Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Secret Story
Koh-Lanta
Masterchef
Pékin Express
Qui veut épouser mon fils ?
L'Amour est dans le pré
Télé Réalité
France Télévision
TF1
M6
Canal+
France 2
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Nouvelle Star 2010 : Luce et François sont en finale, Lio verse ses premières larmes et l'audience n'est pas au rendez-vous ! (Réactualisé)

24 photos
Lancer le diaporama

Réactualisation : Hier, choqués par l'élimination de leur icône, les fans de Lussi avaient décidé de le faire savoir en délaissant leur canapé le soir de la demi-finale de Nouvelle Star. Ainsi, s'ils étaient encore 3,3 millions de téléspectateurs à suivre le télé-crochet de M6 la semaine dernière, ils n'étaient plus que 2 974 000 hier soir. Au terme de cette soirée, vous avez pu enfin découvrir le nom des deux finalistes : François et Luce. Cette demi-finale de Nouvelle Star place la chaîne en deuxième position des audiences malgré une part de marché sur les ménagères plutôt décevante : 18,9%, et 13,7% de parts d'audience. Mais n'oubliez pas, rendez-vous mercredi prochain pour découvrir votre Nouvelle Star 2010 !

Mercredi 9 juin 2010 : Date importante car c'est la demi-finale de la Nouvelle Star. Cette émission spéciale (trois titres chacun) s'annonce rock'n roll : Ramon, Luce et François se lancent dans une reprise de The kinks... You really got me. Yeah ! C'est rock ! Même la tenue de Virginie Guilhaume est rock : serait-ce en l'hommage du guest de ce soir, Soan ?

Premier round : Luce tire son épingle du jeu !

Ramon commence avec une version de We will rock you (Queen) survitaminée. Une reprise audacieuse... car s'attaquer à Freddy Mercury est dangereux. On est loin de la version gentillette des bébés d'Evian car Ramon compte mettre le feu à Baltard. Malheureusement, il se fait surtout incendier par le jury (pour ne pas changer). Il récolte trois rouges et un petit bleu d'André Manoukian. Pour Marco Prince, Ramon n'a pas la carrure pour s'attaquer à du rock. Pour Philippe Manoeuvre, Ramounet est vite retombé dans du karaoké alors que ça avait bien commencé. Et Lio, avec sa parabole sur la tête, tient des propos plus doux que la semaine dernière pour relativiser sa pensée... Ah ! On retrouve la Lio maternelle qu'on aime.

Voilà désormais le beau dandy François qui propose un remake d'Amsterdam de Jacques Brel : lui aussi s'attaque à du lourd. Et comme il s'y attendait : il ne fait pas l'unanimité avec trois rouges et un petit bleu de Marco. Pour Manoeuvre, "on a survolé le sujet, là". Pour Dédé, "c'était de la caricature".

C'est maintenant Luce qui rend hommage au come-back de Jacques Dutronc avec Le cactus. C'est difficile pour elle de déposer sa patte sur une chanson aussi originale : à part quelques couinements de temps en temps, Luce n'est pas aussi exceptionnelle que ce qu'elle a déjà pu faire. Mais ça reste bien car c'est Luce et qu'on l'aime. On appréciera son look très étudié : badge géant à l'effigie de Maïté et le message "Touche pas mes moustaches" sur la poitrine ! Elle gagne quatre bleus... mais Marco aurait bien mis un violet : avec Luce, il a l'habitude de faire de grands voyages et n'a fait qu'un petit trajet cette fois.

Deuxième round : Luce est magique, Lio est lamentable et Dédé est... dans un autre monde !

Ramon revient pour chanter, pour la première fois, dans sa langue maternelle avec Besame Mucho : ça swingue, c'est frais, c'est charmant ! Ramon réussit à enregistrer trois bleus et un rouge de Manoeuvre qui, décidément, n'aime pas le jambon. André, lui, a un discours très confus... Il place entre deux phrases trop longues qu'il est "spécialiste de la musique d'ascenseur". Il semble dans un autre monde : Dédé aurait-il gobé trop de bonbons à la liqueur pendant la dernière pause pub ?

Petit reportage sur le passage des candidats à la projection de When you're strange. S'en suit, un duo Luce et Ramon sur Dieu, fumeur de havanes (Gainsbourg et Deneuve). C'est soporifique à souhait...

François interprète Feel de Robbie Williams. C'est bien mais pas extraordinaire... Manoeuvre est du même avis. Mais François réunit trois bleus.

Luce revient pour Over the rainbow de Judy Garland : c'est doux, mélodieux, agréable et magique. On peut lire sur les lèvres de Lio, un délicat "putain, c'est génial" : difficile de ne pas être d'accord. Et voilà que Lio s'exclame : "Je suis lamentable". La raison ? Elle pleure... et perd ainsi son pari ! Elle ajoute entre deux larmes : "je pourrais jamais faire ça !". On confirme : on a entendu sa version de Désenchantée de Mylène Farmer...
Manoukian est, lui, absorbé : "L'homme de sa vie, je sais pas si elle a rencontré mais il a beaucoup de chance. Si elle lui fait ce qu'elle fait sur scène, il va passer par toutes les étapes, par le 7ème ciel". Il conclut par "elle est incroyablement belle"... ce qui fait rire Luce. De deux choses vraies : Luce est vraiment belle. André a vraiment l'air sous l'effet d'une substance légèrement alcoolisée.

Troisième round : François met le feu à Baltard et Ramon devient gay !

Ramon chante Osez Joséphine de Bashung. L'Espagnol est doué car il arrive à manger toutes les syllabes : on ne comprend pas un mot de la chanson à part le titre ! Il récolte trois bleus et un rouge de Manoukian : Manoeuvre a mis un bleu ! Un bleu ! UN BLEU ! Exceptionnel !

François s'apprête à renverser Baltard avec Born to be wild de Steppenwolf : du rock pur et dur comme on aime. Et pour adoucir le tout, il pense à un petit manteau de plumes blanc : pour rappeler le côté féminin que Marco aimerait voir, sûrement ! Alors comment résumer poliment cette prestation à part : "oh put***, ça déchire grave sa mère" ? Les jurés trouveront certainement mieux les mots pour qualifier ce show exceptionnel sanctionné, sans surprise, par quatre bleus ! Marco : "Tous les grands chanteurs sont des chanteuses, merci à la chanteuse !". Pour Philou : "ça l'a fait !". Finalement, c'était pas mal "Oh put***, ça déchire grave sa mère".

Voilà le duo de beaux garçons rigolos Ramon et François sur Vous permettez monsieur de Salvatore Adamo : ils sont divins en costume et noeud papillon ! Ils terminent même la chanson par... un baiser ! Ils sont fous ces garçons !

Et Luce clôture cette soirée de demi-finale avec La vie en rose de Piaf. C'est touchant et doux... à mille lieux de ce qu'elle nous a déjà proposé. Elle réussit encore à faire un quarté gagnant ! Avec une standing-ovation du jury !

Dernier duo de Luce et François sur Light my fire des Doors. Et voilà le fameux reportage sur le café Sex and the city dans lequel les demi-finalistes ont été invités : voyance, manicure et cupcake pour les chanteurs !

Voilà maintenant Soan... qui n'a pas changé depuis l'année dernière.

Et les finalistes sont... Luce et François ! C'est Ramon qui est éliminé, sans amertume : il a l'air ravi de la finale de la semaine prochaine, quand Luce est anéantie de perdre l'un de ses copains. Et zut. Vous, public votant, venez de discréditer notre article précédant... C'est une belle confrontation qui nous attend la semaine prochaine !

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel