Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Koh-Lanta
Pékin Express
Mariés au premier regard
Télé Réalité
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Les Anges
Demain nous appartient
Plus Belle la Vie
Les Marseillais
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Mort de Pascal Brunner : ''Je l'ai cru remis... Il y a eu cette rechute terrible''

"Je suis toujours en rémission et le dernier scanner ne montrait plus rien", confiait Pascal Brunner en juin dernier dans l'émission Toute une histoire, animée par Sophie Davant sur France 2. Une phrase qui prend un sens tragique aujourd'hui puisque nous avons appris cette nuit que l'animateur de Fa si la chanter (France 3), jeu musical culte proposé de 1994 à 2000, venait de décéder à l'âge de 51 ans à l'hôpital de l'Archet à Nice.

Un projet de tournée avorté

Malgré les galères qu'il a connues dans sa vie telles que sa séparation de sa femme en 2009, son addiction à l'alcool et au tabac ainsi que son cancer de la gorge - des drames consignés dans son livre paru en 2012, Gloire, galère, cancer, Je paye la note ! (Éditions Pygmalion) -, Pascal Brunner n'a jamais renoncé à vivre de sa passion : la musique et l'animation.

Comme l'indique Julien Lepers dans Nice-Matin, qui a eu la lourde tâche d'annoncer la mort de son ami, Pascal Brunner prévoyait de partir en tournée avec l'équipe (musiciens et choristes) de Fa si la chanter durant l'été 2015. Mais ce "foutu crabe" ne lui en aura pas laissé le temps.

Confessions sur les derniers instants de sa vie

Julien Lepers et Pascal Brunner ont un point commun qui forge les grandes amitiés : ils ont démarré ensemble leur métier. Dans les pages de Nice-Matin, l'animateur de Questions pour un champion (France 3) dévoile comment se sentait réellement son camarades quelques jours avant son décès. "Je le savais en grande difficulté, avec une pathologie très lourde, pas toujours le moral. Alors je l'appelais et on prenait régulièrement un café ensemble. (...) Je l'ai cru remis, mais il y a eu cette rechute terrible, voilà quinze jours, trois semaines", confie l'animateur bouleversé.

Témoignant toujours son affection pour son ami, Julien Lepers précise ensuite que celui qui a été découvert par Guy Lux, chroniqueur aux côtés de Laurent Ruquier dans Rien à cirer sur France Inter ou encore encore animateur sur Europe 1 avec sa propre émission, Brunner à vif, "passait ses journées en rendez-vous médicaux". Puis, le présentateur ajoute : "Même diminué, Pascal était tout le temps souriant. Il faisait rire, ce qui n'est pas donné à tout le monde !"

Sincèrement touché par ce décès, Julien Lepers conclut avec émotion : "Ça me fait mal, très mal. Et ça me fait penser à cette phrase : 'La vie n'est rien, mais rien ne vaut la vie.'"

Pascal Brunner laisse aujourd'hui ses proches dans un profond chagrin, notamment sa compagne depuis deux ans, Dominique, une infirmière niçoise.

Sarah Rahimipour

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image