Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Koh-Lanta
Pékin Express
Mariés au premier regard
Télé Réalité
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Les Anges
Demain nous appartient
Plus Belle la Vie
Les Marseillais
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Pauline Ducruet, une page se tourne : "C'est le premier jour du reste de ma vie"

La fille de la princesse Stéphanie de Monaco referme un chapitre important de son existence. Quel sera le prochain ?

Amoureuse de New York, Pauline Ducruet le sera – c'est certain – toute sa vie. Mais pour ce qui est de son histoire avec la Parsons School of Design, le point final a été mis !

Après deux années d'études et de créativité au sein du prestigieux établissement situé en plein coeur de Manhattan, la fille de la princesse Stéphanie de Monaco va maintenant voguer vers de nouvelles aventures : "ET VOILA !! Au revoir à l'école où j'ai passé jours et nuits pendant plus de deux ans. Aujourd'hui, c'est le premier jour du reste de ma vie !! FINI", a-t-elle écrit sur Instagram dans la soirée du 18 décembre 2017 en légende d'une photo de la façade de cette institution de la mode et du design, sortant le champagne et brandissant les poings en émoticônes. "La fin d'une ère", "le début d'une autre" et "diplômée", lit-on également en hashtags.

En début d'année 2017, Pauline Ducruet avait fait l'état des lieux de son cursus à l'occasion d'un grand entretien accordé à l'hebdomadaire Point de vue : "Au départ, relatait-elle alors, je suis partie faire un stage de six mois chez Vogue [en guise de cadeau de départ, elle a même eu le droit d'en faire la couverture – enfin en quelque sorte, NDLR]. J'avais terminé mon cursus à l'Institut Marangoni, à Paris, travaillé six mois chez Vuitton. Je souhaitais construire mon CV, acquérir davantage d'expérience, de crédibilité, mais mon emménagement à New York ne devait être que provisoire. Et puis je suis tombée amoureuse de cette ville et j'ai décidé d'y rester. J'ai repris mes études et tenté ma chance à la Parsons School, une école de mode et de design réputée, où j'ai été acceptée." Elle parlait déjà, à l'époque, de son espoir de lancer sa "propre ligne de vêtements", ambition qui s'est depuis concrétisée, avec la conviction que "la mode est une façon de se révéler au monde, de montrer qui l'on est".

Quelle sera la prochaine étape ? Pour l'instant, l'intéressée, âgée de 23 ans, n'a encore rien indiqué, ni en termes de destination ni en matière d'activité professionnelle. Tout est possible, conformément à la maxime à laquelle elle se fie : "C'est ta vie, fais-en ce que tu souhaites profondément."

NYC – Paris – Monaco

Il semble acquis que, bien que voyageuse dans l'âme, la Grosse Pomme restera essentielle. Le 1er décembre 2017, sur Instagram, elle faisait une énième déclaration d'amour à cette ville dans laquelle elle a pu "vivre sa vie" et "apprendre à se débrouiller seule", loin de la "bulle" pleine d'amour dans laquelle elle se sentait en principauté : "À New York, disait-elle précédemment à Point de vue, j'habite Downtown, dans le Village, j'y ai un quotidien de quartier, mes petites habitudes, les endroits que j'aime, mes restaurants, mes boutiques. Je continue le sport, beaucoup de fitness, de la boxe aussi, dans un petit club à côté de chez moi. Il y a des musées partout, toujours de nouvelles expositions, de nouveaux endroits à découvrir. L'énergie de cette ville est incroyable, on s'y sent libre, vivant. Et, pour l'instant en tout cas, je ne m'imagine pas autre part." Et Monaco, bien entendu, demeure sa patrie. "Le fait de m'éloigner m'a permis de comprendre que Monaco est et restera mon port d'attache. Le pays où je suis née est mon nid, ma maison, mon cocon, l'endroit où je viens me ressourcer", observait-elle au cours de la même conversation.

Ces jours-ci, c'est à Paris, une autre ville qui a jalonné sa scolarité, que Pauline Ducruet s'est signalée - avec sa chienne Mala. Après avoir publié le 10 décembre sur Instagram une photo d'elle en train de contempler la capitale depuis un point de vue en hauteur, elle a documenté en story son arrivée à l'aéroport Roissy-Charles-de-Gaulle ce mardi 19 décembre. Avant de rentrer sur le Rocher pour les fêtes ?

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
En vidéos

Christian Millette raconte son confinement à Purepeople. Le 4 mai 2020.
Le prince Emmanuel Philibert de Savoie avec ses filles Vittoria et Luisa aux sports d'hiver, le 18 février 2020, dans la story Instagram du prince.
Photo partagée sur Instagram le 19 février 2020 par le prince Emmanuel-Philibert de Savoie lors de ses vacances au ski avec sa femme Clotilde Courau et leurs filles les princesses Vittoria et Luisa.
La princesse héritière Victoria de Suède fait visiter le jardin Logarden au palais royal à Stockholm à l'occasion de la fête nationale suédoise le 6 juin 2020.
La princesse héritière Victoria de Suède fait visiter la salle du conseil au palais royal à Stockholm à l'occasion de la fête nationale suédoise le 6 juin 2020.
Le prince Daniel de Suède et ses enfants la princesse Estelle et le prince Oscar, filmés par la princesse héritière Victoria dans le parc du palais Haga à Stockholm, ont participé en début d'année 2020 au défi lancé par l'association Generation Pep qu'ils ont fondée pour promouvoir un mode de vie sain et actif auprès des jeunes.
La famille royale de Suède a partagé un extrait de son appel visio pour Pâques, le 12 avril 2020, en pleine période de confinement en raison de la pandémie du coronavirus, et a partagé des extraits de ces moments en famille inédits sur Instagram.
La princesse héritière Victoria de Suède fait visiter la galerie Bernadotte au palais royal à Stockholm à l'occasion de la fête nationale suédoise le 6 juin 2020.
Message de Pâques du prince Albert II et la princesse Charlene de Monaco depuis Roc Agel le 12 avril 2020.
La princesse héritière Victoria de Suède fait visiter la salle à manger de Lovisa Ulrika pour la fête nationale suédoise le 6 juin 2020.
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel