Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Koh-Lanta
Pékin Express
Mariés au premier regard
Télé Réalité
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Les Anges
Demain nous appartient
Plus Belle la Vie
Les Marseillais
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Rachida Brakni au sommet dans le film qui lui a valu une vilaine blessure !

7 photos
Lancer le diaporama
Leïla, ex-athlète de haut niveau, sort tout juste de prison. Comment reprendre sa vie après une telle expérience ? Sa rencontre avec Yannick, sportif qui vient de perdre la vue, va bouleverser son existence. Avec Leïla comme guide, le jeune homme va pratiquer la course, malgré son handicap. Le lien qui les relie pour courir va alors les unir pour affronter les épreuves de la vie et se reconstruire.

Cette histoire est le coeur du nouveau long métrage du réalisateur d'Indochine, Régis Wargnier, intitulé La Ligne droite. Le cinéaste se livre sur le tournage ambitieux de cette oeuvre, notamment avec des scènes réalisées en plein Stade de France, avec 50 000 personnes dans les gradins.

Pour les besoins de ce film, Rachida Brakni, elle-même ancienne coureuse de haut niveau sur 200 mètres et 320 mètres haies, a donné de sa personne : "Trois mois d'entraînement, cinq à six fois par semaine", explique l'actrice, épouse de l'ex-footballeur devenu acteur, Eric Cantona, et mère de leur fils Emir. Cet investissement lui a coûté cher puisqu'elle a été victime d'une rupture du tendon d'Achille les derniers jours du tournage. Cette blessure l'a fait longtemps boîter : au bout de quatre mois, elle n'était toujours pas complètement rétablie.

Néanmoins, le film a pu être achevé et il est prévu en salles le 9 mars 2011. Rachida Brakni est une femme forte et déterminée, en témoigne aussi son coup de gueule contre les propos de Roselyne Bachelot, qui critiquait la présence de l'actrice dans la pub pour LCL, alors qu'Eric Cantona se livrait à une bataille contre les banques.

Face à Rachida Brakni, sublimement féline - mais qu'on ne reverra malheureusement plus comme égérie L'Oréal - s'impose Cyril Descours, remarqué dans Complices et Une petite zone de turbulences, et Clémentine Célarié. Découvrez ci-dessus sans plus attendre le making of de cette oeuvre.
Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel