Actualité
Exclus
People France
Politique
Interviews
People UK
People US
Tous les thèmes
Cinéma
Johnny Depp
Blake Lively
Tom Cruise
Leïla Bekhti
Carole Bouquet
Gérard Depardieu
Sophie Marceau
Pierre Niney
Juliette Binoche
Emmanuelle Béart
Séries
Demain nous appartient
Ici tout commence
Plus Belle la Vie
Un si grand soleil
TV
Télé Réalité
Familles nombreuses
Koh-Lanta
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Mariés au premier regard
Pékin Express
Top Chef
Les Anges
Les Marseillais
Miss France
TPMP
Musique
The Voice
Eurovision
Céline Dion
Amel Bent
Louane Emera
Vitaa
Slimane
Jenifer
Britney Spears
Lady Gaga
Florent Pagny
Star Academy
Mode
Fashion Week
Défilés
Mannequins
Looks
Beauté des stars
Silhouettes de stars
Royauté
Faits divers
Justice
Police
Insolite
NEWSLETTER

Rania de Jordanie zippée et ceinturée : la reine modernise son look de working mom

Rania de Jordanie zippée et ceinturée : la reine modernise son look de working mom
Par Rachel Henry Rédactrice
Née à Londres, non loin de Kensington, elle démêle le vrai du faux sur la famille royale britannique, mais pas seulement. La reine Maxima des Pays-Bas, la reine Letizia d'Espagne et la princesse Victoria de Suède sont aussi ses copines. Quand les têtes couronnées ne sont pas de sortie, Rachel patiente en décryptant volontiers les tapis rouges, les premiers rangs des défilés.
29 photos
Bien qu'elle soit confinée à Amman, Rania de Jordanie reste mobilisée à distance. Mardi, à l'occasion d'une visioconférence dans le domaine de la santé, la reine s'est illustrée dans une tenue de travail moderne.

La reine modernise son style vestimentaire ! Le 2 mars 2021, Rania de Jordanie a pris part à une visioconférence du Conseil d'administration de la Royal Health Awareness Society depuis Amman. L'occasion pour l'épouse du roi Abdallah II d'afficher un nouveau look de working mom, certes confinée, mais apprêtée.

Queue de cheval haute et tirée, lunettes de travail sur le nez et la fiche posée sur les genoux : Rania de Jordanie apparaît concentrée sur un cliché relayé sur son compte Instagram mardi. La reine de 50 ans modernise la traditionnelle chemise blanche en misant sur un modèle zippé, revisité par le créateur américain Alexander Wang. Une pièce audacieuse qu'elle accessoirisée d'une fine ceinture en python. Le vestiaire de la souveraine est décidément varié quand on sait qu'elle jongle avec élégance entre tenues colorées d'inspiration orientale et vêtements de créateurs aux coupes soignées, bien souvent monochromes (voir diaporama).

Rania de Jordanie est décidément engagée dans le domaine de la santé. Avant cette visioconférence, la mère du prince Hussein (26 ans), de la princesse Iman (24 ans), de la princesse Salma (20 ans) et du prince Hashem (16 ans) s'était exprimée sur la lutte contre le coronavirus lors du 20e Warwick Economics Summit, un forum international menés par des étudiants. Lors de cet entretien à distance retransmis par la chaîne CNN, la souveraine avait notamment dénoncé les inégalités d'accès au vaccin contre la Covid-19 à l'échelle mondiale.

"Nous sommes tous dans une course contre une pandémie, et non les uns contre les autres. Je ne vois aucune raison pour laquelle ceux qui ont une offre excédentaire ne peuvent pas donner leur surplus à des pays plus pauvres et je suis heureuse que certains pays se soient engagés à faire exactement cela, avait-elle déclaré. Si nous ne sommes pas motivés par la responsabilité morale ou éthique, nous devrions au moins être motivés à agir du point de vue de la santé mondiale."

Le 24 février dernier, l'AFP avait rapporté que la Jordanie comptabilisait 376 000 cas de coronavirus et 4611 décès liés à la Covid-19, sur ses 10 millions d'habitants. Lors d'un séminaire organisé par le Brookings Institution le lendemain, le roi Abdallah II a estimé que les inégalités et la crise économique suscitées par la pandémie de Covid-19 étaient un terrain fertile pour l'épanouissement du "terrorisme" : "Avoir concentré notre attention et nos ressources contre la pandémie nous a distraits de la lutte contre le terrorisme et l'extrémisme, le souverain a-t-il affirmé. Or la guerre n'est pas terminée."

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image