Actualité
Exclus
People France
Politique
Interviews
People UK
People US
Tous les thèmes
Cinéma
Johnny Depp
Blake Lively
Tom Cruise
Leïla Bekhti
Carole Bouquet
Gérard Depardieu
Sophie Marceau
Pierre Niney
Juliette Binoche
Emmanuelle Béart
Séries
Demain nous appartient
Ici tout commence
Plus Belle la Vie
Un si grand soleil
TV
Télé Réalité
Familles nombreuses
Koh-Lanta
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Mariés au premier regard
Pékin Express
Top Chef
Les Anges
Les Marseillais
Miss France
TPMP
Musique
Star Academy
The Voice
Eurovision
Céline Dion
Amel Bent
Louane Emera
Vitaa
Slimane
Jenifer
Britney Spears
Lady Gaga
Florent Pagny
Mode
Fashion Week
Défilés
Mannequins
Looks
Beauté des stars
Silhouettes de stars
Royauté
Faits divers
Justice
Police
Insolite
Bons plans
NEWSLETTER

Marie-Christine (TLMVPSP) avantagée ? Sa réponse aux accusations

Marie-Christine (TLMVPSP) avantagée ? Sa réponse aux accusations
Par Wendy M.
A ce jour, Marie-Christine est la plus grande gagnante de "Tout le monde veut prendre sa place". Depuis son exploit, plusieurs internautes pensent que la candidate de 48 ans est avantagée par la production. Elle a décidé de répondre à ses accusations lors d'une interview.

Le 4 août 2018, Marie-Christine (48 ans) a signé sa 100e victoire dans Tout le monde veut prendre sa place sur France 2. Elle est ainsi devenue la plus grande gagnante de l'histoire du jeu présenté par Nagui. A ce jour, elle a cumulé plus de 119 400 euros de gain.

Si elle peut être fière de son exploit, Marie-Christine doit faire face à plusieurs accusations. Selon certains internautes, la candidate de Tout le monde veut prendre sa place est avantagée par la production de France 2. C'est lors d'un entretien avec nos confrères de Télé-Loisirs que la mère de famille a décidé de répondre : "Avantagée c'est vite dit, parce qu'on ne sait pas du tout ce qui se cache derrière les questionnaires des thématiques ! Le choix du questionnaire est très casse-gueule. Je peux me planter dans les grandes largeurs !"

Marie-Christine s'est ensuite justifiée pour faire taire les mauvaises langues. "Evidemment, je vais prendre un sujet sur lequel je me pense à l'aise. Mais il m'arrive de faire des choix tout pourris. Sur 'le cinéma des années 50', je pensais que je m'en sortirais... mais j'ai fait mon pire score", a-t-elle déclaré avant de conclure : "Les gens doivent comprendre que l'émission s'enregistre dans les conditions du direct, à quelques minutes près. J'ai seulement 10 secondes pour me décider et sélectionner un thème pour mon challenger. Ce n'est pas facile." Voilà qui est dit !

Une interview à retrouver dans son intégralité sur le site de Télé-Loisirs.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
En vidéos
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image