Actualité
Exclus
People France
Politique
Interviews
People UK
People US
Tous les thèmes
Cannes 2022
Roland-Garros
Cinéma
Johnny Depp
Blake Lively
Tom Cruise
Leïla Bekhti
Carole Bouquet
Gérard Depardieu
Sophie Marceau
Pierre Niney
Juliette Binoche
Emmanuelle Béart
Séries
Demain nous appartient
Ici tout commence
Plus Belle la Vie
Un si grand soleil
TV
Télé Réalité
Familles nombreuses
Koh-Lanta
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Mariés au premier regard
Pékin Express
Top Chef
Les Anges
Les Marseillais
Miss France
TPMP
Musique
The Voice
Eurovision
Céline Dion
Amel Bent
Louane Emera
Vitaa
Slimane
Jenifer
Britney Spears
Lady Gaga
Florent Pagny
Star Academy
Mode
Fashion Week
Défilés
Mannequins
Royauté

Ophélie Meunier, placée sous protection : un reportage de Zone Interdite en cause

Ophélie Meunier, placée sous protection : un reportage de Zone Interdite en cause
Par Gonzague Lombard Rédacteur
Passionné de chant, des Douze coups de midi et de la discographie de Jul, il rêve de participer à Fort Boyard malgré sa phobie des serpents et du Père Fouras. Son ambition secrète ? Découvrir ce qui se cache derrière le rideau mystère de Bataille et Fontaine pour y chanter en quartet. La vérité est au bout du couloir…
14 photos
L'émission "Zone Interdite" s'est intéressée aux dangers de l'Islam radical en France dans un épisode diffusé sur M6, le 23 janvier 2022. Quelques heures avant, l'animatrice et journaliste Ophélie Meunier tremblait de tout son être. La police a été sollicitée.

Il revendique haut et fort "la liberté complète" d'informer des journalistes du groupe M6. Et c'est pourquoi Nicolas de Tavernost, le président du directoire, a donné son feu vert absolu pour la réalisation d'un numéro de Zone Interdite consacré aux dangers de l'Islam radical, qui a été diffusé à la télévision le dimanche 23 janvier 2022. Ophélie Meunier, la présentatrice de l'émission, avait pourtant reçu de nombreuses menaces quand le programme télé était annoncé en kiosques.

"J'ai demandé si nous avions les garanties, si c'était une émission extrémiste entre guillemets, j'ai demandé si la présentatrice était protégée, rappelle Nicolas de Tavernost selon Puremédias. J'ai demandé si les témoins qui parlaient étaient bien floutés etc... J'ai fait le métier que j'estime devoir faire sur une émission dont in fine la décision m'est revenue. Je revendique d'avoir autorisé cette émission. Mais parce qu'on me l'a demandé. On aurait pu prendre la décision contraire. J'estime que c'est mon devoir de responsabilité : si vous appelez cela de l'ingérence, moi j'appelle cela l'exercice de mon métier."

Le revers de la médaille

L'enquête de Zone interdite a été massivement commentée. Elle a notamment provoqué la fermeture d'un restaurant situé à Roubaix "sur ordre de la préfecture du Nord". Une jeune étudiante en droit, intervenant dans l'émission, à quant à elle assuré qu'elle avait été piégée par la production d'M6 et est venue apporter son témoignage sur le plateau de Touche pas à mon poste sur C8. A quelques heures de la diffusion de cet épisode, Ophélie Meunier faisait part de la fierté que lui procure son travail, sur les réseaux sociaux. "Rendez-vous dimanche pour une grande enquête", annonçait la maman de Joseph et Valentine en partageant quelques coulisses du tournage, capturées au bord du canal Saint-Martin de Paris.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image