Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Koh-Lanta
Pékin Express
Mariés au premier regard
Télé Réalité
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Les Anges
Demain nous appartient
Plus Belle la Vie
Les Marseillais
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Nicolas Sarkozy : Son agresseur suspendu de ses fonctions

2 photos
Lancer le diaporama

Hermann Fuster, 33 ans, l'homme qui a attrapé la veste de Nicolas Sarkozy le 30 juin dernier à Brax, et a été ensuite condamné à six mois de prison avec sursis, est passé en conseil de discipline vendredi 30 septembre.

Le conseil de discipline de la fonction publique territoriale d'Agen avait proposé vendredi dernier deux ans de mise à pied dont 18 mois avec sursis à son encontre, cependant, le député-maire de la ville a décidé aujourd'hui de ramener cette sanction à un an, dont trois mois ferme.

Selon l'AFP, en effet, Jean Dionis du Séjour a annoncé ce lundi 3 octobre que ce titulaire de la fonction publique territoriale sera en effet suspendu trois mois de ses fonctions d'employé avant d'être réintégré. Depuis son coup d'éclat, l'homme avait été désigné comme indésirable au sein de la mairie et l'établissement lui avait alors fait parvenir la suspension à effet immédiat jusqu'à la réunion du conseil de discipline de son poste.

"En tenant compte du parcours d'Hermann Fuster, de la satisfaction exprimée par l'équipe pédagogique" et après avoir "entendu un certain nombre de témoignages personnels (...) je prends la responsabilité de diminuer de moitié la sanction proposée par le conseil de discipline", a annoncé le maire d'Agen dans un communiqué.

Me Laurent Bruneau, avocat d'Hermann Fuster - que les réalisateurs de Mammuth Benoît Delépine et Gustave Kervern voudraient diriger devant leur caméra -, a déclaré que cette décision est "un soulagement" pour son client qui "est satisfait d'être réintégré à l'issue de sa mise à pied dans ses fonctions au conservatoire de musique". "C'est une satisfaction car la proposition du conseil discipline était déséquilibrée et excessive. Elle a été ramenée à de plus justes proportions", a ajouté Maître Bruneau.

Carol Dubois, secrétaire CGT des territoriaux de la ville d'Agen qui épaulait Hermann Fuster lors de son entrevue avec le maire, a quant à elle souligné qu'il avait "des regrets et a mesuré la gravité de son geste".

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image