Actualité
Exclus
People France
Politique
Interviews
People UK
People US
Tous les thèmes
Cinéma
Johnny Depp
Blake Lively
Tom Cruise
Leïla Bekhti
Carole Bouquet
Gérard Depardieu
Sophie Marceau
Pierre Niney
Juliette Binoche
Emmanuelle Béart
Séries
Demain nous appartient
Ici tout commence
Plus Belle la Vie
Un si grand soleil
TV
Télé Réalité
Familles nombreuses
Koh-Lanta
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Mariés au premier regard
Pékin Express
Top Chef
Les Anges
Les Marseillais
Miss France
TPMP
Musique
Star Academy
The Voice
Eurovision
Céline Dion
Amel Bent
Louane Emera
Vitaa
Slimane
Jenifer
Britney Spears
Lady Gaga
Florent Pagny
Mode
Fashion Week
Défilés
Mannequins
Looks
Beauté des stars
Silhouettes de stars
Royauté
Faits divers
Justice
Police
Insolite
Bons plans
NEWSLETTER

Olivier Minne cash sur sa carrière compliquée : "Je ne gagnais plus d'argent"

Olivier Minne cash sur sa carrière compliquée : "Je ne gagnais plus d'argent"
Par Holo Han Rédacteur
Comme celui de la série My Holo Love, Holo le journaliste se fait discret. Il observe l'actualité mode, musique et sport, et l'analyse dans les moindres détails…
16 photos
Le visage d'Olivier Minne se distingue à la télévision française depuis 30 ans. Le présentateur a pourtant essuyé des revers et rencontré de grosses difficultés. Sans revenus à une certaine période, il avait décidé de quitter la France...

Fort Boyard, Pyramide, La Cible, Joker, Intervilles... Olivier Minne a fait la pluie et le beau temps de la télévision française ! Elle a parfois été "cruelle" avec le présentateur, qui est revenu sur les bas de sa carrière. En difficulté à une époque, il n'avait même plus les moyens de payer son loyer ou de se nourrir.

C'est dans l'émission Il n'y a pas qu'une minute dans la vie, sur Europe 1 qu'Olivier Minne a fait cette révélation ! L'animateur télé de 54 ans y était invité ce samedi 12 juin 2021 et a raconté les moments difficiles de sa carrière. Au début des années 2000, il connaît un passage à vide et s'envole pour la Californie, aux États-Unis, et envisage une reconversion dans la comédie.

"Je ne gagnais plus d'argent, ne pouvais plus payer mon loyer et ma bouffe, je voyais des gens autour de moi que je pensais être des amis et qui me tournaient le dos, se souvient Olivier, persuadé que son temps à la télévision est définitivement terminé. Pour ne rien arranger, sa notoriété le renvoie à cet échec : "Je n'étais pas une vedette, j'étais un peu connu, mais malheureusement pour moi, suffisamment pour être un peu ennuyé au supermarché ou dans la rue, par des gens qui, sans malice, me disaient 'On ne vous voit plus' (... ) et ça me rappelait que j'avais été abandonné par celles et ceux que je pensais être des amis. Donc, j'ai préféré partir."

En janvier dernier, Olivier Minne avouait aux téléspectateurs s'être fait virer "quatre ou cinq fois" de chaînes où il officiait. "Dès la première fois, je me suis dit que c'était sans doute terminé, s'était-il souvenu dans l'émission Ça commence aujourd'hui. Comme tout était arrivé par hasard, je m'étais dit que c'était un moment qu'on m'avait donné et qu'on me le reprenait. Que c'était l'occasion pour moi de faire autre chose. La deuxième fois, je me suis dit que c'était terminé, définitivement. Et puis après on s'habitue. Je pense que le cuir s'épaissit."

Il est passé par tous les shows, tous les looks, toutes les apparences. Aujourd'hui, Olivier Minne - récemment vu aux obsèques de la speakerine Jacqueline Caurat - est le présentateur musclé de Fort Boyard. C'est lui qui gère, grand seigneur de France 2, les épreuves des maîtres du temps et les tigres de Félindra. Mais, avant cela, quand l'aventure Pyramide s'est terminée, pourtant, il s'était enfui aux Etats-Unis pour se réorienter, reprenant des cours de comédie. "Je n'avais même plus les droits en tant qu'intermittent du spectacle, pour être au chômage, explique-t-il à propos de cette période sombre. Je me suis beaucoup interrogé."

"Quand on est jeune, on pense que les échecs sont des moments cuisants qui vont vous mettre à terre et ne plus jamais vous permettre de faire quoi que ce soit. C'est avec le temps et l'expérience qu'on se rend compte qu'une carrière se juge sur le nombre d'échecs qu'on a collectionné. De ce point de vue-là, on peut dire que j'ai une petite carrière. Je crois que j'ai été viré quatre ou cinq fois."

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image