Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Koh-Lanta
Pékin Express
Mariés au premier regard
Télé Réalité
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Les Anges
Demain nous appartient
Plus Belle la Vie
Les Marseillais
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Mathilde de Belgique bigarrée pour la 'Joyeuse rentrée' cruciale du roi Philippe

Le roi Philippe et la reine Mathilde de Belgique ont lancé le 6 septembre 2013 à Louvain, dans le Brabant flamand, leur tournée ''Joyeuses rentrées'' destinée à prendre contact avec leurs sujets suite à l'intronisation du nouveau souverain le 21 juillet.
28 photos
Lancer le diaporama
Le roi Philippe et la reine Mathilde de Belgique ont lancé le 6 septembre 2013 à Louvain, dans le Brabant flamand, leur tournée ''Joyeuses rentrées'' destinée à prendre contact avec leurs sujets suite à l'intronisation du nouveau souverain le 21 juillet.

Dans le cartable de Mathilde de Belgique, il doit y avoir une trousse pleine de crayons de couleurs, de feutres et de tubes de gouache ! Après avoir ébloui dans un ensemble vert lime qu'elle affectionne pour son premier engagement officiel au côté du roi Philippe depuis son intronisation, à l'occasion de la très populaire Cavalcade d'Hanswijk, et à nouveau pour la rentrée des classes de leurs enfants, la reine a fait sensation pour la "joyeuse rentrée" du couple royal, vendredi 6 septembre 2013.

"Joyeuses rentrées", voilà le thème de la première rentrée de Philippe et Mathilde en tant que couple royal. Derrière ce nom de code résolument convivial, une vaste opération de communication : au gré d'une tournée de onze escales dans les principales villes du royaume, le roi Philippe et la princesse Mathilde iront à la rencontre de leurs sujets, pour une première prise de contact en bonne et due forme.

Réputée de longue date pour son élégance et sa silhouette volontiers parée de couleurs éclatantes, la reine Mathilde n'a pas déçu pour l'étape inaugurale : à Louvain, dans le Brabant flamand, près de 1 500 personnes rassemblées sur le parvis de l'Hôtel de Ville en guise de comité d'accueil ont pu la voir apparaître en milieu de matinée dans une étonnante robe multicolore, bariolée de bleu, de jaune et de couleur fauve.

Les couleurs du drapeau belge étaient également bien représentées dans le public, n'éclipsant toutefois pas les bannières des quelques indépendantistes et opposants à la monarchie qui n'avaient pas manqué, eux aussi, de guetter la venue du couple royal. Conformément à leur souhait, le roi Philippe et la reine Mathilde, qui ont salué depuis le balcon de l'Hôtel de Ville, ont ensuite pris part à une réception avec l'ensemble des bourgmestres de la "jeune province", avant de se livrer à un bain de foule. Ce mardi, le couple royal faisait une deuxième étape sur la route des Joyeuses rentrées, à Wavre dans le Brabant wallon.

Malgré l'ambiance bon enfant qui se dégage de l'initiative, son enjeu apparaît assez important, le roi Philippe ayant besoin d'accroître sa popularité pour asseoir son règne. Figure plus réservée et moins douée pour le contact que son père le roi Albert II, qui fut un monarque-patriarche, le nouveau souverain va devoir construire sa légitimité. Pour Martine Dubuisson, du quotidien belge Le Soir, qui s'est exprimée sur les ondes de RTL Bel, cela devrait passer par trois leviers d'influence : "montrer qu'il bosse, lui" et qu'il mérite ses émoluments à la charge du contribuable (d'où son agenda vite rempli après ses courtes vacances en famille à l'île d'Yeu), "moderniser la communication et aussi s'ouvrir davantage aux journalistes", et "montrer qu'il est plus ouvert qu'on ne l'imagine" (d'où la tolérance des manifestants antimonarchistes, auparavant "évacués manu militari").

Manque de chance, un petit couac ne devrait pas lui faciliter la tâche : les portraits officiels du nouveau couple royal, qui doivent remplacer ceux d'Albert II et Paola dans les communes du pays, ne sont toujours pas prêts. Selon la chancellerie, contactée par RTL.be, "les photos officielles ont été choisies, mais les bons de commande ne seront envoyés aux communes que dans plusieurs semaines, ensuite, il faudra le temps de fabrication et de livraison." "Aucun portrait officiel ne devrait donc être accroché dans un hôtel de ville avant le mois d'octobre. Les souverains entameront donc leurs Joyeuses Entrées, en parcourant des villes où trônent les portraits des roi et reine précédents", déplore RTL.be.

Mais si la chancellerie ne semble pas plus inquiète que cela, le bourgmestre de Wavre a fort heureusement pris ses dispositions en amont de la visite royale : "C'est un peu regrettable puisque nous avons été informés il y a quelques semaines par la chancellerie du Premier ministre qu'il fallait attendre le mois d'octobre pour pouvoir installer les portraits officiels. C'est évidemment malheureux pour la Joyeuse entrée, mais c'est aussi particulier pour toutes les cérémonies qui ont lieu depuis l'entrée en fonction du roi Philippe. Je pense aux mariages qui ont lieu chaque semaine. Mais comme à Wavre on a le sens de l'initiative, nous avons décidé de prendre les choses en main nous-mêmes et nous allons, grâce à des agences de presse, pouvoir installer des photos dans l'attente des portraits officiels", a-t-il confié au micro d'Antonio Solimando pour RTL TVI.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
En vidéos

Message de Pâques du prince Albert II et la princesse Charlene de Monaco depuis Roc Agel le 12 avril 2020.
La princesse héritière Victoria de Suède fait visiter la galerie de Karl XI au palais royal à Stockholm à l'occasion de la fête nationale suédoise le 6 juin 2020.
Dans cette interview, Caterina Murino s'est confiée sur ses désirs de maternité, de mariage et sur son combat contre l'excision.
Photo partagée sur Instagram le 19 février 2020 par le prince Emmanuel-Philibert de Savoie lors de ses vacances au ski avec sa femme Clotilde Courau et leurs filles les princesses Vittoria et Luisa.
Le prince Daniel de Suède et ses enfants la princesse Estelle et le prince Oscar, filmés par la princesse héritière Victoria dans le parc du palais Haga à Stockholm, ont participé en début d'année 2020 au défi lancé par l'association Generation Pep qu'ils ont fondée pour promouvoir un mode de vie sain et actif auprès des jeunes.
La princesse héritière Victoria de Suède fait visiter la salle du conseil au palais royal à Stockholm à l'occasion de la fête nationale suédoise le 6 juin 2020.
Le prince Emmanuel Philibert de Savoie avec ses filles Vittoria et Luisa aux sports d'hiver, le 18 février 2020, dans la story Instagram du prince.
Elizabeth Reynaud, invitée de TPMP People le 21 février 2020.
La princesse héritière Victoria de Suède fait visiter la galerie Bernadotte au palais royal à Stockholm à l'occasion de la fête nationale suédoise le 6 juin 2020.
La princesse héritière Victoria de Suède fait visiter le jardin Logarden au palais royal à Stockholm à l'occasion de la fête nationale suédoise le 6 juin 2020.
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel