi, je suis pour dire aux hommes à quel point on les aime", a ainsi clamé Maïwenn, renforçant la petite rengaine qui voudrait que les hommes dénoncés pour leurs agissements deviennent des parias, des hommes brisés... Elle-même est très à l'aise avec ce que certains hommes peuvent faire subir aux femmes. "J'espère que les hommes me siffleront dans la rue toute ma vie. Je ne me suis jamais offensée parce qu'un homme portait un regard bestial sur moi. Au contraire, je prends ça comme un compliment", jure-t-elle. Sa consoeur Catherine Deneuve avait elle aussi réclamé le droit d'être encore importunée par les hommes...

Les propos de l'ancienne compagne de Luc Besson ont fait bondir les internautes, notamment sur Twitter où des centaines de tweets ont dénoncé son interview et son manque d'empathie envers les femmes. "Comment on peut déclarer ce genre de choses quand on a réalisé Polisse..." ; "Elle est surtout très bête, elle enchaine les idées reçues et les clichés" ; "Ecoeurante Maiwenn" ou encore "J'hallucine, ses propos sont à gerber, et dire que Polanski est une victime, on croit rêver...", peut-on par exemple lire.

L'interview de Maïwenn est à lire dans Paris Match, dans les kiosques le 22 octobre 2020.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
En vidéos
Renaud "passé de 60 clopes par jour à 15", six mois sans alcool... et un futur album !
Renaud "passé de 60 clopes par jour à 15", six mois sans alcool... et un futur album !
Marine Lorphelin et Maëva Coucke révèlent leur lingerie, Camille Lellouche en mini-robe découpée
Marine Lorphelin et Maëva Coucke révèlent leur lingerie, Camille Lellouche en mini-robe découpée
Gilbert Bécaud : L'un de ses enfants victime d'un AVC, la malédiction continue
Gilbert Bécaud : L'un de ses enfants victime d'un AVC, la malédiction continue
Angel Di Maria cambriolé : trois suspects en garde à vue !
Angel Di Maria cambriolé : trois suspects en garde à vue !
Martika (Mamans & Célèbres) enceinte : +20 kilos, double menton... elle s'assume avant l'accouchement
Martika (Mamans & Célèbres) enceinte : +20 kilos, double menton... elle s'assume avant l'accouchement
Akhenaton : Victime d'une "pneumopathie", une vérité rétablie sur son passage à l'hôpital...
Akhenaton : Victime d'une "pneumopathie", une vérité rétablie sur son passage à l'hôpital...
Sandra Sisley pas très rassurée...
Sandra Sisley pas très rassurée...
Jean-Jacques Goldman, son amie Sirima poignardée avec un couteau de cuisine
Jean-Jacques Goldman, son amie Sirima poignardée avec un couteau de cuisine
Christian Karembeu entouré des femmes de sa vie : anniversaire grandiose pour sa fille Gaïa
Christian Karembeu entouré des femmes de sa vie : anniversaire grandiose pour sa fille Gaïa
Estelle Lefébure avoue des injections de Botox : "Je n'ai pas aimé"
Estelle Lefébure avoue des injections de Botox : "Je n'ai pas aimé"
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image