Actualité
Exclus
People France
Politique
Interviews
People UK
People US
Tous les thèmes
Cannes 2022
Cinéma
Johnny Depp
Blake Lively
Tom Cruise
Leïla Bekhti
Carole Bouquet
Gérard Depardieu
Sophie Marceau
Pierre Niney
Juliette Binoche
Emmanuelle Béart
Séries
Demain nous appartient
Ici tout commence
Plus Belle la Vie
Un si grand soleil
TV
Télé Réalité
Familles nombreuses
Koh-Lanta
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Mariés au premier regard
Pékin Express
Top Chef
Les Anges
Les Marseillais
Miss France
TPMP
Musique
The Voice
Eurovision
Céline Dion
Amel Bent
Louane Emera
Vitaa
Slimane
Jenifer
Britney Spears
Lady Gaga
Florent Pagny
Star Academy
Mode
Fashion Week
Défilés
Mannequins
Looks
Beauté des stars
Silhouettes de stars
Royauté
Faits divers
Justice
Police
Insolite
NEWSLETTER

R. Kelly : Poursuivi pour avoir payé une mineure contre des actes sexuels

R. Kelly : Poursuivi pour avoir payé une mineure contre des actes sexuels
Par Camille Dubois Rédactrice
Passionné par le monde du showbiz français, il est un grand fan de Cyril Viguier, Bénabar ou encore de Chevallier et Laspalès. Il met sa passion pour l'actu des stars au service de son poste de rédacteur
Le chanteur de RnB et producteur américain R. Kelly (Robert Sylvester Kelly), furieux et en larmes, dément les accusations de pédophilie, séquestration et d'agressions sexuelles dans une interview à la matinale de la chaîne américaine CBS, à Chicago, Illinois, Etats-Unis, le 6 mars 2019.
11 photos
Lancer le diaporama
Le chanteur de RnB et producteur américain R. Kelly (Robert Sylvester Kelly), furieux et en larmes, dément les accusations de pédophilie, séquestration et d'agressions sexuelles dans une interview à la matinale de la chaîne américaine CBS, à Chicago, Illinois, Etats-Unis, le 6 mars 2019.
La (déjà longue) liste des crimes retenus contre R. Kelly s'est encore allongée. Selon les informations de "TMZ.com", qui cite plusieurs sources judiciaires, le chanteur de 52 ans est accusé de "prostitution" pour avoir payé une mineure contre des actes sexuels, dans le Minnesota.

Énième rebondissement dans la saga judiciaire R. Kelly. Début juillet, le chanteur a de nouveau été arrêté, visé par treize chefs d'accusation, dont pornographie infantile, dans l'État de l'Illinois. À cela s'ajoute une douzaine d'accusations pour agressions sexuelles, dont trois où les victimes étaient mineures aux moments des faits. Cette fois, l'artiste de 52 ans fait face à deux nouveaux chefs d'accusation, accusé d'avoir payé une mineure contre des actes sexuels, dans le Minnesota.

Selon les informations de TMZ.com, un individu accuse R. Kelly d'avoir payé une adolescente âgée d'entre 16 et 17 ans pour avoir "un contact sexuel" et de l'avoir fait venir dans sa chambre d'hôtel. Les faits se seraient déroulés le 11 juillet 2001 à Minneapolis. Selon l'avocat de la victime, elle aurait approché le chanteur en lui demandant un autographe. En signant, il aurait également inscrit son numéro de téléphone. Elle dit ensuite que R. Kelly l'a payée 200 dollars pour qu'elle se mette nue et "engage des actes sexuels" avec lui, dans sa chambre d'hôtel.

Dans le dépôt de plainte que TMZ.com a pu consulter, il est mentionné que R. Kelly a donné 200 dollars à la victime supposée pour qu'elle danse, l'aidant à se déshabiller. Selon la jeune femme, il aurait commencé à se masturber devant elle en lui touchant les parties génitales. Quand la danse s'est achevée, il lui a donné rendez-vous à son concert qui se déroulait plus tard dans la soirée. Mais la victime dit n'y être pas allée. Elle a rapporté l'incident à la police en janvier 2019.

Poursuivi pour "prostitution"

Les procureurs indiquent que R. Kelly fait l'objet de deux chefs d'accusation : "prostitution d'une personne âgée de moins de 18 ans" et "embauche/offre/accord d'engager quelqu'un pour un acte sexuel". L'avocat de la victime dit que R. Kelly et sa cliente ont "dansé ensemble et eu des relations sexuelles", tout en admettant que cette affaire va être difficile, étant donné que les preuves datent de près de 20 ans.

Les avocats de R. Kelly et les autorités signalent qu'il n'y a eu "aucune pénétration" entre le chanteur et sa victime. "Je ne comprends pas que ces faits relèvent de la criminalité. Mais j'espère que ceci mettra en valeur l'absurdité de tous les chefs d'accusations retenus contre mon client", a estimé un représentant du chanteur après de TMZ.com.

R. Kelly est toujours détenu dans l'État de New York, où il a plaidé non coupable lors d'un procès où il est accusé de cinq crimes fédéraux, dont "kidnapping" et "racket". Rappelons qu'aux États-Unis, les charges judiciaires sont appliquées par les États dans lesquels les faits se sont déroulés. R. Kelly aura donc un autre procès, différent de celui de New York, pour ses crimes commis dans l'Illinois et dans le Minnesota.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
En vidéos
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image