Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Secret Story
Koh-Lanta
Masterchef
Pékin Express
Qui veut épouser mon fils ?
L'Amour est dans le pré
Télé Réalité
France Télévision
TF1
M6
Canal+
France 2
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Miss Nationale 2011 : Faites la connaissance de la gagnante, Barbara Morel !

Barbara Morel est élue Miss Nationale 2011 devant les 1 000 spectateurs de la salle Wagram, à Paris, et devant le public de BFM TV, dimanche 5 décembre.
37 photos
Lancer le diaporama
Barbara Morel est élue Miss Nationale 2011 devant les 1 000 spectateurs de la salle Wagram, à Paris, et devant le public de BFM TV, dimanche 5 décembre.
Pour la première fois, deux Miss représenteront les couleurs de la France durant une année... La Miss France "officielle" , Laury Thilleman, élue sur TF1 samedi 4 décembre, et la Miss Nationale, Barbara Morel, soutenue par Geneviève de Fontenay, courront les plateaux de télévision, les salons et événements en tout genre tout au long de cette année. La guerre des Miss a commencé... Quelle est celle que les médias s'arracheront ?

Vous connaissez déjà Laury Thilleman dont nous vous avions proposé un portrait au lendemain de son sacre. Il est temps de partir à la rencontre de l'autre visage de charme de la France : Barbara Morel...

Qui est-elle ?

Barbara Morel a 19 ans, et mesure 1,76m. Alors qu'elle suit actuellement un DUT en technique de commercialisation à Aix-en-Provence, elle réfléchit à poursuivre son cursus avec une école de commerce ou de communication. Comme toute fille qui se respecte, c'est une fan de shopping... et de presse féminine ! Très sportive, elle jongle entre plusieurs activités pour conserver une bonne forme physique : elle pratique régulièrement le jogging, VTT et snowboard. Elle a également un penchant artistique développé puisqu'elle profite de son temps libre pour faire du théâtre. Découvrez son portrait vidéo dans notre player !

Vers une année de princesse...

C'est aux alentours de 22h30, ce dimanche 5 décembre, que la vie de Barbara Morel a basculé... Elue Miss Nationale - sélectionnée dans les 7 finalistes parmi les 25 candidates par plus de 40 000 internautes du site Tele-Loisirs.fr - elle a littéralement fondu en larmes à l'annonce du verdict, avant de recevoir les félicitations de Geneviève de Fontenay, qui lui fera découvrir, tout au long de l'année à venir, ce monde de Miss qu'elle connaît si bien... Regardez son sacre en vidéo dans notre player !

Elle a ainsi devancé Miss Artois-Cambrésis-Hainaut, qui devient sa première dauphine. Caroline Fayolle et Aurélie Quinchard, respectivement Miss Loire-Forez et Miss Paris-Ile-de-France, sont deuxième et troisième dauphines. Admirez notre reportage photo dans les coulisses de la cérémonie !

Premières déclarations...

Quelques minutes après son sacre, c'est au micro de Tele-Loisirs.fr qu'elle a réservé ses premières déclarations... "Si j'ai été élue, c'est pour ce que je suis. Je suis restée moi du début à la fin. Je suis quelqu'un de très simple et de très naturel. Je voudrais montrer à toutes les jeunes filles qui rêvent de devenir princesse et de féérie que ça peut arriver à tout le monde. Je suis une fille des plus quelconques, mais j'ai été élue. Ce rêve est accessible à toutes les jeunes filles !", a-t-elle déclaré, avant d'ajouter "je ressens beaucoup de bonheur et de fierté, je suis sur un nuage". A la question "Pourquoi avoir choisi Madame de Fontenay et pas Endemol ? Elle est très claire : "Madame de Fontenay c'est un choix de coeur. J'ai suivi ma déléguée régionale qui a suivi GDF. Genviève c'est un symbole, j'ai préféré le fond à la forme".

Elle a également pris le temps de répondre aux questions de Télé 2 Semaines. Un entretien au cours duquel elle ne cache pas son impatience de passer cette année aux côtés de Geneviève de Fontenay... "Passer un an avec Geneviève ? Ça ne me fait pas peur. Vous savez, elle est très agréable. C'est déjà une belle victoire d'être Miss nationale, même si je ne sais pas ce qui m'attend demain. Je sais que ça va être difficile, mais je compte sur la force de Geneviève de Fontenay. Avec elle, je suis sous un bon chapeau. Alors, je fonce !", plaisante-t-elle.

Et quand on lui demande si elle n'a pas de photos trash qui traînent quelque part dans la nature, elle ironise : "(Les dernières photos de moi dénudées se trouvent) dans l'album photos de ma mère, je devais avoir cinq ans !".

Pour Geneviève aussi, c'est une très jolie victoire !

Interviewée peu après la cérémonie par nos confrères de France-Soir, Geneviève se félicite du succès de ce projet : "(Sentir le soutien du public), c'est formidable. C'est la consécration de ce que j'ai fait depuis des années. Je ne suis pas arrivée comme ça, tout d'un coup. Je suis là depuis plus d'un demi-siècle. J'ai construit tout ça avec beaucoup de difficultés : on n'a jamais eu beaucoup de moyens. On avait des idées et le sens de la stratégie. Cette opération, on l'a réalisée sans argent, sans moyen, et avec pas beaucoup de temps". Elle ne manquera pas de féliciter ses Miss pour le spectacle qu'elles ont donné, et la presse qui a été très présente, pour leur couverture de l'événement. Il faut noter qu'elle a eu un article dans le Monde, la reprise sur lemonde.fr, sur le nouvelobs.fr et sur le site internet de la Tribune de Genève de son élection. Tout cela est d'un chic fou !

Rappelons qu'elle a obtenu le droit de monter ce concours alternatif par décision de justice, après avoir longtemps cru que sa clause de non-concurrence l'en empêcherait. Elle a martelé qu'elle laissait choisir les Français entre "une Miss légale et une Miss légitime".

Geneviève de Fontenay parle de "hold-up" d'Endemol

Invitée de la matinale d'Europe 1, ce lundi 6 décembre, Geneviève de Fontenay s'est exprimée au micro de Marc-Olivier Fogiel, au lendemain de cette grande soirée dénonçant le "hold-up" d'Endemol. Elle a cependant déclaré ne pas regretter d'avoir vendu la Société Miss France a Endemol "puisque ça s'est bien passé de 2002 à 2007". Geneviève a révélé avoir investi environ 30 000 euros de ses économies (et non 60 000 euros comme il avait été dit) pour monter son concours de beauté alternatif, avec le soutien d'anciennes Miss qui lui ont toujours été fidèles et qui ont, entre autres, assuré la conception des chorégraphies.

Et quand on lui reproche de ne pas offrir à ses Miss la même pluie de cadeaux que du côté de TF1, elle ne manque pas d'arguments assurant que sa lauréate gagnera plus que celle d'Endemol : "Elles sont appointées à 4 000 euros par mois, tandis qu'à chaque prestation, ils prennent 3 000 euros, alors ses 4 000 euros sont vite absorbés. Elle gagnera plein de choses : des cadeaux, des téléviseurs, des voyages... De tout !". Geneviève prend rapidement la mouche quand on évoque les soucis de diffusion survenus hier soir, sans toutefois perdre son sourire : "Si c'est pour nous dire ça, on s'en va !", menacera-t-elle avec légèreté. Regardez l'interview en vidéo dans notre player !

Geneviève, qui invitera ses 25 Miss en vacances aux Iles Canaries ce mois-ci comme elle l'a promis il y a quelques semaines - et elle les accompagnera, une grande première pour cette phobique de l'avion ! -, a déjà pris rendez-vous pour l'année prochaine pour la seconde élection de Miss Nationale... Nul doute que, cette fois, les chaînes de télévision se battront pour obtenir les droits de sa soirée !

JO
Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel