Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Secret Story
Koh-Lanta
Masterchef
Pékin Express
Qui veut épouser mon fils ?
L'Amour est dans le pré
Télé Réalité
France Télévision
TF1
M6
Canal+
France 2
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Rania de Jordanie : Sa fille la princesse Iman, 18 ans, éblouissante à ses côtés

La reine Rania de Jordanie était invitée à s'exprimer le 26 août 2015 lors de l'ouverture de l'Université d'été du MEDEF à Jouy-en-Josas (Yvelines). Sa fille la princesse Iman, 18 ans, l'accompagnait.
49 photos
Lancer le diaporama
La reine Rania de Jordanie était invitée à s'exprimer le 26 août 2015 lors de l'ouverture de l'Université d'été du MEDEF à Jouy-en-Josas (Yvelines). Sa fille la princesse Iman, 18 ans, l'accompagnait.
Voix écoutée dans la communauté internationale sur les questions d'éducation, de paix, de droits et de développement, l'épouse d'Abdullah II a désormais un renfort précieux : celui de sa fille Iman, belle comme elle.

Fière de ses enfants comme une mère peut l'être, Rania de Jordanie peut également se féliciter d'être pour eux un modèle dont ils ne manquent pas de s'inspirer. Alors que le prince héritier Hussein, aîné des quatre beaux enfants issus de son mariage idyllique avec le roi Abdullah II, prend de plus en plus de poids sur la scène nationale et internationale, la prochaine émule sera logiquement la princesse Iman, deuxième de la fratrie. Ces derniers jours, on n'a vu qu'elle.

"Mes petites poulettes." Il y a quelques jours, la reine Rania, qui fête ce 31 août 2015 son 45e anniversaire, partageait via son intarissable compte Instagram un selfie avec ses deux filles, Iman et Salma, qui auront respectivement 19 et 15 ans les 27 et 26 septembre prochains. L'aînée des deux soeurs y apparaît au premier plan, comme un signe du rôle de plus en plus important qu'elle est appelée à jouer.

Etudiante aux Etats-Unis (à la prestigieuse Université de Georgetown, Washington, comme son grand frère) après avoir obtenu en juin 2014 l'équivalent du baccalauréat à l'International Academy d'Amman que soutient sa mère, Iman, dans le sillage de cette dernière, devient incontournable. Non plus seulement dans la vie officielle du royaume hachémite, mais aussi dans les débats à l'échelle internationale pour un monde meilleur.

Le 16 août dernier, la jeune femme marchait ainsi au côté de sa maman sur Rainbow Street, une rue du quartier Jabal à Amman, dans le cadre d'une opération menée par l'association Out and About, qui prône des valeurs de citoyenneté et assure la promotion de la Jordanie au travers de principes-clés (amour, paix, tolérance, pardon et générosité). Elles ont visité notamment le Rainbow Theatre, le Turtle Green Tea Bar, le restaurant Al Quds... "Tant et tant de trésors cachés à Amman, il suffit de descendre Rainbow Strreet pour faire de merveilleuses découvertes, des anciennes et des nouvelles !", s'est exclamée la reine Rania sur Instagram au lendemain de cette marche, partageant une photo de groupe les représentant, Iman et elle, bien entourées. Une première photo souvenir vite suivie d'une autre, les montrant dans un café du quartier, attentives à l'unisson aux propos d'un interlocuteur invisible.

Quelques jours plus tard, Rania de Jordanie avait l'occasion - une de plus - de chanter les louanges de son fils aîné le prince héritier Hussein. Le 21 août, le jeune homme de 21 ans inaugurait, quelques semaines après être devenu la plus jeune personne à présider un conseil de sécurité de l'ONU, le Forum Global sur la Jeunesse, la Paix et la Sécurité organisé par la Jordanie et les Nations unies. Première édition de cette initiative visant à mettre les jeunes aux commandes pour construire un monde en paix, le Forum, rassemblant quelque 500 intervenants, devait entériner sa déclaration d'intention, "The Amman Youth Declaration". Hussein n'a pas manqué de se réjouir, quelques heures après son allocution, de l'adoption du texte, postant une photo sur laquelle on distingue nettement, à ses côtés, sa soeur la princesse Iman.

Et le 26 août, la princesse Iman partageait à nouveau la vedette avec sa mère la reine Rania, en France cette fois. Plusieurs mois après être venue à Paris marcher avec son époux le roi Abdullah II contre le terrorisme, suite à l'attaque de Charlie Hebdo, la belle première dame de Jordanie était attendue sur le campus de HEC à Jouy-en-Josas (Yvelines), pour la cérémonie d'ouverture de l'université d'été du MEDEF. Et pour cause : le thème du rendez-vous était cette année "Formidable jeunesse !".

Formidable, c'est aussi l'effet produit par le duo glamour venu de Jordanie, Iman impressionnant par son élégance et sa prestance, superbe dans une robe blanche ceinturée d'un motif rouge vif, auprès de sa mère qui optait pour le charme sobre d'une robe au ton ivoire. Au premier rang des quelque 2 000 spectateurs, la jeune femme n'a rien manqué des paroles vibrantes et inspirantes prononcées par sa mère, qui a entamé son discours en français et l'a poursuivi en anglais. Pendant ses onze minutes d'intervention, l'épouse du souverain hachémite a renouvelé ses appels à une "fraternité globale" et exhorté "les musulmans modérés" à s'engager plus pour remporter "le combat idéologique" face à l'EI. "Nous nous trouvons face à un moment de grand danger. Daesh, ou le soi-disant Etat Islamique comme il se nomme, continue d'étendre son idéologie diabolique. Nous ne l'aidons pas activement, mais nous ne faisons pas activement en sorte de le stopper", a-t-elle notamment souligné, évoquant par ailleurs la création de dizaine de millions d'emplois au Moyen-Orient dans les prochaines années afin d'éviter que des jeunes désoeuvrés soient tentés de garnir les rangs de l'ennemi. Un discours qui lui a valu une standing ovation nourrie ; après quoi, elle s'est installée dans le public auprès de sa fille pour écouter les autres intervenants.

Au terme de leur participation au congrès estival du MEDEF, Rania et Iman ne sont pas directement rentrées en Jordanie : elle se sont d'abord permis un petit détour par la Fondation Louis Vuitton, au Bois de Boulogne.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel