Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Secret Story
Koh-Lanta
Masterchef
Pékin Express
Qui veut épouser mon fils ?
L'Amour est dans le pré
Télé Réalité
France Télévision
TF1
M6
Canal+
France 2
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Mathilde et Philippe de Belgique : Première royale, la reine lâche les chevaux

La reine Mathilde de Belgique assistait avec le roi Philippe le 1er septembre 2013 à la Cavalcade d'Hanswijk, commémoration de la Vierge Marie à Malines. Leur première sortie officielle depuis l'intronisation du nouveau roi des Belges le 21 juillet.
31 photos
Lancer le diaporama
La reine Mathilde de Belgique assistait avec le roi Philippe le 1er septembre 2013 à la Cavalcade d'Hanswijk, commémoration de la Vierge Marie à Malines. Leur première sortie officielle depuis l'intronisation du nouveau roi des Belges le 21 juillet.

Disparus de la circulation durant le mois d'août après un mois de juillet intense qui s'est achevé sur l'hommage solennel rendu au regretté roi Baudouin, le roi Philippe et la reine Mathilde de Belgique effectuaient dimanche 1er septembre 2013 leur première apparition officielle depuis l'intronisation dans l'émotion du nouveau souverain des Belges le 21 juillet dernier et l'ovation réservée alors au nouveau couple royal.

Fidèle à sa réputation avérée de modèle d'élégance et de fashionista adepte des couleurs vives, la reine Mathilde n'a pas failli et a lancé la rentrée royale sur des bases acidulées : c'est vêtue d'un total look vert lime - un ensemble qu'on l'avait vue porter en mai dernier pour son déplacement avec Philippe au CIO à l'occasion de la fin de mandat de Jacques Rogge - que la superbe liane de 1m75 a illuminé à Malines l'entrée en matière du couple royal, présent pour assister à la Cavalcade d'Hanswijk. Après le bleu reposant et omniprésent de leurs courtes vacances atlantiques en famille sur l'île d'Yeu au mois de juillet, un signe fort du peps avec lequel la reine, qui célébrait en janvier dernier ses 40 ans, attaque septembre. Après tout, il n'y avait guère de meilleure occasion que la Cavalcade pour lâcher les chevaux côté style.

Près de 60 000 personnes s'étaient rassemblées dans la cité flamande pour observer le deuxième passage de la spectaculaire parade équestre, qui avait déjà attiré le dimanche précédent plusieurs dizaines de milliers de spectateurs. La présence du roi Philippe et de la reine Mathilde a sans aucun doute accru l'engouement autour de cette commémoration de la Vierge Marie qui prend sa source dans une légende ancestrale : leur venue à cette procession vieille de près de huit siècles que le monarque belge honore traditionnellement de sa présence avait en fait été annoncée dès le mois de mai, faisant enfler - à juste titre - les rumeurs d'abdication prochaine du roi Albert II.

Après s'être rendu à la basilique d'Hanswijk, que la statue de la Vierge Marie avait quitté pour prendre sa place dans le cortège, et avoir signé le livre d'or à la maison communale, le couple royal a pris place dans la tribune d'honneur, où nos confrères belges de RTL.be identifiaient auprès de lui le cardinal Godfried Danneels et l'archevêque André Léonard, le ministre des Affaires étrangères Didier Reynders et le gouverneur de la province d'Anvers, Cathy Berx.

Lundi, c'était au tour des enfants de Philippe et Mathilde de Belgique de faire leur rentrée, papa et maman se partageant la tâche : le roi a accompagné la princesse héritière Elisabeth, le prince Gabriel et la princesse Éléonore au Collège Saint-Jean-Berghmans, tandis que la reine emmenait le prince Emmanuel, souffrant de dyslexie, à l'Institut Eureka, un établissement d'enseignement spécialisé.

Pour le couple royal, la rentrée des classes durera en réalité... six semaines : Philippe et Mathilde entameront le 6 septembre à Louvain la tournée "Joyeuses rentrées" qui les verra faire onze escales dans les principales villes du royaume, en guise de prise de contact avec leurs sujets suite à l'intronisation du roi au mois de juillet.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel