Actualité
Exclus
People France
Politique
Interviews
People UK
People US
Tous les thèmes
Roland-Garros
Cinéma
Johnny Depp
Blake Lively
Tom Cruise
Leïla Bekhti
Carole Bouquet
Gérard Depardieu
Sophie Marceau
Pierre Niney
Juliette Binoche
Emmanuelle Béart
Séries
Demain nous appartient
Ici tout commence
Plus Belle la Vie
Un si grand soleil
TV
Télé Réalité
Familles nombreuses
Koh-Lanta
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Mariés au premier regard
Pékin Express
Top Chef
Les Anges
Les Marseillais
Miss France
TPMP
Musique
The Voice
Eurovision
Céline Dion
Amel Bent
Louane Emera
Vitaa
Slimane
Jenifer
Britney Spears
Lady Gaga
Florent Pagny
Star Academy
Mode
Fashion Week
Défilés
Mannequins
Looks
Beauté des stars
Silhouettes de stars
Royauté

Natacha Polony virée d'Europe 1 : son procès remporté, elle gagne un gros chèque

Natacha Polony virée d'Europe 1 : son procès remporté, elle gagne un gros chèque
Par Liane Lazaar Rédactrice
Liane Lazaar est rédactrice web rattachée au pôle TV de Purepeople.com. Elle connaît autant le parcours de Jean-Pierre Pernaut sur TF1 que les derniers rebondissements des candidats de télé-réalité et a un goût prononcé pour les histoires de coeur.
Après avoir poursuivi son ancien employeur, Europe 1, pour licenciement abusif, Natacha Polony vient de remporter son procès. La journaliste repart donc avec un joli chèque et en a définitivement fini avec la station de radio.

En juin 2017, Natacha Polony recevait un courrier pour le moins fâcheux qui lui notifiait son licenciement d'Europe 1, où elle officiait depuis cinq ans et touchait un très beau salaire. Prise de court, la journaliste a donc attaqué la célèbre station de radio aux prud'hommes, réclamant plus de 800 000 euros. Deux ans et demi plus tard, la justice a tranché. D'après les informations de L'Express, l'ancienne polémiste d'On n'est pas couché a obtenu gain de cause.

Le juge départiteur du conseil des prud'hommes de Paris a pris son parti et a condamné Europe 1 à lui verser près de 400 000 euros. Un joli chèque qui comprend 137 000 euros d'indemnités de licenciement, 164 400 euros de dommages et intérêts, mais aussi 27 400 euros d'indemnité de requalification, 54 800 euros d'indemnité de préavis, 5 480 euros de congés payés afférents et enfin 1 500 euros de frais de justice. "Le droit a été rendu", a estimé son avocat, Me Philippe Gumery, sur Twitter. De son côté, Natacha Polony n'a pas réagi à la nouvelle. Depuis son départ forcé d'Europe 1, elle a pris les commandes de la rédaction du magazine Marianne et a fondé sa webtélé, PolonyTV.

Pour rappel, en 2017 Natacha Polony avait confié son étonnement face à son licenciement auprès de Puremédias. "Je m'explique difficilement cette décision. On discutait, on m'avait juste dit que la revue de presse allait continuer mais avec quelqu'un d'autre", déclarait-elle avant de faire part de son intention de mener cette affaire devant la justice. Patrick Cohen avait par la suite levé le voile sur son départ : "On jugeait que sa revue de presse ne répondait pas à la promesse d'une revue de presse telle qu'on l'imaginait, avait-il argumenté. C'était davantage éditorialisé et ça se présentait comme une opinion (...). Oui, on souhaitait une autre revue de presse que celle de Natacha Polony."

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
En vidéos
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image