Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Koh-Lanta
Pékin Express
Mariés au premier regard
Télé Réalité
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Les Anges
Demain nous appartient
Plus Belle la Vie
Les Marseillais
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Mariage Carl Philip et Sofia de Suède : Fous d'amour, une émotion inoubliable...

147 photos
Lancer le diaporama
Le prince Carl Philip de Suède et Sofia Hellqvist le jour du mariage à Stockholm le 13 juin 2015

Elle a fait de la télé réalité, est tatouée (cela s'est vu lorsqu'elle se tint devant l'autel) et a posé à moitié (même un peu plus) nue : par son mariage avec le beau prince Carl Philip, 36 ans, Sofia Hellqvist est devenue ce samedi 13 juin 2015 princesse de Suède et duchesse de Värmland, au cours d'une cérémonie qui avait de quoi dissiper les dernières réticences de ses compatriotes, encore divisés sur l'entrée dans la famille royale de la brunette de 30 ans...

Du Coldplay, du Rihanna et du gospel dans la chapelle royale du palais Drottningholm ? Pas de doute : si le roi Carl XVI Gustaf et la reine Silvia de Suède viennent de marier leur dernier enfant, et si Stockholm vient de vivre ses troisièmes noces royales en cinq ans (les dernières avant un bon moment !), le mariage du prince Carl Philip et de Sofia Hellqvist laissera lui aussi une trace indélébile dans la mémoire du royaume.

Unis par un authentique coup de foudre qui frappa en 2009, quelques mois à peine après la rupture du prince scandinave et de son ex-amour au long cours, Emma Pernald, le passionné de course automobile et de design et l'ancienne prof de yoga passée par la case télé (Paradise Hotel, un Loft en version vacances dans un resort de luxe) et papier glacé des revues masculines ont surmonté patiemment la désapprobation, affronté les froncements de sourcils... Totalement en paix avec ses choix passés, la jolie Sofia, impliquée de longue date dans le milieu humanitaire, a enduré et fini par séduire, d'abord sa belle-famille (notamment ses belles-soeurs Victoria et Madeleine), puis ses compatriotes. En toute sobriété, en toute simplicité, et avec un look retravaillé, pas sans faire penser à Kate Middleton.

Son style pour le mariage, évidemment, avait suscité une vive attente. Le suspense a pris fin magnifiquement. A la veille du jour J, elle faisait déjà sensation, pour le grand dîner de répétition sur l'île de Skeppsholmen, dans une robe de l'étoile libanaise de la mode Zuhair Murad, prisée des stars. Un choix qui faisait écho aussi bien à celui de l'héritière du trône, Victoria, habillée par Elie Saab dans les mêmes circonstances cinq ans plus tôt, mais aussi aux accents orientaux du repas concocté par le traiteur de renom Rosers et le Beirut Café. Ce samedi 13 juin 2015, c'est naturellement une maison suédoise qu'elle a mise à l'honneur : la robe de mariée de Sofia Hellqvist était signée Ida Sjöstedt, créatrice de 39 ans à laquelle elle devait déjà la robe qu'elle portait en décembre 2014 pour le dîner des prix Nobel - une de ses premières grandes apparitions avec la famille royale. Composée de trois nuances de blanc et réalisée en crêpe de soie doublé d'organza de soie italien, la robe est somptueuse de romantisme, avec toutes ces dentelles confectionnées par José María Ruiz...

Un romantisme décuplé par le choix de la décoration florale : coiffée par Marwan Hitti, maquillée par William Värnild, et sublimée par un somptueux diadème offert par le couple royal, Sofia Hellqvist avait entre les mains un bouquet fait de roses et de myrte traditionnel du château de Sofiero dans des tons crème et corail. D'autres fleurs (hortensias, oeillets, pivoines, fuchsias) et couleurs venaient intensifier la décoration de la chapelle et des espaces du palais concernés par la noce, grâce au travail magnifique de Claes Carlsson, qui a mobilisé 45 personnes.

C'est avec beaucoup d'émotion que le prince Carl Philip de Suède, vêtu d'un uniforme cérémoniel de la Marine suédoise, a posé les yeux sur Sofia en la découvrant lorsque, la dernière, elle a pénétré dans la chapelle royale à 16h30, prête à unir son destin au sien devant leur famille et de nombreux invités (550 personnes en tout), dont beaucoup de têtes couronnées. La chapelle avait commencé à se remplir dès 16 heures, dans un ordre méticuleux imposé par le protocole, proches des familles et représentants de cours étrangères en dernier. On a pu ainsi voir défiler entre autres la princesse Märtha-Louise de Norvège et son époux Ari Behn, le prince Joachim et la princesse Marie de Danemark, les Sommerlath (famille de la reine Silvia), les princesses Christina, Margaretha, Désirée et Birgitta, la princesse Takamado, le comte Edward et la comtesse Sophie de Wessex, le prince héritier Haakon et la princesse Mette-Marit de Norvège (déjà présents la veille au soir), le prince héritier Frederik et la princesse Mary de Danemark, la reine Mathilde de Belgique, la reine Maxima des Pays-Bas, la reine Sonja de Norvège, la reine Margrethe II de Danemark, puis les soeurs de la mariée, Lina et Sara Hellqvist, avec leurs compagnons respectifs Jonas Frejd et Oskar Bergman. La princesse Madeleine, enceinte et sur le point d'accoucher de son deuxième enfant, était bien présente, avec son mari Christopher O'Neill et leur fille d'un an, la princesse Leonore, tout comme la princesse Victoria, le prince Daniel et la princesse Estelle - la petite princesse était demoiselle d'honneur, avec les jumelles Anaïs et Chloé Sommerlath ainsi que Tiara Larsson. Parmi les derniers à venir se placer figuraient les parents - Marie et Erik Hellqvist, puis le couple royal -, ainsi que Jan-Åke Hansson, ami de jeunesse du prince Carl Philip et son témoin en ce grand jour.

L'évêque émérite Lars-Göran Lönnermark, qui a brillamment filé la métaphore de la course automobile pour évoquer l'engagement du mariage, et l'aumônier de la paroisse royal Michael Bjerkhagen officiaient à nouveau en tandem, lors de cette courte (une trentaine de minutes) mais intense cérémonie de mariage, où les psaumes et les morceaux classiques ont été entrecoupés de Coldplay (Fix You, revisitée par Salem Al Fakir) et de Rihanna (Umbrella, transposée en suédois et interprétée par David Pagmar).

Au bord des larmes au moment - extrêmement touchant - de l'échange des consentements et des voeux, c'est au son vibrant d'une chorale gospel que, désormais mari et femme, le prince Carl Philip et la princesse Sofia de Suède se sont lentement éloignés de l'autel pour quitter la chapelle royale. Dans les rangs, on applaudissait et on dansait, même, à l'image de la très enceinte princesse Madeleine, qui gigotait en regardant sa petite Leonore sucer sa tétine dans les bras de sa tata Victoria.

Après le bateau (le S/S Stockholm) la veille, place au landau : le nouveau couple princier s'est installé dans la fameuse calèche fabriquée par L. V. Nylund qui avait servi lors des précédents mariages royaux (du couple royal, du couple héritier et de l'autre couple princier) pour la traditionnelle procession dans Stockholm, là encore selon un initinéraire inchangé. Un exercice plus éprouvant qu'il n'y paraît : pendant une trentaine de minutes, Carl Philip et Sofia ont salué sans arrêt ceux de leurs compatriotes descendus dans la rue pour partager leur bonheur. Au terme de ce circuit, ponctué par un salut aux canons tiré de l'autre côté de la rade, les jeunes mariés ont retrouvé à Logården (les jardins du palais), face à une foule compacte et bruyante, leurs proches et leurs invités. A la tribune installée face au public, le prince a prononcé quelques mots, devant une princesse Sofia peinant à contenir son émotion, avant de l'embrasser fougueusement, suscitant une clameur en contrebas. Puis le roi Carl XVI Gustaf a pris le relais pour entraîner la foule à lancer un "hip hip hip hourra !" à la mode suédoise en l'honneur des amoureux. Lesquels ont ensuite passé de longues minutes à saluer tous leurs convives et à recevoir leurs félicitations, avant de coloniser avec eux l'escalier monumental du palais pour une photo de groupe.

Vers 19 heures, tout ce beau monde a fini par disparaître à l'intérieur de la Salle Vita Havet (Mer Blanche) pour la réception du mariage. A 19h40, le roi Carl XVI Gustaf a souhaité la bienvenue à tous et porté un toast. Au menu, concocté par une escouade de pointures sous la direction de Fredrik Eriksson (on n'en attendait pas moins de la part de Carl Philip, qui soutient régulièrement les chefs suédois dans les grand concours tels que le Bocuse d'or) : des asperges blanches "Princesse Sofia" (une recette créée pour l'occasion), homard grillé et jus de coriandre, brochet, et tartelette fruits et chocolat blanc, le tout arrosé de Champagne Diebolt-Vallois Brut Tradition, de Champagne Pommery Grand Cru Millésime 2005, de Riesling Trimbach Vieilles Vignes 2011 de Prince-Alsace, de Pinot Noir Elgin 2012 et de Sauternes Château Suduiraut 2002.

La fête allait continuer une bonne partie de la nuit, pour célébrer dignement un amour parti à cent à l'heure pour durer toute une vie.

Félicitations au prince Carl Philip et à la princesse Sofia !

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image