Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Koh-Lanta
Pékin Express
Mariés au premier regard
Télé Réalité
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Les Anges
Demain nous appartient
Plus Belle la Vie
Les Marseillais
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Meghan Markle : Sa peine ignorée par la famille royale ? Sophie de Wessex dément

Sophie Rhys-Jones, comtesse de Wessex, Meghan Markle, duchesse de Sussex - La famille royale d'Angleterre lors du National Service of Remembrance à Londres le 10 novembre 2019.
15 photos
Lancer le diaporama
Sophie Rhys-Jones, comtesse de Wessex, Meghan Markle, duchesse de Sussex - La famille royale d'Angleterre lors du National Service of Remembrance à Londres le 10 novembre 2019.
L'épouse du prince Harry n'aurait pas été suffisamment soutenue par la famille royale dans son combat pour les tabloïds... Pourtant, un membre de premier rang du clan dit avoir tenté d'aider Meghan Markle : la comtesse Sophie de Wessex, qui avait elle-même dû s'intégrer il y a quelques années.

Depuis que les Sussex ont pris leurs distances avec la monarchie britannique, rares ont été les commentaires d'autres membres de la famille royale. Dans une nouvelle interview accordée au Times, le 6 juin 2020, la comtesse Sophie de Wessex, la tante du prince Harry, est brièvement revenue sur ce départ qui a secoué le clan Windsor en début d'année.

À en croire l'épouse du prince Edward, âgée de 55 ans, la famille royale a bel et bien tenté d'aider Meghan Markle à s'intégrer, en vain... "Nous essayons tous d'aider un nouveau membre de la famille. J'espère juste qu'ils seront heureux, a d'abord affirmé Sophie Helen Rhys-Jones, ancienne chargée de relations publiques, qui a rejoint la Couronne en 1999 après son mariage avec le fils cadet de la reine Elizabeth. Souvenez-vous, j'ai mis cinq ans pour m'ajuster et, pendant les six mois qu'ont duré nos fiançailles, je m'étais même installée au palais de Buckingham. On ne sait pas nécessairement comment ça va tourner." Depuis, Sophie et le prince Edward ont eu deux enfants, Lady Louise et James (16 et 12 ans).

La reine s'appuie désormais sur les Wessex, jusqu'alors plutôt discrets, à qui elle confie davantage de missions puisqu'elle ne peut plus compter sur le soutien de Meghan et Harry, ni sur celui de son fils le prince Andrew, depuis qu'il a fait l'objet d'accusations d'agressions sexuelles sur mineures.

Une Meghan trop exigeante ?

Malgré le soutien que la famille royale aurait essayé de lui apporter, Meghan Markle n'a pas réussi à se faire une place au sein du clan. Face aux vives critiques dont elle est la cible dans les tabloïds, et ce, dès ses fiançailles avec le prince Harry à l'automne 2017, l'ex-actrice américaine estimerait que sa belle-famille n'a rien fait pour l'aider. Pire, elle aurait été désavantagée par rapport à Kate Middleton, qui a récemment reçu le soutien du palais de Kensington après un portrait peu flatteur dans le magazine Tatler.

"Meghan dit que c'est très parlant. Elle a expliqué que c'était l'une des raisons pour lesquelles Harry et elle avaient quitté la vie royale, a rapporté un prétendu ami de la duchesse au Daily Mail. Un manque de soutien et un mépris total pour sa peine et son angoisse lorsqu'elle a été attaquée dans les médias. Meghan a dit que, plutôt que de la soutenir, on lui a donné le sentiment qu'elle en demandait trop, en attendait trop, quand tout ce qu'elle voulait, c'était le soutien du pouvoir en place." Après avoir annoncé leur désir d'émancipation en janvier, le duc et la duchesse de Sussex se sont installés avec leur fils Archie (1 an) dans une confortable villa de Los Angeles, dans l'espoir d'une vie plus paisible.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
En vidéos

Le prince Emmanuel Philibert de Savoie avec ses filles Vittoria et Luisa aux sports d'hiver, le 18 février 2020, dans la story Instagram du prince.
La princesse héritière Victoria de Suède fait visiter la salle du conseil au palais royal à Stockholm à l'occasion de la fête nationale suédoise le 6 juin 2020.
Albert de Monaco, testé positif au coronavirus, donne de ses nouvelles lors d'une interview accordée à TF1, le 29 mars 2020.
La princesse héritière Victoria de Suède fait visiter la galerie de Karl XI au palais royal à Stockholm à l'occasion de la fête nationale suédoise le 6 juin 2020.
Sonia Rolland et sa fille font un Tiktok, le 15 avril 2020.
La princesse héritière Victoria de Suède fait visiter la salle à manger de Lovisa Ulrika pour la fête nationale suédoise le 6 juin 2020.
Message de Pâques du prince Albert II et la princesse Charlene de Monaco depuis Roc Agel le 12 avril 2020.
Albert de Monaco, testé positif au coronavirus, donne de ses nouvelles lors d'une interview accordée à TF1, le 29 mars 2020.
Photo partagée sur Instagram le 19 février 2020 par le prince Emmanuel-Philibert de Savoie lors de ses vacances au ski avec sa femme Clotilde Courau et leurs filles les princesses Vittoria et Luisa.
La princesse héritière Victoria de Suède fait visiter le jardin Logarden au palais royal à Stockholm à l'occasion de la fête nationale suédoise le 6 juin 2020.
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel