Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Koh-Lanta
Pékin Express
Mariés au premier regard
Télé Réalité
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Les Anges
Demain nous appartient
Plus Belle la Vie
Les Marseillais
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

L'agresseur de Nicolas Sarkozy au cinéma ?

4 photos
Lancer le diaporama

En quelques secondes et un seul geste, l'Agenais Hermann Fuster a fait exploser sa notoriété. Cet homme est responsable de l'agression du président de la République Nicolas Sarkozy le 30 juin, lorsqu'il attrapa le chef d'Etat par le col de sa veste. Condamné à six mois de prison avec sursis et mise à l'épreuve de trois ans, il suscite l'intérêt du monde du cinéma !

Les réalisateurs "grolandais" de Mammuth Benoît Delépine et Gustave Kervern voudraient diriger devant leur caméra Hermann Fuster pour leur future réalisation, Le Grand Soir. "Lançons un appel. Si jamais il ne va pas en taule, qu'il vienne nous rejoindre. Agen, c'est juste à côté ! On lui donnera un petit rôle. Tiens, il chopera Albert Dupontel par la veste. Et on est sérieux quand on dit ça. Il nous le faut ! Il va quand même pas finir écartelé en place publique parce qu'il voulait juste vérifier la marque de la veste et voir si elle était solide", ont déclaré les cinéastes à Sudouest.fr.

Ça tombe bien, le sympathisant d'une gauche radicale mais pas encarté, dépressif, qui il y a un an attentait à ses jours, est sorti libre du tribunal correctionnel d'Agen ! Mais que vont penser le président et sa femme, Carla Bruni-Sarkozy, enceinte de leur futur garçon ? Cette dernière, qui a fait ses premiers pas d'actrice pour Woody Allen dans Minuit à Paris, ne va certainement pas vouloir lui donner des conseils de comédie...

Dans Le Grand Soir, Albert Dupontel et Benoît Poelvoorde jouent deux frères dont les parents sont incarnés par les délirants musiciens Brigitte Fontaine et Areski Belkacem, couple à la ville. Les deux "frangins", l'un commercial au chômage divorcé, et l'autre, sorte de "punk à chien", sont réunis pour retrouver le père biologique de l'un d'entre eux, sans savoir qu'il s'agit d'un prétexte pour les éloigner du domicile parental. Le tournage est prévu dès le début du mois.

Coup de pub ou soutien ? Delépine et Kervern, cinéastes comiques qui hissent les marginaux vers le haut, ne manquent jamais l'occasion de faire des coups d'éclat !

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image