Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Koh-Lanta
Pékin Express
Mariés au premier regard
Télé Réalité
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Les Anges
Demain nous appartient
Plus Belle la Vie
Les Marseillais
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Miss Guadeloupe : Le comité avait "vérifié" les photos topless d'Anaëlle Guimbie

Écartée de l'élection Miss Guadeloupe après avoir réalisé un photoshoot topless, Anaëlle Guimbi a été invitée à raconter sa version de l'histoire dans les pages du magazine "Closer". Et elle l'assure, elle n'a jamais rien caché au comité Miss France.

Les élections régionales en marge du nouveau concours Miss France se poursuivent, mais la polémique autour d'Anaëlle Guimbi continue de faire de l'ombre à la compétition. Il faut dire que l'affaire a déchaîné les passions, plaçant le comité dans une position délicate depuis qu'il a pris la décision de disqualifier la jeune femme. La raison : Anaëlle, qui faisait partie des prétendantes au titre de Miss Guadeloupe, avait accepté de se dénuder dans le cadre de la lutte contre le cancer du sein en réalisant un photoshoot topless. Interviewée par Closer, Anaëlle se replonge dans la soirée où elle a appris son éviction. "La veille de l'élection, le comité et un huissier m'ont prise à part pour m'annoncer la nouvelle. Sur le coup, j'étais déçue. C'est beaucoup de préparation et j'en rêvais depuis des années", confie-t-elle.

Mais très vite, la jolie jeune femme prend conscience qu'elle n'est pas dans l'erreur. "La cause était noble et si le comité n'était pas capable de voir ça, c'est que je ne devais pas participer." D'autant plus qu'elle a fait preuve de transparence du début à la fin. "Lorsqu'on propose notre candidature, on nous demande de fournir les coordonnées de nos réseaux sociaux afin que le comité procède à un contrôle. Ces photos y apparaissant, le comité Miss France a pu les vérifier. J'ai même demandé s'il n'y avait pas des photos à supprimer avant l'annonce des candidates. Je pensais avoir fait les démarches nécessaires", regrette-t-elle.

Tout ça devrait évoluer

Malheureusement, Sylvie Tellier avait expliqué, qu'après une dénonciation de la part d'une personne, et dans la précipitation, son éviction était inévitable. Face au scandale, la patronne des Miss avait toutefois essayé de se rattraper, proposant une alternative à Anaëlle Guimbi : celle de retenter sa chance l'année prochaine. Une proposition ridicule aux yeux de la principale intéressée. "Je ne vois pas pourquoi je ne pourrais pas participer à l'élection de cette année, alors qu'on me propose de participer à celle de l'an prochain. Ça n'a pas de sens. Apparemment, elle regrette sa décision, mais les choses sont faites."

Désormais, Anaëlle Guimbi espère que son cas fera changer les règles du comité, largement dépassées selon elle. "Les critères de taille, l'âge, les tatouages... Tout ça devrait évoluer. Je n'en avais pas conscience au départ, sinon je n'aurais pas participé. Ça nous enferme dans une image trop guindée. Plus de filles devraient pouvoir s'identifier à leur Miss." Mais, sans rancoeur contre quiconque, la jeune femme est même plutôt reconnaissante de la tournure des événements, qui lui ont permis de réaliser de nombreux projets, notamment en rapport avec la prévention du cancer du sein. Elle en vient même à remercier la personne qui l'a dénoncée. "Sans elle, je ne pourrais pas faire tout ce que je fais ni tout ce que je m'apprête à faire !"

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
En vidéos

Milann fait ses premiers pas, vidéo Instagram du 2 septembre 2020
Milann fait ses premiers pas, vidéo Instagram du 2 septembre 2020
Nicolas Ferrero (Les Marseillais) à l'hôpital pour y subir une intervention - Instagram.
Nicolas Ferrero (Les Marseillais) à l'hôpital pour y subir une intervention - Instagram.
 Line Renaud défend le droit de mourir dans la dignité dans l'émission "Sept à huit", sur TF1, lors d'une interview avec Audrey Crespo-Mara. 
  

Line Renaud défend le droit de mourir dans la dignité dans l'émission "Sept à huit", sur TF1, lors d'une interview avec Audrey Crespo-Mara.

 

Anne-Elisabeth Lemoine évoque son mari Philippe sur France 2 dans l'émission "6 à la maison"
Anne-Elisabeth Lemoine évoque son mari Philippe sur France 2 dans l'émission "6 à la maison"
Bertrand-Kamal éliminé de "Koh-Lanta"
Bertrand-Kamal éliminé de "Koh-Lanta"
Steevy Boulay, ancien camarade de "Loft Story", aurait proposé son aide à Loana, visiblement en détresse psychologique, mais elle n'aurait pas répondu. Des propos rapportés par Isabelle Morini-Bosc dans "Touche pas à mon poste" sur C8.
Steevy Boulay, ancien camarade de "Loft Story", aurait proposé son aide à Loana, visiblement en détresse psychologique, mais elle n'aurait pas répondu. Des propos rapportés par Isabelle Morini-Bosc dans "Touche pas à mon poste" sur C8.
Charlotte (Koh-Lanta) révèle avoir perdu sa prime de confidentialité - Le Talk, Non Stop People
Charlotte (Koh-Lanta) révèle avoir perdu sa prime de confidentialité - Le Talk, Non Stop People
Le père de Bertrand-Kamal réagit après son élimination dans "Koh-Lanta" et lui rend hommage auprès de Denis Brogniart - TF1
Le père de Bertrand-Kamal réagit après son élimination dans "Koh-Lanta" et lui rend hommage auprès de Denis Brogniart - TF1
Ghislaine Arabian, ex-jurée de "Top Chef", a l'interdiction d'ouvrir son restaurant à Paris - On n'est pas couché, France 2, 30 mai 2020
Ghislaine Arabian, ex-jurée de "Top Chef", a l'interdiction d'ouvrir son restaurant à Paris - On n'est pas couché, France 2, 30 mai 2020
Alessandra Sublet en plein "pétage de plomb" dans sa voiture - Lundi 16 novembre 2020, Instagram
Alessandra Sublet en plein "pétage de plomb" dans sa voiture - Lundi 16 novembre 2020, Instagram
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image