Actualité
Exclus
People France
Politique
Interviews
People UK
People US
Tous les thèmes
Cinéma
Johnny Depp
Blake Lively
Tom Cruise
Leïla Bekhti
Carole Bouquet
Gérard Depardieu
Sophie Marceau
Pierre Niney
Juliette Binoche
Emmanuelle Béart
Séries
Demain nous appartient
Ici tout commence
Plus Belle la Vie
Un si grand soleil
TV
Télé Réalité
Familles nombreuses
Koh-Lanta
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Mariés au premier regard
Pékin Express
Top Chef
Les Anges
Les Marseillais
Miss France
TPMP
Musique
The Voice
Eurovision
Céline Dion
Amel Bent
Louane Emera
Vitaa
Slimane
Jenifer
Britney Spears
Lady Gaga
Florent Pagny
Star Academy
Mode
Fashion Week
Défilés
Mannequins
Looks
Beauté des stars
Silhouettes de stars
Royauté
Faits divers
Justice
Police
Insolite
NEWSLETTER

Ophélie Winter forcée au "tapinage artistique" par sa mère à 10 ans : "A l'époque, ça a été une horreur"

Ophélie Winter forcée au "tapinage artistique" par sa mère à 10 ans : "A l'époque, ça a été une horreur"
Par Rachel Henry Rédactrice
Née à Londres, non loin de Kensington, elle démêle le vrai du faux sur la famille royale britannique, mais pas seulement. La reine Maxima des Pays-Bas, la reine Letizia d'Espagne et la princesse Victoria de Suède sont aussi ses copines. Quand les têtes couronnées ne sont pas de sortie, Rachel patiente en décryptant volontiers les tapis rouges, les premiers rangs des défilés.
24 photos
Alors qu'elle se rêvait vétérinaire ou avocate, Ophélie Winter a commencé dans la chanson enfant, sous la contrainte de sa mère Catherine Fefeu. Des débuts forcés sur lesquels elle revient aujourd'hui dans son autobiographie "Résilience".

Après une longue absence, Ophélie Winter est de retour ce printemps avec une autobiographie intitulée Résilience (éd. Harper Collins). Un ouvrage dans lequel elle revient sur son parcours, son abandon par son père, l'artiste David Alexandre Winter, ou encore sa relation compliquée avec sa mère Catherine Fefeu. De passage dans l'émission Quotidien du 31 mai 2021, la chanteuse de 47 ans a commenté un extrait de son ouvrage faisant état du "tapinage artistique" que sa mère lui a imposé plus jeune.

Poussée par sa mère, Ophélie Winter a commencé sa carrière de chanteuse dès ses 10 ans en interprétant La chanson des klaxons en duo avec Bob, avant de lancer trois ans plus tard le titre Poil de carotte. Lundi soir face à Yann Barthès, l'interprète a confié qu'à l'époque, elle n'avait pas du tout envie de chanter en petite robe avec des couettes : "Moi je voulais être avocate ou vétérinaire, donc rien à voir avec le Schmilblick. A 6 ans, t'as pas envie d'être chanteuse... Enfin je sais pas, peut-être aujourd'hui avec les émission de télé-réalité...", a d'abord commenté l'ex de Prince. "C'est pas dans notre culture à nous de travailler à 6 ans."

Face aux images du clip de La chanson des klaxons, Ophélie Winter se souvient que le tournage avait été "un cauchemar", notamment parce qu'enfant, elle était "un petit garçon manqué" : "Je détestais la manière dont elle m'avait habillée (...). Quand je me vois là, aujourd'hui j'ai presque 50 ans, ça va, j'arrive à déglutir, mais à l'époque ça a été une horreur." Désormais, l'interprète de Dieu m'a donné la foi n'a plus de relation avec sa mère, notamment parce qu'elle ne l'a jamais crue lorsqu'elle dénonçait, enfant, les attouchements qu'elle subissait de la main de son oncle handicapé. Maintenant qu'elle a couché ses sentiments et blessures par écrit, Ophélie Winter a tourné la page et désigne sa mère comme étant seulement sa "génitrice".

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image