Actualité
Exclus
People France
Politique
Interviews
People UK
People US
Tous les thèmes
Cinéma
Johnny Depp
Blake Lively
Tom Cruise
Leïla Bekhti
Carole Bouquet
Gérard Depardieu
Sophie Marceau
Pierre Niney
Juliette Binoche
Emmanuelle Béart
Séries
Demain nous appartient
Ici tout commence
Plus Belle la Vie
Un si grand soleil
TV
Télé Réalité
Familles nombreuses
Koh-Lanta
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Mariés au premier regard
Pékin Express
Top Chef
Les Anges
Les Marseillais
Miss France
TPMP
Musique
Star Academy
The Voice
Eurovision
Céline Dion
Amel Bent
Louane Emera
Vitaa
Slimane
Jenifer
Britney Spears
Lady Gaga
Florent Pagny
Mode
Fashion Week
Défilés
Mannequins
Looks
Beauté des stars
Silhouettes de stars
Royauté
Faits divers
Justice
Police
Insolite
Bons plans
NEWSLETTER

Mort de Cathriona White, compagne de Jim Carrey : Sa mère se défend

Mort de Cathriona White, compagne de Jim Carrey : Sa mère se défend
Par Samya Yakoubaly Rédactrice
Cinéphile, elle adore regarder des bande-annonces et des moments historiques à la télévision. Le prochain James Bond ou le discours d’investiture de Barack Obama lui donnent les mêmes frissons.
Accusée de lui avoir envoyé un mail virulent avant son suicide, la mère de Cathriona prend la parole pour la première fois publiquement.

La mort de Cathriona White a été annoncée le 28 septembre et a été suivie d'un communiqué de Jim Carrey, son dernier compagnon, qui s'est rendu en Irlande pour porter son cercueil avec ses proches : "Elle était réellement une fleur irlandaise douce et délicate, trop sensible pour cette terre, pour qui aimer et être aimée était tout ce qui comptait." Maquilleuse professionnelle et romantique dans l'âme, la jeune femme a mis fin à ses jours à l'âge de 30 ans. Sa disparition a eu pour effet de délier les langues, notamment sur ses liens avec la scientologie et son mariage caché, mais pas seulement. Sa relation avec sa mère a été très décriée. Celle-ci répond aux attaques.

Dans une interview avec le magazine People, la mère de Cathriona White, Brigid Sweetman (55 ans), a souhaité rétablir sa vérité. Elle se dit "dévastée" par les critiques selon lesquelles elle aurait envoyé un mail violent à sa fille, neuf jours avant son suicide, sous-entendant que cela aurait précipité son geste. Elle affirme que sa fille a été aimée : "Je sais qu'elle le savait."

"Je ne sais pas qui dit ce genre de mensonges, clame la mère de la défunte, par rapport aux rumeurs de message traumatisant qu'elle aurait envoyé. Mais c'est quelque chose qui n'est jamais, jamais arrivé. Je suis dévastée à l'idée que des gens disent cela." Elle ajoute que sa maison dans le sud de l'Angleterre est, depuis, la cible de vandales qui peignent des insultes sur ses murs : "La police enquête", précise-t-elle.

C'est difficile quand sa fille est de l'autre côté de l'Atlantique et qu'on ne peut pas la serrer dans ses bras.

Une situation qui a rendu son deuil encore plus difficile, l'obligeant à s'exprimer publiquement : "J'ai besoin de parler parce que j'ai peur dans ma propre maison. Je crains de franchir le seuil de la porte. J'adorerais déménager, mais je n'en ai pas les moyens. Et je dois faire face et démentir ces attaques infondées. J'adorais Cathriona tellement, comme j'aime mes trois enfants. Ils sont ma vie et je suis si fière de ce qu'ils sont. Depuis sa naissance, je la chéris. La qualifier de 'ratée' est quelque chose que je n'aurais jamais pu faire. C'est une horrible chose que de dire cela de quelqu'un, de son propre enfant."

Si elle admet avoir pu se disputer avec Cathriona, elle dément que cela ait pu se transformer en violence psychologique : "Oui, nous nous disputions, mais qui ne le fait pas dans sa famille parfois ? Ce n'était rien de grave. C'est seulement difficile quand sa fille est de l'autre côté de l'Atlantique et qu'on ne peut pas la serrer dans ses bras."

Brigid Sweetman a divorcé du père de Cathriona (décédé en 2012) et a quitté l'Irlande pour s'installer en Angleterre, où elle s'est remariée. Depuis le Royaume-Uni, elle a appris l'horrible nouvelle de la mort de son enfant : "Quand je l'ai appris, je ne pouvais pas y croire. Quand elle est née, Cathriona pesait moins de deux kilos, elle a dû se battre pour vivre et j'ai dû me battre pour qu'elle reste en vie. Mais elle a survécu et elle s'est battue pour tout, tout au long de sa vie." Pour sa mère, sa vie aux Etats-Unis depuis 2009 la rendait heureuse : "Quand elle est revenue en Irlande pour le mariage de sa soeur l'été dernier, elle me disait qu'elle adorait Los Angeles, son travail et le climat là-bas."

Au cours de ses funérailles le 10 octobre, sa mère a croisé Jim Carrey et elle le décrit comme un homme très gentil. Des obsèques éprouvantes pour Brigid Sweetman, qui a déjà souffert de deux attaques. Avec son deuxième mari, elle a pu se recueillir sur sa tombe, sur laquelle elle a posé un message : "C'étaient des mots très personnels, je disais que si je pouvais la tenir une fois encore dans mes bras, je ne la laisserais jamais partir."

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
En vidéos
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image