Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Secret Story
Koh-Lanta
Masterchef
Pékin Express
Qui veut épouser mon fils ?
L'Amour est dans le pré
Télé Réalité
France Télévision
TF1
M6
Canal+
France 2
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Mort de Joe Frazier : Le vibrant hommage de Mohamed Ali et de ses proches

9 photos
Lancer le diaporama

Le 7 novembre dernier, le monde de la boxe perdait l'un de ses plus grands champions.

Joe Frazier, alias Smokin Joe, décédait des suites d'un cancer du foie foudroyant à l'âge de 67 ans. Le boxeur de Philadelphie avait été le premier boxeur à mettre au tapis la légende Mohamed Ali et à battre ce dernier au cours de ce que l'on a appelé "Le combat du siècle" au Madison Square Garden de New York.

Depuis toujours les deux hommes entretenaient une rivalité certaine, la discrétion et le stoïcisme de Joe Frazier s'opposant à l'excentricité et à la provocation de "The Greatest". Mais pour l'enterrement de son grand rival, Mohamed Ali a enterré la hache de guerre et est venu rendre hommage au redoutable gaucher qu'était Smokin Joe.

Vêtu d'un costume noir et de lunettes noires, Mohamed Ali est apparu amaigri et fatigué, soutenu par ses proches et sa femme Lonnie, lui qui souffre de la maladie de Parkinson depuis 1984. A ses côtés, Larry Holmes, ancien champion du monde des lourds et le célèbre promoteur Don King étaient présents, tout comme les 4 000 anonymes en l'église baptiste Enon Tabernacle de Philadelphie ce lundi 14 novembre.

Une cérémonie de deux heures dirigée par le révérend Jesse Jackson, auteur d'une éloge funèbre émouvante, appelant les personnes présentes à se lever et à "montrer leur amour" pour un homme qui restera à jamais "l'homme de la rue", et dont on se souviendra comme "un grand boxeur et un grand humaniste."

Il poursuivit son éloge en faisant allusion à Rocky, le célèbre boxeur créé par Sylvester Stallone, directement inspiré de Joe Frazier et dont une statue est installé devant le musée d'art de Phillie : "Il est venu de la ségrégation, dégradation et de la disgrâce à une incroyable grâce (...) Dites-leur que Rocky n'était pas un champion. Joe Frazier l'était. Dites-leur que Rocky est fictif, Joe était la réalité. Les poings de Rocky sont gelés dans la pierre. Ceux de Joe sont fumants. Rocky n'a jamais fait face à Ali ou Holmes ou Foreman. Rocky n'a jamais goûté son propre sang. Les champions se font sur le ring, pas dans les films. Joe Frazier mérite une statue dans le centre de Philadephie."

"Il était champion du monde des poids lourds. Il n'a pas hérité de ce titre, il l'a gagné" a-t-il poursuivi tout en ajoutant : "Joe Frasier est un des plus grands boxeurs de tous les temps. Il n'y a que deux personnes que vous pouvez mettre dans cette catégorie, et Joe Frazier est l'un d'entre eux. Il est tombé, il s'est relevé. Joe Frazier n'avait rien d'autre que la rage de vaincre en lui."

Une sortie définitive du ring pleine d'émotion pour celui qui restera à jamais comme le premier boxeur à avoir fait chuter Mohamed Ali.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel