Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Secret Story
Koh-Lanta
Masterchef
Pékin Express
Qui veut épouser mon fils ?
L'Amour est dans le pré
Télé Réalité
France Télévision
TF1
M6
Canal+
France 2
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Olivier Marchal revient sur l'agression de sa fille Léa : "Elle a pris 20 kilos"

9 photos
Lancer le diaporama
Ce samedi 8 décembre 2018, Olivier Marchal était l'invité de Thierry Ardisson sur C8. Interrogé sur la grave agression dont a été victime sa fille Léa lorsqu'elle était adolescente, le comédien et ancien flic n'a pas caché sa colère, ni sa déception.

Invité sur le plateau des Terriens du samedi, sur C8, ce 8 décembre 2018, Olivier Marchal est revenu sur la violente agression dont a été victime sa fille Léa, née de son mariage avec Catherine Quiniou et aujourd'hui âgée de 24 ans. L'ancien policier s'est notamment confié sur les lourdes conséquences qu'a eu cette agression sur sa fille, qui était alors âgée de 15 ans.

"Ma fille en souffre encore. Elle est partie et a quitté Paris, a expliqué l'acteur de 60 ans à Thierry Ardisson. Elle a redoublé la classe de quatrième, elle a pris 20 kilos, elle les a reperdus depuis mais ça a été un long parcours pour elle. Ils l'ont agressée à sept, ils l'ont tabassée, tout ça parce que c'était un collège privé de filles, soit-disant un collège de riches."

Déçu par la façon dont l'enquête pour trouver les responsables a été menée, le réalisateur de 36 quai des Orfèvres s'est lui-même impliqué dans les recherches : "Je suis devenu fou, a-t-il ajouté. C'est surtout l'attitude du juge qui a été tellement offensante." Un suspect a finalement été interpellé, mais sa sanction a été particulièrement frustrante pour Olivier Marchal. Comme ce dernier le rappelle, le procureur général avait réclamé un an de prison et 9000 euros d'amende, mais il a été condamné à trois mois de prison avec sursis et 500 euros d'amende, qu'il n'aurait toujours payé selon le comédien.

Du côté des audiences, l'émission a rassemblé 991 000 téléspectateurs (soit 4,8% de part de marché).

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel