Actualité
Exclus
People France
Politique
Interviews
People UK
People US
Tous les thèmes
Cinéma
Johnny Depp
Blake Lively
Tom Cruise
Leïla Bekhti
Carole Bouquet
Gérard Depardieu
Sophie Marceau
Pierre Niney
Juliette Binoche
Emmanuelle Béart
Séries
Demain nous appartient
Ici tout commence
Plus Belle la Vie
Un si grand soleil
TV
Télé Réalité
Familles nombreuses
Koh-Lanta
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Mariés au premier regard
Pékin Express
Top Chef
Les Anges
Les Marseillais
Miss France
TPMP
Musique
Star Academy
The Voice
Eurovision
Céline Dion
Amel Bent
Louane Emera
Vitaa
Slimane
Jenifer
Britney Spears
Lady Gaga
Florent Pagny
Mode
Fashion Week
Défilés
Mannequins
Looks
Beauté des stars
Silhouettes de stars
Royauté
Faits divers
Justice
Police
Insolite
Bons plans
NEWSLETTER

Montserrat Caballé mise en examen : Elle règle ses comptes avec le fisc...

Montserrat Caballé mise en examen : Elle règle ses comptes avec le fisc...
Par Nicolas G.

Montserrat Caballé règle enfin l'addition. Mise en examen pour fraude fiscale le 29 avril, la cantatrice espagnole a finalement remboursé les sommes qu'elle avait, volontairement ou non, oublié de déclarer au Trésor public. Le montant du chèque ? 508 000 euros, payés en deux fois comme l'explique le magazine Hola...

Car dès le début de la procédure, Montserrat Caballé a affirmé sa volonté de collaborer avec le fisc, en versant un premier chèque de 300 000 euros. Devant le juge, le 9 mai dernier, la soprano de 81 ans avait toutefois nié avoir commis une fraude. Soupçonnée d'avoir détourné pas moins d'un demi-million d'euros perçus durant ses tournées en 2010, via une société basée en Andorre, elle a reconnu avoir donné ces concerts mais a assuré n'avoir "rien à voir" avec l'entreprise.

Au cours de son audition, effectuée à son domicile par le juge, en raison de son âge, Montserrat Caballé a au passage confirmé qu'elle vivait bien à Andorre, principauté placée jusqu'en 2010 sur la liste des paradis fiscaux, au moments des faits, alors que le fisc la soupçonnait de résider à Barcelone. Pour éviter le procès, elle a donc fait un nouveau chèque de 208 000 euros pour réunir la totalité des 508 000 euros dus au fisc. Mais la soprano devra toutefois reconnaître sa culpabilité pour éviter un procès et peut-être une amende qui pourrait être d'un montant de deux à six fois la somme d'argent qu'elle devait.

Dans un communiqué publié il y a quelques jours, Montserrat Caballé s'est toutefois montrée confiante. "Les problèmes que j'ai pu avoir avec le fisc sont en voie de résolution", a-t-elle ainsi déclaré. Cette mise en examen est en tout cas un nouveau coup dur pour la star de l'opéra qui, après avoir fêté ses 50 ans de carrière sur la scène du Liceu, l'opéra de Barcelone, avait été victime d'un AVC fin 2012.

Montserrat Caballé peut toujours se consoler en se disant qu'elle n'est pas la seule star à être dans le viseur du fisc espagnol. En septembre, Lionel Messi avait ainsi été mis en examen pour avoir caché ou oublié de payer 4,16 millions d'euros d'impôts entre 2006 et 2009, tandis que l'ex-chanteuse de Mecano, Ana Torroja, a été condamnée à payer 1,4 million d'euros pour avoir détourné près de 800 000 euros entre 2003 et 2007. Il y a quelques semaines, la presse espagnole révélait également que le fisc enquêtait sur des stars du foot comme Iker Casillas ou encore Xabi Alonso du Real Madrid.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
En vidéos
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image