Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Koh-Lanta
Pékin Express
Mariés au premier regard
Télé Réalité
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Les Anges
Demain nous appartient
Plus Belle la Vie
Les Marseillais
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Oscar Pistorius : Le procureur réclame une ''condamnation pour meurtre''

Oscar Pistorius arrive au tribunal de Pretoria, en Afrique du Sud, le 7 août 2014.
18 photos
Lancer le diaporama
Oscar Pistorius arrive au tribunal de Pretoria, en Afrique du Sud, le 7 août 2014.

En suspens depuis le 8 juillet dernier, le procès d'Oscar Pistorius a repris ce jeudi 7 août 2014, avec le réquisitoire du procureur du tribunal de Pretoria, en Afrique du Sud. Pendant plus de cinq heures, ce dernier a chargé l'ex-champion paralympique, accusé d'avoir tué sa petite amie Reeva Steenkamp dans la nuit du 14 février 2013. Le sportif affirme depuis le début qu'il pensait avoir à faire avec un cambrioleur. Persuadé de sa culpabilité, le procureur Gerrie Nel a requis une "condamnation pour meurtre".

Les premiers coups sont donc tombés sur le clan Pistorius. En effet, alors que l'accusation avait jusqu'au 30 juillet pour rendre à la juge Thokozile Masipa son mémorandum sur ce drame, la défense avait jusqu'au 4 août avant la reprise du procès. Et pour le premier des deux jours de plaidoirie, c'est donc le procureur Gerrie Nel qui s'est d'abord exprimé. Celui-ci a relevé "13 mensonges" prononcés selon lui par Oscar Pistorius au cours des cinq mois de procès. "La version de l'accusé, disant qu'il s'est approché du danger [les toilettes de leur maison où la jeune femme a été tuée de quatre balles, NDLR] sans avoir eu d'échange avec sa victime, est non seulement improbable, mais en réalité désastreuse pour sa défense. Aucune cour n'acceptera favorablement la version d'un accusé qui s'est délibérément mis en danger [Pistorius affirme qu'il pensait être victime d'un cambrioleur, NDLR] et qui ensuite a agi en position d'auto-défense", a notamment déclaré Gerrie Nel.

Le procureur, qui reprendra la parole en dernier au cours de la journée du vendredi 8 août après la prise de parole de la défense d'Oscar Pistorius, a cherché à démontrer toutes les contradictions de la version donnée par le sportif. "Que cette version soit retenue ou non, l'accusé ne peut pas échapper à une condamnation pour meurtre", a-t-il déclaré. Il reste persuadé que Pistorius a tué sa compagne après une violente dispute qui l'a contrainte à se réfugier aux toilettes. Le procureur Gerrie Nel s'appuie, entre autres, sur des témoins qui ont entendu des cris terrifiants de femme entre les coups de feu, sur la personnalité colérique et impulsive de l'athlète, ainsi que sur des textos inquiets retrouvés dans le portable de Reeva Steenkamp.

Une fois les plaidoiries effectuées, la juge Thokozile Masipa prendra tout le temps nécessaire pour rendre son verdict et, le cas échéant, la sentence. Oscar Pistorius risque jusqu'à vingt-cinq ans de prison.

Thomas Montet

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
En vidéos

Olivier décrit comment est Nagui hors caméras, dans "N'oubliez pas les paroles", le 26 septembre 2020
Pierpoljak invité dans l'émission "On est en direct" sur France 2.
Claude Chirac sur BFM TV pour rendre hommage à son père Jacques Chirac, au premier anniversaire de sa mort. 2020
Amel Bent goûte sa première huître le 26 septembre 2020 sur Instagram.
Amel Bent goûte sa première huître. 2020 sur Instagram.
Christina Milian et M. Pokora à Paris.
Christina Milian et M. Pokora à Paris.
M. Pokora invité de 50 Min Inside (TF1).
Laury Thilleman piégée dans "Surprise sur prise" par son mari Juan Arbelaez - France 2, 26 septembre 2020
Laury Thilleman piégée dans "Surprise sur prise" par son mari Juan Arbelaez - France 2
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel