Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Secret Story
Koh-Lanta
Masterchef
Pékin Express
Qui veut épouser mon fils ?
L'Amour est dans le pré
Télé Réalité
France Télévision
TF1
M6
Canal+
France 2
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Miss France : Sylvie Tellier dévoile enfin ses soutiens, révèle les derniers secrets de l'élection et... tacle Geneviève de Fontenay !

Comme nous avons commencé à vous l'annoncer hier, l'affaire Miss France se poursuit.

Hier après-midi, la société Miss France, dont Sylvie Tellier est la directrice, a convié de nombreux journalistes à une conférence de presse pour présenter les comités régionaux qui superviseront les élections des 33 Miss régionales et non plus 37. C'est dans une sublime robe laissant apparaître une silhouette vertigineuse que la jolie Sylvie Tellier (pourtant jeune maman !) est montée sur scène avec tout son staff dont la ravissante Malika Ménard et une certaine Rachel Legrain-Trapani... Dans le flot de journalistes, d'attachées de presse et cameramen, il était possible d'apercevoir une sympathique brochettes de Miss puisque les jolies Valérie Bègue et Alexandra Rosenfeld étaient venues soutenir leurs copines Sylvie, Malika et Rachel.

GdF a attaqué... Sylvie contre-attaque en séduisant deux anciennes Miss indécises !

Après que Geneviève a dégainé sa liste des 24 comités de soutien (gérés par 15 représentants régionaux), la société a présenté les 17 autres représentants historiques venus grossir les rangs de la société Miss France (et donc de son propriétaire depuis huit ans, Endemol). Rappelons qu'il y avait au total 32 délégués à "se partager" entre les deux clans.
Parmi les 33 délégués régionaux de Miss France (un délégué régional par Miss, mais un comité peut gérer plusieurs régions), on a appris : que l'agence 53x11 allait gérer la région Bretagne (une annonce qui avait déjà été faite par voie de communiqué, suite à la polémique de M. Pichard, soutien de la dame au chapeau), que la région Normandie allait être gérée par Cindy Fabre (la Normandie était gérée par le même Comité dirigé par M. Pichard qui "a un peu abandonné sa région" dixit Sylvie Tellier) et que la région Picardie allait être gérée par Rachel Legrain-Trapani.
Un choix intéressant quand on sait qu'il y a quelques semaines, ces deux Miss donnaient raison à Geneviève de Fontenay sans oser rejoindre l'une ou l'autre partie (quand Elodie Gossuin et Sonia Rolland soutenaient GdF de façon inconditionnelle). Ainsi, Cindy (Miss France 2005) disait à l'époque : "Geneviève veut transmettre des valeurs et sur ce point, je la soutiens à 200%, mais je ne peux pas me prononcer sur son projet de concours parallèle" quand Rachel (Miss France 2007) annonçait : "Endemol aurait dû s'en douter. Geneviève a tiré la sonnette d'alarme à plusieurs reprises. Je pense que son fils y est pour beaucoup. Il l'a poussée dans cette voie. Ils sabordent leur navire, c'est dommage". Cindy et Rachel ont donc finalement été convaincues par les sirènes d'Endemol.

En outre, quelques modifications sont à noter comme la présence de Miss Nord Pas de Calais qui engloutit deux régions (Artois Hainaut et Flandre) et la présence de nombreuses anciennes Miss régionales dans les comités : la fidélité chez les Miss France est une notion précieuse. Retrouvez toutes les régions qui auront leur Miss dans la carte ci-dessus.

Une élection dans les règles... de la langue de bois ?

Évidemment, lors de cette conférence, les journalistes se sont donné à coeur joie dans les questions sensibles, surtout que Sylvie a insisté sur la présence d'une charte déontologique que les régions doivent respecter, et la présence d'un huissier pour éviter des contestations vaines de certaines élections (comme Chloé Mortaud l'a subi en son temps). Dotée d'une belle assurance et d'une impressionnante crédibilité, Sylvie Tellier a abordé le thème sensible de Geneviève de Fontenay en renouvelant son regret de voir la dame au chapeau quitter les lieux. Elle a toutefois insisté sur le fait que si GdF mettait en pratique sa volonté de mettre en place son concours de beauté parallèle (elle avait une clause de non-concurrence dans le contrat qui la liait à l'époque à Miss France), ce litige se règlerait par des moyens légaux. "Lesquels ?" demande un journaliste. "Je ne suis moi-même ni juge ni avocate je ne peux pas vous donner l'issue de ces procédures". Rappelons qu'elle n'est ni juge ni avocate... mais qu'elle a entamé des études de droit avant d'être couronnée en 2001 et avait même une maîtrise dans ce domaine.

GdF ? Kelly Bochenko ? Sujets sensibles...

Humble, Sylvie a précisé qu'elle avait conscience de ne pas avoir la popularité de GdF mais elle compte bien se démarquer autrement. La belle jeune maman a saisi toutes les occasions pour lancer quelques piques bien senties à l'encontre de son ancien mentor : à propos des photos quelque peu dénudées de certaines anciennes Miss (heu... Valérie Bègue par exemple ?), elle a annoncé "on est dans une société où si on n'est pas capable de dire pardon, il vaut mieux arrêter les concours de beauté". Radical. Le pardon fait toutefois visiblement partie de la mentalité Miss France puisque si une jeune femme participe à l'élection de Geneviève de Fontenay en pensant participer à celle de Miss France, la société MF accueillera avec plaisir cette candidate flouée. Voilà qui est gentil.

Quand une journaliste s'aventure sur le terrain "Bochenko", Sylvie s'efforce de garder son calme en recyclant son discours (bien huilé mais cohérent) sur la distinction à faire dans les différentes filiales d'Endemol : la filiale télé réalité est différente de la filiale Miss France. Le choix d'utiliser une Miss destituée dans une telle émission est regrettable et maladroit mais ne peut pas vraiment faire l'objet d'une sanction. Ainsi, le départ de Geneviève de Fontenay pour cette raison paraît disproportionné.
Pour répondre à cette question, Tellier veut afficher une sérénité... mais ses gestes la trahissent : bras croisés, lèvres pincées... Le Dr Cal Lightman, comportementaliste dans Lie to me, y verrait des signes manifestes d'une contrariété contenue et d'un malaise palpable.

Et maintenant ?

Sylvie Tellier compte bien gérer la suite des choses (avec Albert Benhammo, président de la société Miss France et directeur du pôle divertissement d'Endemol). Non sans malice, elle a avoué : "Le seul problème de Geneviève de Fontenay, c'est qu'elle m'a très bien formée, je partage ses valeurs". Mais Geneviève de Fontenay ne sera pas remplacée pour autant.

Les élections régionales (qui vont se succéder dans les prochaines semaines) auront souvent l'occasion de recevoir Miss France 2010 puisque Malika Ménard devrait assister à plusieurs élections. Quant au show de décembre prochain au Zénith de Caen (vraisemblablement le 4 décembre même si la date n'a pas été confirmée pour l'instant), il fera la part belle aux régions avec potentiellement les costumes folkloriques locaux. Le prime donnera l'occasion aux Miss régionales de s'exprimer davantage (40 secondes par jeune femme) mais aucun bouleversement fort n'est à déclarer dans la présentation de cette soirée de TF1 : Jean-Pierre Foucault sera bien sûr toujours là, Sylvie Tellier interviendra ponctuellement. Il y aura 9 tableaux mis en scène par les candidates (sur des thèmes pas encore décidés), le pré-générique sera toujours cette course de relais avec les dernières Miss et pour le défilé de maillot de bain, pas de changement non plus : maillot une pièce quand elles seront 33 et défilé en maillot deux pièces quand elles seront 12.

Aucune révélation extraordinaire donc. Mais cette sympathique conférence de presse était surtout un excellent moyen de rappeler que la société Miss France a bien l'intention d'occuper l'espace médiatique un maximum cette année... pour mieux éclipser Geneviève de Fontenay ?

AJC

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
En vidéos

Sylvie Tellier en voyage à Tahiti avec les Miss - Instagram, 17 novembre 2019
Sylvie Tellier en voyage a Tahiti avec sa fille Margaux - Instagram, dimanche 17 novembre 2019
Sylvie Tellier en voyage à Tahiti avec les Miss - Instagram, 17 novembre 2019
Sylvie Tellier évoque l'intégration des candidates trans à l'élection Miss France dans "Je t'aime etc.", le 9 octobre 2019 sur France 2.
Sylvie Tellier en voyage à Tahiti avec les Miss - Instagram, 17 novembre 2019
Eddy évoque sa relation avec Anaïs Camizuli au micro de Purepeople
Nabilla : Des "Anges" à sa nouvelle vie de maman !
Pascal Soetens répond aux méchants commentaires- Instagram- 5 septembre 2019.
Christina Milian et M.Pokora organisent une baby shower le 4 janvier 2020.
Norman Thavaud ( YouTubeur) - Norman Thavaud présente son court-métrage en collaboration avec Fanta et Disney à Disneyland Paris le 24 octobre 2019.
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel