Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Koh-Lanta
Pékin Express
Mariés au premier regard
Télé Réalité
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Les Anges
Demain nous appartient
Plus Belle la Vie
Les Marseillais
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Morgan Freeman : Le meurtrier de sa petite-fille plaide non coupable

14 photos
Lancer le diaporama
Morgan Freeman et E'Dena Hines
L'homme qui avait été arrêté après avoir poignardé à plusieurs reprises E'Dena Hines dévoile sa défense.

Cinq semaines après la mort d'E'Dena Hines, petite-fille de l'acteur hollywoodien Morgan Freeman poignardée à mort par son compagnon Lamar Davenport, ce dernier doit répondre de ses actes devant la justice.

Dans la nuit du samedi 15 au dimanche 16 septembre, E'Dena Hines, la petite-fille de Morgan Freeman (via Jeanette Adair Bradshaw, la première femme de l'acteur), avait été poignardée à mort, dans le quartier de Washington Heights, au nord de Manhattan. Le présumé coupable, son boyfriend Lamar Davenport (33 ans), semblait avoir procédé à ce qui s'apparentait à un exorcisme. Il avait ensuite été révélé que le présumé meurtrier avait des antécédents. L'homme, apprenti rappeur et père de famille aujourd'hui accusé d'homicide involontaire, avait été arrêté en juillet 2014 après avoir apporté de la cocaïne dans un parc d'attractions, puis contraint à une cure de désintoxication dont on ne sait si elle a été bénéfique, puisque Davenport ne s'est jamais présenté devant le juge pour l'en convaincre. "Il n'y avait rien dans sa relation avec Lamar qui indiquait un problème de ce genre, soulignait alors Tami Dunn, une amie très proche d'E'Dena Hines. Il était calme et même s'il n'était pas la personne la plus sociable que j'aie rencontrée, il n'avait pas de côté sombre. Il semblait l'aimer et elle parlait de lui de manière positive."

People, qui suit la sombre affaire depuis le début, rapporte aujourd'hui que Lamar Davenport a plaidé non coupable, par la voix de son avocat. Devant la cour ce mardi 22 septembre, son représentant dans le procès a informé le juge que son client devait procéder à une évaluation psychiatrique ce jeudi. Il a également plaidé non coupable, avec l'espoir que l'état psychologique de l'inculpé soit reconnu comme le point déclencheur de cet acte odieux. Selon des documents obtenus par Newsday, Davenport "déblatérait à la police contre Jésus Christ et le diable" lorsqu'il a été arrêté, rapporte People. "Je ne ne sais même pas ce que je fais ici", aurait déclaré Lamar Davenport aux officiers de police.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image