Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Koh-Lanta
Pékin Express
Mariés au premier regard
Télé Réalité
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Les Anges
Demain nous appartient
Plus Belle la Vie
Les Marseillais
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Ray Rice et le KO de son épouse : Les charges abandonnées, malgré la vidéo

La vidéo de Ray Rice mettant KO celle qui allait devenir son épouse avait fait scandale. Poursuivie pour violences conjugales, virée par son équipe des Ravens de Baltimore, suspendue par la NFL, la star du football américain a vu les charges être abandonnées. Son casier judiciaire restera donc vierge...

Cette affaire de violences conjugales avait provoqué un véritable séisme au sein de la puissante ligue de football américain, accusée de laxisme lorsqu'elle s'était, dans un premier temps, contentée de suspendre le running-back pour seulement deux matchs. Depuis, les affaires de violences familiales se sont multipliées et les sanctions sont devenues impitoyables.

Celle de Ray Rice s'était poursuivie en justice, où il avait plaidé non coupable, son épouse Janay Palmer n'ayant pas déposé plainte. Et les charges qui pesaient contre lui ont été purement et simplement abandonnées jeudi 21 mai après qu'il a complété un programme pré-procès de réhabilitation d'une durée de douze mois et s'être acquitté d'une amende de... 125 dollars. En échange de quoi, la cour de justice d'Atlantic City, où il avait mis une terrible droite du haut de ses 173 centimètres et de ses 96 kilos dans un ascenseur d'un hôtel du Las Vegas de la côte Est, a abandonné les charges, son casier judiciaire restant vierge de toute condamnation pour violence conjugale. En conséquence, Ray Rice n'est pas considéré comme un homme ayant frappé son épouse.

De plus, la NFL a levé la suspension à la suite d'une décision de justice, au grand soulagement de son épouse qui refuse de se considérer comme "une victime", ce qui signifie que le joueur peut retrouver une équipe, même si, jusqu'à présent, aucune ne s'est encore manifestée.

Une histoire pouvant en cacher une autre, une plainte a été déposée pour "child abuse", ce qui signifie outre-Atlantique maltraitance sur un enfant, qu'elle soit physique, sexuelle ou émotionnelle. La personne visée ? Antonio Smith, un defensive end des Broncos de Denver, tout juste signé par la franchise pour une saison et 2 millions de dollars.

Pour l'heure, le joueur n'a pas été arrêté et aucune charge n'a été retenue contre lui. Selon les informations du site Internet SI.com, le procureur de Ford Bend County au Texas a lancé plusieurs enquêtes qui pourraient impliquer Antonio Smith. L'enquête a débuté dans le Colorado, où la plainte a été déposée, avant d'être transférée au Texas où les incidents sont supposés avoir eu lieu, lui qui avait joué cinq saisons avec les Texans de Houston, après quatre saisons aux Cardinals d'Arizona. L'an passé, il était du côté d'Oakland chez les Raiders.

Son équipe actuelle, les Broncos, a indiqué être en train de rassembler des informations pour voir quelle suite donner à sa collaboration avec le joueur.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image