Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Secret Story
Koh-Lanta
Masterchef
Pékin Express
Qui veut épouser mon fils ?
L'Amour est dans le pré
Télé Réalité
France Télévision
TF1
M6
Canal+
France 2
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Meghan Markle sous le feu des critiques : son manteau fait scandale

Meghan Markle, duchesse de Sussex - La famille royale d'Angleterre lors du National Service of Remembrance à Londres le 10 novembre 2019.
17 photos
Lancer le diaporama
Meghan Markle, duchesse de Sussex - La famille royale d'Angleterre lors du National Service of Remembrance à Londres le 10 novembre 2019.
Panique au palais de Buckingham : le manteau Stella McCartney porté par Meghan Markle lors des commémorations de l'armée britannique et du Commonwealth aurait été fabriqué par des employés hongrois payés une misère. C'est ce que révèle une enquête poussée du "Mail Online".

Le manteau de la discorde. Le 10 novembre 2019, Meghan Markle avait choisi un élégant manteau noir imaginé par l'une de ses maisons préférées, Stella McCartney, pour assister aux commémorations des hommes et des femmes de l'armée britannique et du Commonwealth, engagés lors des deux guerres mondiales. Pour cet événement solennel, elle portait ce manteau issu de la collection automne-hiver 2019, d'une valeur de 1695 euros.

Vendredi 15 novembre 2019, le Mail Online jetait un pavé dans la mare en révélant que cette pièce a été fabriquée par des employés rémunérés à 3,40 euros de l'heure. En laine et doté d'une ceinture assortie, ce manteau serait produit au sein de l'usine Beriv, à Berettyoujfalu, dans l'est de l'Hongrie. C'est l'une des régions les plus pauvres du pays, frontalière à la Roumanie.

À peine plus payés que le salaire minimum légal

Le Mail Online précise que l'usine en charge du manteau s'est spécialisée dans la production de vestes pour femmes pour Stella McCartney, pourtant revendues à haut prix. Des informations que nos confrères britanniques peuvent affirmer, photos à l'appui, puisqu'ils se sont rendus au sein de l'usine. "Le management nous a fièrement annoncé qu'ils avaient produit le manteau porté par Meghan", précise leur enquête. L'usine a déclaré que tous ses salariés étaient mieux rémunérés que le salaire minimum légal hongrois (qui s'élève à 446 euros par mois, soit 149 000 forints), et qu'ils recevaient un salaire mensuel de près de 580 euros.
"Depuis que Meghan Markle l'a porté, nous l'appelons le Manteau Royal et sommes immensément honorés de l'avoir fabriqué. C'est une pièce fantastique qui montre le niveau de nos employés", a expliqué Imre Matolcsi, le directeur de l'usine Beriv. "Stella McCartney est notre client le plus précieux et nous travaillons avec elle depuis plus de 10 ans", a indiqué Laszlo Megyesi, le propriétaire de l'usine, au Mail Online.

"On n'a pas assez d'argent pour acheter à manger"

Le quotidien a pu échanger avec Anne, l'une des couturières qui a confectionné le manteau de Meghan Markle. Employée de l'usine depuis plus de 10 ans, elle explique être rémunérée environ 530 euros par mois, en ayant travaillé 176 heures en octobre, soit 44 heures par semaine, soit 3,40 euros de l'heure. "On est peut-être payés au dessus du salaire légal, mais on galère toujours. Tous les employés ont du mal à survivre et nous n'avons pas assez d'argent pour acheter à manger ou payer le chauffage. Nous sommes si fiers de nos talents parce que nos vêtements sont portés par les plus grands de ce monde. Tant de personnes parlent de ce manteau porté par une princesse, mais ils ne savent pas combien nous sommes payés et quelle vie nous avons, ce qui est désespérément triste", explique Anne.

Des quotas et des employés sous pression

Le Mail est en mesure de révéler que les employés de l'usine sont rémunérés selon le nombre de pièces qu'ils réalisent. S'ils n'atteignent pas l'objectif donné, ils seront moins bien payés. "Nous sommes constamment mis sous pression pour travailler plus dur, pour que les commandes soient expédiées rapidement", poursuit Anne, qui précise avoir dû terminer le manteau de Meghan en seulement trois jours. Le coût de production du manteau de situe entre 20 et 25% du prix total de revente (à 1695 euros).
Pourtant, sur le site officiel de la marque Stella McCartney, plusieurs onglets sont consacrés à la production de vêtements "éthiques". "Nous sommes engagés à mettre en place un business responsable et moderne (...) Nous croyons que chaque personne de notre chaîne de production doit être traitée avec respect et dignité."

Pour rappel, ce manteau porté par Meghan Markle avait déjà suscité la polémique. Le jour des commémorations, Stella McCartney avait publié sur Instagram une photo de la pièce portée par la duchesse de Sussex. La créatrice avait alors dû faire face au venin des internautes, choqués qu'elle utilise un jour d'hommage national à des fin publicitaires.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
En vidéos

Meghan Markle et le prince Harry au parc olympique de Londres pour un match de baseball, le 19 juin 2019.
Meghan Markle joue les stylistes pour l'association Smart Works. Les coulisses de sa collection capsule de bienfaisance dévoilés sur Instagram, le 22 août 2019.
James Middleton et sa fiancée Alizée Thévenet sur Instagram, le 6 octobre 2019.
Meghan Markle, le prince Harry et leur fils Archie en Afrique du Sud, le 25 septembre 2019.
David et Victoria Beckham fêtent leurs 4 ans de mariage 2019.
Victoria Beckham danse un cours de danse à son fils Rome sur le titre "Spice Up Your Life" des Spice Girls. Romeo a partagé la vidéo sur TikTok.
Robbie Williams quitte précipitamment son domicile pour s'intaller dans un hôtel à Londres
Camila Cabello a commis un vol au palais Kensington
Camila Cabello a volé au palais Kensington
Meghan Markle et le prince Harry au parc olympique de Londres pour un match de baseball, le 19 juin 2019.
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel