Actualité
Exclus
People France
Politique
Interviews
People UK
People US
Tous les thèmes
Cinéma
Johnny Depp
Blake Lively
Tom Cruise
Leïla Bekhti
Carole Bouquet
Gérard Depardieu
Sophie Marceau
Pierre Niney
Juliette Binoche
Emmanuelle Béart
Séries
Demain nous appartient
Ici tout commence
Plus Belle la Vie
Un si grand soleil
TV
Télé Réalité
Familles nombreuses
Koh-Lanta
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Mariés au premier regard
Pékin Express
Top Chef
Les Anges
Les Marseillais
Miss France
TPMP
Musique
The Voice
Eurovision
Céline Dion
Amel Bent
Louane Emera
Vitaa
Slimane
Jenifer
Britney Spears
Lady Gaga
Florent Pagny
Star Academy
Mode
Fashion Week
Défilés
Mannequins
Looks
Beauté des stars
Silhouettes de stars
Royauté
Faits divers
Justice
Police
Insolite
NEWSLETTER

R. Kelly : Accusé de viol, il révèle avoir été victime d'abus dans son enfance

R. Kelly : Accusé de viol, il révèle avoir été victime d'abus dans son enfance
Par Sarah L.
R. Kelly répond à ses détracteurs dans un morceau de près de 20 minutes. Dans "I Admit", le chanteur de R&B répond aux accusations de viol et d'abus sexuels dont il fait l'objet depuis de longues années, révélant au passage qu'il a lui-même été agressé dans son enfance.

R. Kelly passe aux aveux. Même si ce n'est pas vraiment ceux auxquels on s'attendait...

Lundi 22 juillet 2018, le chanteur de R&B, qui a été accusé de viol, d'agression sexuelle et de séquestration par de multiples femmes au cours des derniers mois mais aussi il y a de longues années, a publié un morceau de 19 minutes, I Admit, dans lequel il répond aux accusations à son encontre et fait de nouvelles révélations. Au final, force est de constater qu'il n'admet pas grand chose...

"Je n'aurais jamais cru qu'on en arriverait là, que je devienne un artiste aussi détesté", chante-t-il. Il explique ensuite avoir subi des attouchements de la part d'un membre de sa famille jusqu'à l'âge de 14 ans, une personne qui aurait ensuite pris sa "virginité" lorsqu'il était "allongé au lit". "J'avais tellement peur de dire quelque chose", poursuit-il.

Mon nom a été traîné dans la boue

Concernant les accusations dont il fait l'objet, la star de 51 ans reconnaît avoir eu des rapports sexuels avec des femmes de tous âges dont des jeunes femmes, sans qu'il s'agisse pour autant de "pédophilie". Evidemment, il ne précise pas si elles étaient mineures ou majeures. "Vraiment, je suis censé être emprisonné ou perdre ma carrière à cause de vos opinions ? (...) Je ne suis pas inculpé, pas arrêté, mon nom a été traîné dans la boue", déplore-t-il, inversant les rôles du bourreau et de la victime. R. Kelly va même plus loin en blâmant la responsabilité de certains parents qui auraient encouragé leurs filles à le fréquenter, notamment après des concerts. "Je ne poursuis pas les filles, c'est les filles qui me pourchassent", ajoute-t-il présomptueusement.

Plusieurs associations, comme le mouvement de soutien aux victimes d'abus sexuels Time's Up, avaient réclamé que des enquêtes judiciaires soient menées à la suite des différentes révélations concernant R. Kelly. En 2002, celui qui avait scandalisé son public en épousant au milieu des années 1990 la chanteuse Aaliyah (alors âgée de 15 ans lorsqu'il en avait 27) avait été inculpé pour pornographie sur une mineure de 14 ans mais avait finalement été acquitté en 2008 après avoir passé un accord financier avec la famille de sa victime. En 2017, une enquête glaçante du site d'informations Buzzfeed l'accusait d'être à la tête d'une secte sexuelle, recrutant de jeunes femmes pour assouvir ses désirs à ses domiciles de Chicago et d'Atlanta. Démenties par le principal intéressé, ces allégations n'ont débouché sur aucune inculpation à ce jour.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
En vidéos
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image