Actualité
Exclus
People France
Politique
Interviews
People UK
People US
Tous les thèmes
Cinéma
Johnny Depp
Blake Lively
Tom Cruise
Leïla Bekhti
Carole Bouquet
Gérard Depardieu
Sophie Marceau
Pierre Niney
Juliette Binoche
Emmanuelle Béart
Séries
Demain nous appartient
Ici tout commence
Plus Belle la Vie
Un si grand soleil
TV
Télé Réalité
Familles nombreuses
Koh-Lanta
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Mariés au premier regard
Pékin Express
Top Chef
Les Anges
Les Marseillais
Miss France
TPMP
Musique
The Voice
Eurovision
Céline Dion
Amel Bent
Louane Emera
Vitaa
Slimane
Jenifer
Britney Spears
Lady Gaga
Florent Pagny
Star Academy
Mode
Fashion Week
Défilés
Mannequins
Looks
Beauté des stars
Silhouettes de stars
Royauté
Faits divers
Justice
Police
Insolite
NEWSLETTER

Natoo victime de "troubles alimentaires" : "J'ai fait très jeune des régimes drastiques"

Natoo victime de "troubles alimentaires" : "J'ai fait très jeune des régimes drastiques"
Par Camille Dubois Rédactrice
Passionné par le monde du showbiz français, il est un grand fan de Cyril Viguier, Bénabar ou encore de Chevallier et Laspalès. Il met sa passion pour l'actu des stars au service de son poste de rédacteur
14 photos
Lancer le diaporama
Natoo victime de "troubles alimentaires" : "J'ai fait très jeune des régimes drastiques"
Dans un entretien à "Gala", paru le 4 février 2021, Natoo en dit plus sur son adolescence. Elle explique s'être beaucoup "comparée" à ces femmes parfaites qu'on voit dans les magazines. Des injonctions qu'elle dénonce désormais dans son livre "Icônne 2" (ed. Michel Lafont).

En ce moment, Natoo enchaîne les projets. Pour faire la promotion de la sortie de son magazine parodique, Icônne 2 (ed. Michel Lafont) et de la sortie de la série Sam (TF1) - dans laquelle elle donne la réplique à Fred Testot -, la vidéaste a accordé un entretien à Gala. L'occasion pour l'ancienne policière d'en dire plus sur son adolescence.

Dans les pages d'Icônne 2, Natoo n'hésite pas à dénoncer le sexisme des magasines féminins et ses diktats comme devoir "sourire tout le temps", "être mince et tonique en toutes circonstances même après un accouchement". "J'ai souffert adolescente de certaines injonctions. Je me comparais à ces femmes parfaites. J'ai fait très jeune, vers 16-17 ans, des régimes drastiques. L'un d'entre eux recommandait de ne manger que de la soupe aux choux et je l'ai suivi jusqu'à m'affaiblir. J'ai aussi connu des troubles alimentaires", déplore-t-elle auprès de nos confrères. Aujourd'hui, elle met un point d'honneur à faire de la prévention auprès de ses fans, particulièrement parce qu'elle est suivie par les plus jeunes.

Cet entretien est également l'occasion pour Natoo d'en dire plus sur sa vie privée. L'ancienne compagne de Kemar est aujourd'hui en couple "avec un réalisateur" dont elle tait le nom. En revanche, elle s'épanche un peu plus sur son enfance et la présence de sa mère, que ses abonnés connaissent bien. Cette Polonaise "a suivi un homme par amour et il est mort d'une cirrhose du foie. Puis elle a rencontré mon père, qui est parti lorsque j'avais 4 ans. Elle m'a ensuite élevée seule, se levant à 4 heures du matin pour aller travailler au Duty free de Roissy. Et malgré cela, elle a toujours su impulser de la joie dans nos vies."

Dans la carrière de Natoo, sa mère a toujours été d'un soutien inconditionnel, notamment lorsqu'elle a voulu quitter la police. "Elle voyait bien que je ne m'épanouissait pas. J'ai fait ce métier pour sauver des gens, or, lorsque nous intervenions, le mal était déjà fait. Nous ne pouvions que constater la tristesse et le dépit des victimes. Par ailleurs, le commissaire m'avait convoquée car je ne mettais pas assez d'amendes !", s'est-elle souvenue.

Retrouvez l'entretien de Natoo en intégralité dans le dernier numéro de Gala.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image