Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Secret Story
Koh-Lanta
Masterchef
Pékin Express
Qui veut épouser mon fils ?
L'Amour est dans le pré
Télé Réalité
France Télévision
TF1
M6
Canal+
France 2
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

R. Kelly accusé de viol par une femme : "J'ai été dressée pour le satisfaire"

Jerhonda Pace était seulement âgée de 16 ans lorsqu'elle affirme avoir été abusée.

Nouveau témoignage accablant contre R. Kelly. Déjà accusé d'agressions sexuelles par de nombreuses femmes au cours des deux dernières décennies, et encore récemment accusé d'être le "gourou" d'une secte dans laquelle il détiendrait plusieurs femmes contre leur gré, le chanteur de 50 ans doit aujourd'hui faire face au récit de l'une de ses anciennes conquêtes, une certaine Jerhonda Pace, qui affirme avoir été physiquement et émotionnellement abusée il y a plusieurs années.

En juin 2008, celle-ci était seulement âgée de 15 ans lorsqu'elle a rencontré pour la première fois la star américaine. À cette époque, R. Kelly venait d'être acquitté dans une affaire de pédopornographie après qu'une vidéo le montrant en train d'avoir des rapports sexuels avec une mineure de 14 ans avait été diffusée sur internet. La justice avait finalement abandonné les poursuites après que la victime eut refusé de témoigner contre son bourreau, celui-ci ayant conclu un accord financier pour acheter son silence.

À cette époque, Jerhonda Pace voulait croire à l'innocence de son idole. Dans un entretien adressé au site Buzzfead et publié le 22 août dernier, elle avait expliqué avoir pensé que la victime supposée n'était peut-être pas la vraie victime de cette affaire. "Peut-être que ce n'est pas elle dans la vidéo. Si cela avait été le cas, elle aurait témoigné", s'était-elle dit après le non-lieu. Désireuse de suivre l'affaire de très près, Jerhonda Pace s'était rendue régulièrement devant le tribunal. Quelques fois, elle avait même croisé le regard du chanteur. C'est ainsi que ce dernier l'a repérée et qu'il lui a adressé la parole après son acquittement, acceptant de lui signer un autographe avant de lui demander son nom.

Une relation abusive qui a duré de longs mois

Un an plus tard en mai 2009, Jerhonda Pace (alors âgée de 16 ans) affirme qu'elle a été approchée par "un ami et collaborateur" de R. Kelly sur sa page MySpace et qu'elle a été invitée à une fête organisée par le chanteur dans sa maison d'Olympia Fields (Illinois). Mentant à ses parents en assurant qu'elle se rendait chez une amie, l'adolescente s'est exécutée. "À l'époque j'étais en admiration devant lui, donc j'étais crédule", avait-elle déclaré.

C'est peu de temps après cette soirée que leur relation a démarré. Pendant huit longs mois, Jerhonda Pace affirme avoir entretenu des rapports sexuels avec R. Kelly. Totalement sous la coupe du chanteur, qui lui donnait des "ordres" sur la façon dont il fallait se comporter ou s'habiller, la jeune femme n'a pas immédiatement compris qu'elle était sexuellement et émotionnellement abusée. Jerhonda Pace assure même qu'elle a été filmée plusieurs fois sans son consentement lorsqu'ils avaient des rapports. R. Kelly connaissait son véritable âge, assurant que "tout allait bien" mais qu'elle devait se faire passer pour une femme de 19 ans si jamais on lui posait la question.

Entre juin et décembre 2009, elle vivait ainsi dans la résidence du chanteur avec plusieurs autres femmes de son âge. Dans cette propriété, elle devait suivre les "instructions" de R. Kelly, "demander la permission de se doucher, de manger, d'aller dans la salle de bain, et de quitter la maison". Si elle refusait de suivre toutes ces consignes, Jerhonda Pace était frappée ou enfermée pendant des jours dans une pièce.

C'est finalement après une violente dispute avec R. Kelly, qui l'aurait frappée et étranglée, qu'elle a trouvé le courage de s'enfuir, prétextant un rendez-vous familial pour s'échapper de sa propriété d'Olympia Fields. Quelques jours plus tard, Jerhonda Pace contactait la puissante avocate Susan E. Loggans (qui a déjà représenté plusieurs femmes ayant accusé le chanteur d'abus et de sévices sexuels) pour attaquer son bourreau en justice. Après des semaines de négociation, Jerhonda Pace était parvenue à trouver un accord avec R. Kelly, celui-ci ayant accepté de lui verser une somme. Elle avait également signé un accord de confidentialité, l'empêchant de parler publiquement de cette affaire.

Il doit être arrêté

Aujourd'hui, et après avoir appris que d'autres femmes subissaient encore le même sort, Jerhonda Pace a décidé de rompre les termes de son contrat pour partager son témoignage. "Si je peux parler et les aider à se sortir de cette situation, alors je le ferai. Il n'y avait personne pour témoigner pour moi lorsque j'ai traversé tout ce que j'ai traversé avec lui. Il leur a lavé le cerveau, cela me rappelle Charles Manson. J'espère vraiment que je peux aider ces femmes à se détacher de son emprise. Kelly doit être arrêté", déclarait-elle le mois dernier à Buzzfead.

Des semaines plus tard, ce lundi 18 septembre, Jerhonda Pace était invitée à s'exprimer sur cette affaire dans l'émission The Real. Sur le plateau, la jeune femme (aujourd'hui âgée de 24 ans et mère de famille) est longuement revenue sur ces mois d'abus, détaillant une autre anecdote sordide au sujet de R. Kelly en affirmant qu'elle avait un jour été "dressée" par une autre femme pour le satisfaire. "Je l'ai rejoint dans le bus de sa tournée [The Ladies Make Some Noise Tour, qui s'est étendu d'octobre à décembre 2009, NDLR] et je l'ai retrouvé nu avec une autre femme, nue aussi. Je me suis demandé ce qui se passait. (...) Je voulais savoir ce que je faisais. C'est là qu'il m'a dit de regarder la femme et qu'il m'a expliqué : 'Elle va t'apprendre toutes les choses que tu dois connaître'", a-t-elle dit. En larmes, Jerhonda Pace a conclu son entretien en confiant qu'elle espérait que d'autres femmes finiraient par témoigner pour cesser les agissements du chanteur.

Jerhonda Pace le 18 septembre 2017 dans l'émission "The View" pour témoigner contre R. Kelly, l'accusant de viol et d'agressions répétées (les faits se seraient déroulés entre 2009 et 2010). La jeune femme était mineure à l'époque (16 ans). En 2010, elle avait conclu un accord financier avec le chanteur, qui avait acheté son silence. Aujourd'hui, elle partage son récit pour tenter de "stopper" la star américaine, qui était accusée le mois dernier de détenir plusieurs femmes contre leur gré.
Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel