Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Koh-Lanta
Pékin Express
Mariés au premier regard
Télé Réalité
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Les Anges
Demain nous appartient
Plus Belle la Vie
Les Marseillais
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Prince Harry : Débordements d'amour à Sydney, c'est la Harrymania !

26 photos
Lancer le diaporama
Le prince Harry à Sydney, sa première visite officielle en Australie, le 5 octobre 2013 pour le centenaire de l'indépendance de la Marine royale australienne.

Quelques semaines après l'annonce faite par le prince William, pas tombée dans l'oreille d'un sourd, de l'Australie comme première destination internationale de son fils le prince George de Cambridge, les Aussies ont l'occasion d'échauffer leur ferveur avec la venue du prince Harry.

Amoureux bien accro à sa compagne depuis un an, Cressida Bonas, tonton ravi, et soldat de la monarchie autant que de l'Armée, prêt à relever tous les défis, c'est en sa qualité de capitaine de l'Armée britannique que le fils cadet du prince Charles s'est déplacé "Down Under", tandis que le Daily Mirror révélait en Grande-Bretagne une interview secrète d'un leader taliban s'exprimant sur les plans que les rebelles avaient en vain fomentés pour le capturer lors de sa mission en Afghanistan fin 2012.

La Captain Wales, pour ce qui constitue sa première visite officielle à 29 ans, a été convié à célébrer le 100e anniversaire de la première entrée dans les eaux de Sydney de la Marine royale australienne, le 4 octobre 1913, symbolisant alors l'émergence de l'Australie en tant que puissance maritime indépendante.

Accueilli très chaleureusement en Australie, où sa grand-mère la reine Elizabeth II (qui a vraisemblablement effectué en 2011 sa dernière visite) jouit d'une immense considération, le prince Harry est apparu sous ses plus beaux atours samedi, dans son uniforme blanc d'apparat et portant son béret bleu ciel de la RAF, à Sydney, pour passer en revue une armada internationale de 17 pays (Etats-Unis, Chine, Grande-Bretagne, Brunei, Micronésie, France, Inde, Indonésie, Japon, Malaisie, Nouvelle-Zélande, Nigéria, Papouasie-Nouvelle-Guinée, Singapour, Espagne, Thaïlande, Tonga) rassemblée dans le port de la mégalopole pour une parade nautique ponctuée en soirée par un gigantesque feu d'artifices. Des milliers de personnes avaient pris date pour rencontrer le jeune frère du futur roi. Toujours aussi décontracté et disponible, Harry, après être monté à bord du HMAS Leeuwin pour la revue en compagnie du gouverneur général Quentin Bryce et du Premier ministre Tony Abbott, a accordé autant de sourires, de photos souvenirs et de grimaces que possible aux jeunes et aux moins jeunes venus le voir.

Sans surprise, c'est auprès de la gent féminine que le plus cool des princes a eu le plus de succès. "Son uniforme était vraiment cool, et son salut impressionant. Il est chou, je crois qu'on a toutes le béguin pour lui - toutes les filles ont poussé des cris en le voyant", a ainsi confié une demoiselle de 19 ans qui avait fait près de 500 kilomètres pour ce moment, selon des propos rapportés par l'AFP. Une autre, âgée de 20 ans, a eu maille à partir avec le service d'ordre pour avoir voulu s'approcher trop près en kayak avec un drapeau sur lequel était écrit "Je t'aime Harry" suivi de son numéro de téléphone portable.

A l'écart des ardeurs de ses innombrables soupirantes, le prince Harry a eu l'occasion de poser à l'Amirauté de Kirribilli avec le nouveau Premier ministre, Tony Abbott, élu il y a deux semaines, et toute sa famille, visiblement charmée - son épouse Margie, et leurs filles Frances, 22 ans, et Bridget, 20 ans. Les jeunes femmes, très séduisantes (leur père les a déjà décrites comme ses "meilleurs atouts"), auraient-elles elles aussi des vues sur le Britannique ? "Elles sont toutes les deux très impatientes de vous voir", avait prévenu leur père au moment des présentations...

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel