Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Koh-Lanta
Pékin Express
Mariés au premier regard
Télé Réalité
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Les Anges
Demain nous appartient
Plus Belle la Vie
Les Marseillais
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews
NEWSLETTER

Nice-Marseille : Dimitri Payet violemment touché par des projectiles, incroyables scènes de combat

Par Thomas Martin Rédacteur
Grand passionné de sport, il aime bien savoir ce qui se cache dans la vie des athlètes, mais ne néglige pas pour autant les stars de cinéma ou de la chanson. Après un long périple dans le grand nord canadien, il est revenu plus déterminé que jamais pour voir ce qui se tramait chez les people de France et d’ailleurs.
14 photos
La rencontre d'hier soir entre Nice et Marseille n'a même pas pu aller à son terme. Après des jets de projectiles des supporters niçois qui ont touché Dimitri Payet, la situation s'est envenimée et les spectateurs ont assisté à des scènes d'une violence rare.

Cela s'annonçait comme l'affiche la plus attendue de la journée par les suiveurs du championnat de France. Nice recevait Marseille dans un choc entre deux équipes en forme de Ligue 1. Une rencontre qui n'a malheureusement pas pu avoir lieu normalement. Si tout allait bien jusqu'en deuxième mi-temps, les choses ont totalement dégénéré à la 75ème minute de jeu, lorsque Dimitri Payet, le joueur de l'Olympique de Marseille, est allé tirer un corner pour son équipe. Il a reçu alors une bouteille à pleine vitesse dans le dos en provenance des supporters niçois et a réagi avec véhémence. Le début d'une scène absolument folle !

Les joueurs marseillais sont venus à la rescousse de leur coéquipier, visé par des projectiles depuis le début du match, et la situation s'est envenimée. Des supporters ultras de Nice ont alors fait irruption sur le terrain et des bagarres ont éclaté entre joueurs et supporters. Les staffs et les joueurs des deux équipes sont arrivés et de véritables scènes de combat de rue se sont déroulées sur la pelouse de l'Allianz Riviera, le stade de l'OGC Nice. L'arbitre a bien évidemment interrompu la partie, mais les échauffourées ont continué de plus belle sur le terrain. L'entraîneur de l'OM, l'Argentin Jorge Sampaoli, a dû être retenu par plusieurs personnes tant il souhaitait en découdre avec les supporters adversaires.

Les choses ont fini par se calmer sur le terrain lorsque les deux équipes sont rentrées aux vestiaires, mais ce n'était pas encore l'heure du dénouement final... Si sur le terrain la situation était plus que tendue, c'était également le cas en tribunes puisque les présidents des deux clubs, Pablo Longoria (OM) et Jean-Pierre Rivère (Nice) en sont presque venus aux mains. "Ils se sont empoignés par le col et les gardes du corps ont dû les séparer", a raconté à l'AFP un témoin de la scène en tribune présidentielle. Des photos ont également circulé sur les réseaux sociaux, montrant des marques sur des joueurs marseillais, notamment des coupures au cou sur Luan Peres et le dos écorché de Payet.

Les présidents se renvoient la faute !

Après 1h45 de négociations et d'attente, les joueurs niçois sont alors rentrés sur le terrain pour le terminer, mais les Marseillais ont eux choisi de rentrer chez eux. "On a décidé pour la sécurité de nos joueurs, qui ont été agressés lors de l'envahissement du terrain, de ne pas reprendre le match car la sécurité de nos joueurs n'était pas garantie", a déclaré Pablo Longoria. De son côté, le président niçois rejette la faute sur la réaction des joueurs de l'OM. "Je pense que ce qui a mis le feu aux poudres malheureusement la réaction de deux joueurs marseillais de rejeter ces bouteilles ou d'autres bouteilles à travers la tribune de nos supporters", a-t-il assuré.

Résultat des courses, match perdu sur tapis vert pour les Marseillais, qui devraient porter réclamation après les agissements des supporters niçois. Quelque chose nous dit qu'on risque d'entendre parler de ce match encore longtemps...

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image