Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Koh-Lanta
Pékin Express
Mariés au premier regard
Télé Réalité
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Les Anges
Demain nous appartient
Plus Belle la Vie
Les Marseillais
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Richard Berry indigné par les dégradations odieuses d'une oeuvre de son frère : "La honte !"

Par Gonzague Lombard Rédacteur
Passionné de chant, des Douze coups de midi et de la discographie de Jul, il rêve de participer à Fort Boyard malgré sa phobie des serpents et du Père Fouras. Son ambition secrète ? Découvrir ce qui se cache derrière le rideau mystère de Bataille et Fontaine pour y chanter en quartet. La vérité est au bout du couloir…
13 photos
En disparaissant à l'âge de 63 ans, en septembre 2019, Philippe Berry avait laissé derrière lui un joli nombre d'oeuvres d'art. Malheureusement, l'une d'elle, située en Haute-Garonne, a été saccagée.

Un acte ignoble a remué la Haute-Garonne. Le vendredi 13 août 2021, le parquet de Saint-Gaudens a révélé à l'AFP - l'Agence France Presse - qu'une sculpture située sur la terrasse nord de la cathédrale Saint-Bertrand-de-Comminges avait été vandalisée et recouverte de croix gammées ainsi que de l'inscription "Qui ?". L'auteur de cette oeuvre d'art, intitulée "Trois ballons" ? Philippe Berry, frère de Richard Berry et père de Marilou Berry, qui est décédé le 5 septembre 2019 dans le 18e arrondissement de Paris à l'âge de 63 ans.

"La honte", a écrit Richard Berry sur son compte Twitter, en relayant les propos de Georges Méric, le Président du Conseil départemental de la Haute-Garonne, qui est propriétaire de l'oeuvre. Le comédien, déjà dans la tourmente, et son frère sont issus d'une famille juive d'Oran, en Algérie. Quelques jours plus tôt, le héros des Plaideroies s'était énervé contre le geste antisémite d'une manifestante de Metz qui affichait, sur une pancarte, la phrase "Mais qui ?" lors d'un regroupement contre le pass sanitaire. D'où le mot gravé sur les Trois ballons.

"Des graffitis antisémites, croix gammées mais également l'inscription Qui ? rappelant très clairement la pancarte de Metz ont été retrouvés lundi sur la sculpture", rapporte le procureur de Saint-Gaudens, Christophe AMunzateguy, à l'AFP. Georges Méric, le Président du Conseil départemental de la Haute-Garonne, a déposé une plainte. Les gendarmes de la section de recherche de Toulouse et de la brigade de recherche de Saint-Gaudens ont été chargés de l'enquête "contre ces actes immondes". Quant à Richard Berry, il peine à sortir la tête de l'eau. Il peut, heureusement, compter sur sa fille Mila, "son oxygène", née en 2014, pour lui changer les idées...

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image