Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Secret Story
Koh-Lanta
Masterchef
Pékin Express
Qui veut épouser mon fils ?
L'Amour est dans le pré
Télé Réalité
France Télévision
TF1
M6
Canal+
France 2
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Regardez la trash Kesha et Taio Cruz se salir lors d'une nuit orgiaque pour le clip de "Dirty Picture" !

8 photos
Lancer le diaporama

On vous l'avait promis : après avoir brisé sciemment le coeur du somptueux mannequin au nom acrobatique Nadya Nepomnyashaya, Taio Cruz se salit avec la nouvelle vedette trash de la scène pop... Ke$ha !

Le Londonien de 26 ans, créateur sur mesure de tubes pour Alexandra Burke, Leona Lewis, Britney Spears, Brandy, Anastacia, Justin Timberlake ou encore Cheryl Cole, a décidé de défendre en personnes ses compositions, en faisant paraître son second album, Rokstarr (sortie en France le 17 mai), annoncé par ce fameux single, Break Your Heart, que Cheryl Cole avait décliné et qui s'est imposé au sommet des charts outre-Manche et outre-Atlantique.

Deux ans après son premier essai, The Departure, qui lui attira les faveurs du producteur star Simon Cowell, l'artiste aux origines brésilienne et nigériane confirme son statut de hitmaker au grand jour en s'associant à l'indécente Ke$ha pour Dirty Picture, qui a elle aussi fait l'actualité des charts du monde entier avec ses tubes Tik Tok, Blah Blah Blah ou encore Your love is my drug (issus de l'album Animal).

A l'origine, Taio Cruz avait écrit ce titre en pensant à... Lady Gaga pour partenaire, mais Dr. Luke lui conseilla Ke$ha, et la chanson fihure également, dans une version retravaillée (où la jeune chanteuse s'approprie le premier couplet), sur la nouvelle édition de son album Animal.

Très explicite, Dirty Picture a été décliné en version light, où "Send a dirty picture" est remplacé par "Won't you take a picture" et "Take a dirty picture" par "Take a, take a p-picture".

Le clip, tourné fin février-début mars entre Londres et une discothèque de Los Angeles, est tout simplement un condensé de débauche où vous pouvez suivre Ke$ha jusqu'aux toilettes du club. Dirty, c'est bien le moins qu'on puisse dire... Ça devrait plaire à Christina Aguilera ! A découvrir ci-dessus, en version soft, puisque la supposée version pour les grands (avec notamment une séquence topless d'une figurante) est introuvable...

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
À ne pas rater
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel