Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Secret Story
Koh-Lanta
Masterchef
Pékin Express
Qui veut épouser mon fils ?
L'Amour est dans le pré
Télé Réalité
France Télévision
TF1
M6
Canal+
France 2
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Malik Bentalha placé en garde à vue : le récit étonnant de son interpellation

15 photos
Lancer le diaporama
Malik Bentalha a évoqué sa garde à vue après avoir allumé un fumigène au Parc des princes le 18 septembre 2019, dans l'émission du 2 octobre de "Touche pas à mon poste", sur C8.
Mercredi 2 octobre 2019, Malik Bentalha était l'invité de "Touche pas à mon poste", sur C8. L'humoriste, qui va partir en tournée avec son spectacle "Encore", est revenu sur sa récente garde à vue et sur l'affaire du fumigène au Parc des princes.

Malik Bentalha est interdit de stade pour les six prochains mois. Le célèbre humoriste de 30 ans a été condamné à ne plus mettre, temporairement, les pieds à un match de foot après avoir allumé un fumigène lors de la rencontre qui a opposé le PSG au Real Madrid au Parc des princes le 18 septembre 2019. Le face-à-face comptant pour la Ligue des Champions s'était conclu par une victoire des joueurs de Thomas Tuchel sur ceux de Zinedine Zidane.

Grâce aux images des caméras de surveillance, Malik Bentalha avait été identifié dans le virage Auteuil en train de commettre l'acte prohibé. Ferveur supporter du PSG, l'humoriste avait été interpellé à son domicile, placé en garde à vue, puis il était passé devant le tribunal correctionnel de Paris le 26 septembre dernier, où il avait reconnu les faits.

Invité le mercredi 2 octobre dans l'émission de Touche pas à mon poste (C8), à l'occasion du lancement de sa tournée pour son spectacle Encore, Malik Bentalha a été questionné sur sa garde à vue par Cyril Hanouna. "J'aurais pas dû le faire, mais on m'a proposé, je me suis ambiancé", a d'abord déclaré l'humoriste. La police a effectivement débarqué à son domicile en "fin de matinée." "Ils rentrent, la première chose qu'ils me disent, je te jure c'est : 'Il est comment Cyril Hanouna ?'", a-t-il raconté. Les agents savaient, semble-t-il, qu'il était un ami proche de l'animateur de Touche pas à mon poste. Cette anecdote n'a pas manqué de surprendre Cyril Hanouna : "C'est énorme ! On les embrasse, bah passez à la maison."

Invitant les téléspectateurs à ne pas allumer de fumigènes dans les stades, Malik Bentalha a malgré tout regretté que d'autres actes inacceptables ne soient pas sanctionnés : "C'est pas une chose à faire, je suis entièrement d'accord, mais j'aimerais qu'il y ait la même sévérité sur les cris de singe et les jets de bananes dans les tribunes."

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel