Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Koh-Lanta
Pékin Express
Mariés au premier regard
Télé Réalité
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Les Anges
Demain nous appartient
Plus Belle la Vie
Les Marseillais
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Prince William et David Beckham : Coéquipiers de choc pour United for Wildlife

39 photos
Lancer le diaporama
Le prince William et David Beckham, équipe de choc, ont lancé ensemble, le 9 juin 2014 à Londres, une campagne de sensibilisation à la préservation de la faune sauvage sous l'égide de United for Wildlife.

Travailler en équipe, le prince William et David Beckham savent faire. Et même si cela n'a pas été fructueux dans l'optique de l'attribution de la Coupe du monde de football 2022, octroyée au Qatar (dans des conditions aujourd'hui sujettes à controverse), les deux hommes, qui s'apprécient beaucoup, ont trouvé une nouvelle occasion de joindre leurs forces.

William s'y connaît en wildlife (le monde sauvage), Beckham en "United" (surtout Manchester) : les deux faisaient donc la paire pour s'allier au service de United for Wildlife, association du duc de Cambridge en faveur de la protection de la faune africaine, dont le mari de Victoria Beckham vient de devenir l'ambassadeur principal. Lundi 9 juin 2014, Will & Becks lançaient depuis le siège de Google à Londres une nouvelle campagne de l'organisme, dont le tennisman Andy Murray, le pilote de F1 Lewis Hamilton et le prince Harry soutiennent également les actions, comme l'a signalé un écran affiché pendant la présentation.

Tout juste débarqué d'un séjour à Miami, où il planche sur un épineux projet de stade pour sa future franchise de soccer mais où il trouve manifestement aussi le temps de soigner son bronzage, David Beckham a dévoilé avec le prince William un maillot floqué de la mention #WhoseSideAreYouOn? ("#DeQuelCôtéEtesVous?"). Le but, comme l'a martelé le fils du prince Charles, ardemment engagé dans la défense de la nature tout comme son père et déjà désireux de voir son fils le prince George en faire autant : "Rejoignez-nous et aidez à arrêter le braconnage." Très complices, le futur roi d'Angleterre et le footballeur à la retraite ont dédicacé ce premier spécimen d'un modèle de maillot appelé à faire émerger de nombreux supporters de la cause.

Le prince William avait annoncé en septembre dernier, lors d'une grande soirée - marquée par le retour de son épouse Catherine après son accouchement - consacrée à la protection du monde sauvage, la création d'une alliance regroupant plusieurs organismes de référence en matière de préservation de la nature. En février, il avait pris la parole pour dénoncer le commerce illégal des espèces protégées au cours d'un grand rassemblement à Londres, avec le prince Charles et le prince Harry. Il y avait notamment souligné l'urgence d'agir concernant les éléphants d'Afrique, les rhinocéros et les tigres, et avait prôné une tolérance zéro, appelant à frapper les braconniers au porte-monnaie en traquant les flux d'argent provenant de ce commerce illégal.

Le duc de Cambridge et David Beckham, qui avaient tourné ensemble une vidéo de sensibilisation sous l'égide de WildAid, ont réitéré leur message : "Le commerce illégal des animaux sauvages est prospère parce qu'il est caché. Nous voulions trouver un moyen d'alerter le monde de ce qu'il se passe. Les événements sportifs en sont un", a expliqué le prince William. "Notre génération et la suivante peuvent vraiment, vraiment changer les choses, et il faut le faire maintenant", a renchéri David Beckham. Le directeur du Virunga National Park, en République démocratique du Congo, a étayé ce signal d'alarme en rappelant aussi que les bêtes sauvages ne sont pas les seules victimes des braconniers, puisque 130 rangers des parcs naturels ont été tués ces dix dernières années.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image