Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Secret Story
Koh-Lanta
Masterchef
Pékin Express
Qui veut épouser mon fils ?
L'Amour est dans le pré
Télé Réalité
France Télévision
TF1
M6
Canal+
France 2
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Oscars 2014 : Scandale à l'Académie, une chanson originale a été disqualifiée

8 photos
Lancer le diaporama

La présidente de l'Académie des arts et sciences du cinéma Cheryl Boone Isaacs a tranché : la chanson Alone Yet Not Alone tirée du film éponyme de Ray Bengston a été disqualifiée. Un coup de tonnerre après la révélation de manoeuvres déloyales pratiquées en coulisses par l'auteur de ce morceau emphatique.

En ligne de mire, Bruce Broughton, l'auteur de la chanson, qui est également un ancien gouverneur de l'Académie et actuel membre du comité de direction de la branche Musique. Ce dernier avait envoyé de nombreux mails à des membres de l'Académie afin de promouvoir Alone Yet Not Alone, dont le titre est en course pour la statuette de meilleure chanson originale aux Oscars 2014. Pas moins de 239 mails ont été comptabilisés. Bruce Broughton "avait envoyé des courriels aux membres de sa branche pour les informer, pendant la période de vote pour les nominations, que sa chanson était candidate", assure un communiqué.

La présidente de l'Académie n'a quant à elle pas manqué de poser des mots sur le comportement de Broughton : "User de son statut d'ancien gouverneur et d'actuel membre du comité de direction pour promouvoir personnellement sa propre candidature aux Oscars crée l'apparence d'un avantage déloyal."

Contacté par Variety, l'auteur des paroles de cette chanson interprétée par Joni Eareckson Tada s'est avoué "dévasté" par la nouvelle de la disqualification de sa chanson. Il se défend d'ailleurs de toute tentative de corruption ou de promotion malhonnête de part son statut : "Je me suis prêté à la campagne la plus simple, modeste et basique, et cela s'est retourné contre moi quand la chanson a commencé à attirer l'attention", avant d'affirmer avoir "été abattu par les concurrents, qui avaient des mois de promotion et de publicité derrière eux".

La nomination d'Alone Yet Not Alone avait déjà fait froncer quelques sourcils à Hollywood. Face aux quatre concurrents que sont Happy de Pharrell Williams (Moi, moche et méchant 2), Let It Go (La Reine des neiges), The Moon Song (Her) et Ordinary Love de U2 (Mandela : un long chemin vers la liberté), le film était totalement inconnu du grand public. Derrière la chanson, il y a l'histoire de la famille Leininger qui, fuyant les persécutions religieuses en Allemagne, croit trouver un nouveau départ dans un pays inconnu : l'Amérique. Au même moment, au milieu des années 1700, les forces britanniques et françaises s'entretuent pour le contrôle des ressources qui abondent sur ce nouveau territoire. Puis survient l'impensable : dans un raid terrifiant, les guerriers Delaware kidnappent les deux filles Leininger et tente de les endoctriner dans la culture autochtone. Grâce à leurs épreuves, la famille ne perd jamais espoir et leur foi deviendra leur liberté.

Les Oscars seront remis le 2 mars prochain au Dolby Theater, à Hollywood.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel