Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Secret Story
Koh-Lanta
Masterchef
Pékin Express
Qui veut épouser mon fils ?
L'Amour est dans le pré
Télé Réalité
France Télévision
TF1
M6
Canal+
France 2
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Prince William : Motos à gogo, match de foot, sa nouvelle vie est sympa !

66 photos
Lancer le diaporama
Le prince William, féru de motos sportives, s'est fait plaisir au salon Motorcycle Live à Birmingham le 30 novembre 2013 et a même reçu en cadeau une mini-bike pour le prince George de Cambridge, son fils de 4 mois.

Le prince George de Cambridge est vraiment gâté ! Si le fils du prince William et de Kate Middleton, âgé de 4 mois, n'est plus apparu publiquement depuis son baptême en tout petit comité au mois d'octobre, les cadeaux continuent de pleuvoir pour ses parents...

Quelques jours après un taureau, une chèvre et quatre génisses offerts par une tribu du Kenya que le fils du prince Charles a côtoyée, le duc de Cambridge s'est vu offrir pour son petit protégé... une mini-moto lors de sa visite au salon Motorcycle Live de Birmingham, samedi 30 novembre 2013. Un peu prématuré, mais de quoi permettre à l'arrière-petit-fils d'Elizabeth II de faire rapidement comme papa, amoureux des motos sportives. Et de quoi donner le sourire à l'intéressé, visiblement très épanoui dans sa "nouvelle" vie royale.

Depuis peu, on sent bien les effets de la "réorientation" du prince William, qui a décidé cet été de quitter ses fonctions de pilote de secours au sein de la RAF pour se consacrer, au moins le temps d'une année de transition, à sa carrière royale et à sa vie de famille. Désormais installé à plein temps au palais de Kensington avec Catherine et George, l'héritier du prince Charles commence à enchaîner les missions officielles, avec ou sans son épouse la duchesse de Cambridge.

Homme avenant, accessible et doté d'un sens de l'humour qui est de famille, William semble prendre goût à cette vie de sollicitations, lui qui jalouse les aventures pleines d'adrénaline de son frère le prince Harry (de son déploiement en Afghanistan l'hiver dernier à son trek en Antarctique ce mois-ci). Au point de pousser la chansonnette avec Taylor Swift et Bon Jovi il mardi 26 novembre à l'occasion d'un gala pour l'association Centrepoint qu'il avait découverte enfant avec sa mère Lady Di et qu'il parraine depuis 2005.

L'organisme, qui vient en aide aux jeunes sans-abri, a de nouveau reçu le concours du prince depuis. En visite les vendredi 29 et samedi 30 novembre à Birmingham, le duc de Cambridge s'est notamment rendu dans un foyer dirigé par l'association St. Basil's, associée à Centrepoint, dans le cadre de la promotion du mouvement End Youth Homelessness dont les deux organismes font partie. Il y a rencontré une vingtaine de jeunes SDF âgés de 16 à 25 ans, qui lui ont offert un recueil de poèmes de leur cru ainsi qu'un maillot d'Aston Villa, club de la région des Midlands dont le prince est un supporter notoire. Samedi, il était d'ailleurs au stade et, écharpe aux couleurs du club autour du cou, a donné de la voix pour les Villans, son équipe de coeur, qui ont malheureusement concédé le match nul face à Sunderland (0-0).

Vendredi toujours, William avait pu savourer un accueil digne d'une rockstar (après sa prestation de gala, rien de plus normal !), notamment de la part des écoliers. En visite dans une bibliothèque où il a dévoilé une plaque commémorative, il a pu, dans une ambiance bon enfant, écouter la lecture d'un poème intitulé Famille écrit spécialement à son attention.

Samedi, le duc de Cambridge, 31 ans, a pu s'adonner à sa passion pour les motos sportives, qui suscite depuis des années l'inquiétude de son père le prince Charles, en visitant le salon de référence Motorcycle Live. Heureux propriétaire et usager d'une Ducati 1199 qu'on le voit occasionnellement chevaucher, le prince William, qui avait pris part en 2008 à un rallye au profit de Sentebale (association de son frère Harry), ne s'est pas fait prier pour s'installer au guidon des nouveaux modèles phares présentés lors de l'événement. Et a reçu un mini-modèle pour son fils George. Kate verra-t-elle d'un bon oeil que son petit ange roule des mécaniques comme son père ?

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel