Actualité
Exclus
People France
Politique
Interviews
People UK
People US
Tous les thèmes
Cinéma
Johnny Depp
Blake Lively
Tom Cruise
Leïla Bekhti
Carole Bouquet
Gérard Depardieu
Sophie Marceau
Pierre Niney
Juliette Binoche
Emmanuelle Béart
Séries
Demain nous appartient
Ici tout commence
Plus Belle la Vie
Un si grand soleil
TV
Télé Réalité
Familles nombreuses
Koh-Lanta
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Mariés au premier regard
Pékin Express
Top Chef
Les Anges
Les Marseillais
Miss France
TPMP
Musique
The Voice
Eurovision
Céline Dion
Amel Bent
Louane Emera
Vitaa
Slimane
Jenifer
Britney Spears
Lady Gaga
Florent Pagny
Star Academy
Mode
Fashion Week
Défilés
Mannequins
Looks
Beauté des stars
Silhouettes de stars
Royauté
Faits divers
Justice
Police
Insolite
NEWSLETTER

Marine Le Pen évoque sa relation tumultueuse avec son père : "J'ai beaucoup souffert..."

Marine Le Pen évoque sa relation tumultueuse avec son père : "J'ai beaucoup souffert..."
Par Anouchka Volkov Rédactrice
Anouchka mène l’enquête pour dénicher et trouver tous les scoops liés aux stars. Aucune mission n’est impossible pour cette journaliste possédant un véritable sang-froid.
18 photos
Invitée dans l'émission "Sept à Huit" diffusée ce dimanche 17 avril 2022 à 19h20 sur TF1, Marine Le Pen a répondu avec beaucoup de franchise aux questions d'Audrey Crespo-Mara. Sincère, la candidate du Rassemblement National a évoqué sa relation avec son père, Jean-Marie Le Pen.

Le 24 avril 2022, elle pourrait remporter l'élection présidentielle face à Emmanuel Macron. Invitée dans l'émission Sept à Huit, Marine Le Pen a été interrogée par Audrey Crespo-Mara qui souhaitait savoir si elle aurait une pensée pour son père, Jean-Marie Le Pen, si elle devenait présidente de la République Française. "Bien sûr j'aurai une pensée pour lui. Mais pas seulement quand je suis élue... Dieu merci, c'est mon père ! Donc j'y pense quand même de temps en temps", lui répond la candidate de 53 ans, dans un premier extrait déjà mis en ligne.

Je ne suis pas lui, clairement

"Au final, est-ce que votre père vous aura plus portée ou empêchée... ?" lui demande ensuite la journaliste de TF1, très curieuse de connaître les liens entre Marine et son papa. "Ça dépend des moments. C'est difficile comme question. Ça dépend des moments, explique-t-elle. C'est vrai que c'est lui qui m'a fait aimer la politique. C'est lui qui m'a quand même transmis sa passion de la France. Et puis à un moment donné, vous volez de vos propres ailes. Vous êtes vous même, vous n'êtes pas lui. Et je ne suis pas lui, clairement."

Souvent questionnée sur son père, du fait de leurs brouilles passées ou des casseroles de celui-ci, Marine Le Pen tient malgré tout à le protéger. "Voilà je dis souvent : Entre lui et moi c'est comme un ciel breton. Il fait beau plusieurs fois par jour", ajoute-t-elle, très bienveillante à son égard.

Candidate du Rassemblement National "délepenisée" comme le reprend Audrey Crespo-Mara, celle-ci lui demande ensuite, de manière implicite, si elle a déjà ressenti un peu de honte ou de gêne vis-à-vis de son nom. "Vous savez j'ai toujours gardé mon nom, même quand je me suis mariée. J'ai d'ailleurs beaucoup souffert pour ce nom, c'est peut-être pour cela que j'y suis attachée", répond Marine Le Pen. "Votre nom a été gommé de l'affiche" renchérit alors la journaliste, "Tout est gommé de l'affiche", poursuite la candidate. Amusée, elle ajoute : "Il n'y a ni mon nom ni mon prénom sur l'affiche. Donc en l'occurrence, l'exemple est mal choisi."

L'intégralité du portrait de Marine Le Pen est à découvrir dans Sept à Huit sur TF1 ce soir.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image