Actualité
Exclus
People France
Politique
Interviews
People UK
People US
Tous les thèmes
Cannes 2022
Roland-Garros
Cinéma
Johnny Depp
Blake Lively
Tom Cruise
Leïla Bekhti
Carole Bouquet
Gérard Depardieu
Sophie Marceau
Pierre Niney
Juliette Binoche
Emmanuelle Béart
Séries
Demain nous appartient
Ici tout commence
Plus Belle la Vie
Un si grand soleil
TV
Télé Réalité
Familles nombreuses
Koh-Lanta
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Mariés au premier regard
Pékin Express
Top Chef
Les Anges
Les Marseillais
Miss France
TPMP
Musique
The Voice
Eurovision
Céline Dion
Amel Bent
Louane Emera
Vitaa
Slimane
Jenifer
Britney Spears
Lady Gaga
Florent Pagny
Star Academy
Mode
Fashion Week
Défilés
Mannequins
Royauté

Patrick Chesnais et son fils décédé: "J'aimerais trouver un moyen de lui parler"

Patrick Chesnais et son fils décédé: "J'aimerais trouver un moyen de lui parler"
L'acteur Patrick Chesnais, à l'affiche de deux longs métrages en ce mois de juillet, se confie sur la perte tragique de son fils aîné, mort dans un accident de la route, mais s'épanche aussi sur son désir de devenir grand-père grâce à sa fille de 33 ans.

À l'affiche de deux films en ce mois de juillet, Moi et le Ché ainsi que L'école est finie, tous deux prévus pour le 11 juillet, Patrick Chesnais a fait "la liste de ses envies" dans le supplément week-end du Parisien de ce 6 juillet 2018. Parmi elles, celle de "communiquer avec son fils". Sauf que techniquement, c'est impossible...

"Mon aîné, Ferdinand, est mort en 2006 dans un accident de la route, rappelle l'acteur de 71 ans. J'aimerais trouver un moyen de lui parler du temps qui passe, de son frère, de sa soeur, de sa maman et de moi." Une déclaration touchante pour un père qui ne s'est jamais remis de ce drame sans nom. La scène se déroule le 13 octobre 2006, Hervé Richardot, 39 ans, s'engage avec sa Golf sur une bretelle de sortie du périphérique de la porte de Sèvres pensant qu'il s'agit de la voie d'entrée. Avec Ferdinand Chesnais à ses côtés, l'homme effectue près de trois kilomètres à contresens, avant de percuter violemment une voiture au niveau de la porte d'Auteuil. Ferdinand, 20 ans, est tué sur le coup, Hervé Richardot, dont l'alcoolémie était quatre fois supérieure au maximum autorisé à l'époque, ne sera que légèrement blessé.

Au terme du procès, le conducteur avait pris trois ans de prison dont six mois ferme ainsi que 50 000 de dommages et intérêts aux membres de la famille. "Une peine juste. Ce qu'il faut... Pas plus", avait alors acquiescé Patrick Chesnais à l'époque.

Aujourd'hui, le temps a un peu pansé des plaies. Et Patrick Chesnais se verrait bien devenir enfin grand-père. "J'adorerais que ma fille Émilie, qui a 33 ans, devienne maman, mais je suis pas du genre à la tanner", avoue-t-il. Puis d'ajouter : "C'est sympa, d'être grand-père, on redevient le parent qu'on a été, les responsabilités en moins." C'est tout ce qu'on lui souhaite !

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
En vidéos
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image