Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Koh-Lanta
Pékin Express
Mariés au premier regard
Télé Réalité
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Les Anges
Demain nous appartient
Plus Belle la Vie
Les Marseillais
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Mort de Julie Harris : Star de Côte Ouest et du théâtre américain

7 photos
Lancer le diaporama

L'actrice Julie Harris, dont les téléspectateurs français se souviennent dans la série culte Côte Ouest, est décédée vendredi 24 août à son domicile de Chatham dans le Massachussetts. Selon une amie présente au moment du décès, une défaillance cardiaque aurait emporté l'actrice. Elle avait 87 ans.

Personne n'a oublié Côte Ouest, spin-off culte de la série Dallas, qui faisait les beaux jours de TF1 dans les années 1980-1990. Julie Harris y interprétait l'excentrique chanteuse Lilimae Clements. Au-delà de ce soap, l'actrice a connu une longue et belle carrière sur les planches.

C'est donc au théâtre, à Broadway, que débute Julia Harris, rapidement repérée par Hollywood. En 1952, elle fait sa première apparition sur grand écran dans The Member of The Wedding qu'elle jouait déjà sur scène. Ce premier rôle lui vaut une nomination à l'Oscar de la meilleure actrice. La même année, elle décroche un premier Tony Award (équivalent des Molières) pour la pièce I Am Camera. En 1955, elle donne la réplique à James Dean dans le film d'Elia Kazan, À l'est d'Eden.

Au cours de sa carrière, Julie Harris sera dix fois nommées aux Tony Awards en tant qu'actrice et elle remportera cinq fois la statuette, un record seulement égalé par Angela Lansbury et Audra McDonald. En 2002, elle recevait également un Tony Awards d'honneur pour l'ensemble de sa carrière sur les planches. Trois ans plus tard, elle est l'une des personnalités récompensées par le Kennedy Center pour sa contribution à l'art dramatique. À la cérémonie donnée à la Maison Blanche, le président George W. Bush déclare alors à son propos : "Comment imaginer le théâtre américain sans le visage, la voix et le talent infini de Julie Harris. Elle a trouvé le bonheur dans ce travail et nous la remercions d'avoir bien voulu partager ce bonheur avec le monde entier."

Voilà peut-être l'une des seules déclarations sensées de Bush fils durant ses deux mandats à la Maison Blanche.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel