Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Secret Story
Koh-Lanta
Masterchef
Pékin Express
Qui veut épouser mon fils ?
L'Amour est dans le pré
Télé Réalité
France Télévision
TF1
M6
Canal+
France 2
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Oscar Pistorius au tribunal : ''Il a mis ses prothèses, marché 7 m et fait feu''

À Pretoria, le tribunal d'instance étudie la demande de remise en liberté sous caution d'Oscar Pistorius. Dans le Sud du pays, à Port Elizabeth, se tiennent les obsèques de sa victime, Reeva Steenkamp. C'est une longue journée qui s'annonce pour les familles de l'ex-héros handisport et du jeune mannequin, qui a péri sous ses coups de feu. Si de nombreux journalistes faisaient le pied de grue ce matin devant le tribunal, seuls 26 d'entre eux ont pu pénétrer dans la minuscule salle d'audience.

Meurtre avec préméditation

Mardi 19 février, Oscar Pistorius est arrivé très tôt au tribunal de Pretoria. Inculpé de meurtre, le sportif, héros des récents Jeux olympiques de Londres pour avoir été le premier double amputé à s'aligner sur les épreuves du 400 mètres des valides, plaide la thèse de l'accident mais ne donne toujours pas sa version des faits. Ce n'est cependant pas l'avis du redoutable procureur Gerrie Nel qui retient la "préméditation".

Il "a tiré et a tué une femme innocente non armée. Il a tiré quatre fois, a expliqué le procureur. La victime a été touchée trois fois alors qu'elle était aux toilettes" et "la porte des toilettes a été défoncée depuis l'extérieur. Nous pensons que la porte était fermée à clé", a-t-il affirmé, soulignant qu'il "n'y avait que deux personnes dans la maison cette nuit-là". Quand la quatrième balle a-t-elle été tirée ? Une certitude pour le procureur : l'accusé "a mis ses prothèses, marché sept mètres et fait feu".

Accident

Vêtu d'un costume sombre, d'une chemise bleue et d'une cravate grise, Oscar Pistorius regardait fixement droit devant lui, murmurant parfois comme s'il priait. Sa famille a ses côtés, assise quelques rangs derrière.

Oscar Pistorius a fondu en larmes et sangloté doucement lorsque son avocat Barry Roux a contesté la qualification de "meurtre", faisant référence à "d'autres affaires où des maris ont tiré sur leur épouse par accident en pensant à un intrus". "Il n'y a aucun élément indiquant la moindre préméditation. Tout ce que nous savons, c'est qu'elle s'est enfermée dans les toilettes. Elle a été tuée dans les toilettes (...) il a pensé qu'elle était un intrus", a précisé l'avocat, évoquant "la mort prématurée et malheureuse de Reeva Steenkamp".

"Pourquoi un voleur s'enfermerait-il dans les toilettes ?", rétorque le procureur.

Libération compromise

Cette audience devrait durer deux jours et ne concerne que la demande de mise en liberté sous caution d'Oscar Pistorius. Le juge Desmond Nair estime qu'il ne peut écarter la préméditation pour le moment, cette décision rend quasi impossible la libération de Pistorius sous caution. À moins que sa célébrité ne joue en sa faveur... Héros sud-africain et même international, il lui serait difficile de prendre la fuite sans être repéré. Reste à prendre une décision. Le combat s'annonce difficile puisqu'il oppose le procureur le plus redouté du pays à deux cadors du barreau.

Selon le quotidien The Times, les enquêteurs ont procédé à des analyses pour déterminer si des traces d'activités sexuelles dans la chambre de l'athlète dataient de cette nuit-là, et de qui elles provenaient. Ils se demandent aussi, selon la même source, pourquoi la voiture de Pistorius n'était pas comme d'habitude dans le garage, ses clefs étant restées sur le contact.

À l'autre bout du pays, à Port Elizabeth, la famille et les amis de Reeva Steenkamp sont réunis pour lui dire adieu au crématorium de Victoria Park. Le cercueil recouvert d'un drap et d'une composition de fleurs blanches est arrivé sur place vers 10h. Gavin Venter, un ami de la famille a qualifié la jeune femme d'ange. "J'ai demandé à son père, il m'a dit que non, qu'elle était très heureuse avec Oscar, qu'il n'y avait pas de problème. Mais peut-être qu'elle cachait quelque chose", a-t-il déclaré aux journalistes. Puis il a attaqué Pistorius : "C'est un danger pour la société. Il serait dangereux pour des témoins, il doit rester en prison, ils ne doivent pas le relâcher." C'est justement ce dont discutent le procureur et la défense à l'heure qu'il est... Réponse peut-être dès ce mardi soir.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
En vidéos

Adil Rami accusé de faire le salut militaire des joueurs turcs en soutien à l'armée, répond dans une vidéo publiée sur Instagram le 17 octobre 2019.
Julien Courbet et Stéphane Plaza répondent aux questions de "Purepeople", septembre 2019
Pascal Obispo dans "Je t'aime etc" du 16 octobre 2019.
Cody Simpson chez son tatoueur, dévoile son nouveau motif- 16 oct 2019.
Alexander Edwards et son fils, le 15 octobre 2019.
Matthieu Delormeau s'en prend à Nabilla sur le plateau de "TPMP", le lundi 14 octobre 2019.
Léa Salamé dans "C à vous" le mardi 15 octobre 2019.
Cristina Cordula parle de son petit complexe dans l'émission "Je t'aime etc..." présentée par Daphné Bürki et diffusée le lundi 14 octobre 2019.
Bande-annonce de "La boîte à secrets" qui sera diffusée le vendredi 18 octobre 2019 sur France 3.
Jean-Charles éliminé des "12 Coups de midi", le 15 octobre 2019, sur TF1
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel