Robert Badinter : Sa veuve Elisabeth craint une "trahison" et sort de sa réserve pour le défendre
Publié le 21 avril 2024 à 22:30
Par Lucie Gosselin | Rédactrice
Journaliste passionnée, depuis plus de 10 ans, je réalise des enquêtes, des portraits, des reportages ou des interviews.
Robert Badinter n'est plus mais sa pensée subsiste. Et l'épouse de l'ancien garde des Sceaux, Elisabeth Badinter entend ne pas laisser ses opposants en user à mauvais escient. Dans une lettre publiée par "La Tribune dimanche" ce 21 avril 2024, elle dénonce l'instrumentalisation de certaines de ses idées et affirme que Robert Badinter aurait soutenu le projet de loi sur la fin de vie.
Robert Badinter : Sa veuve Elisabeth craint une "trahison" et sort de sa réserve pour le défendre
Robert Badinter est mort mais sa parole subsiste.
L'ancien ministre de la Justice Robert Badinter s'exprime lors de la commémoration du 40e anniversaire de l'abolition de la peine de mort à l'Assemblée nationale française à Paris. Photo par Raphael Lafargue/ABACAPRESS.COM Son épouse Elisabeth Badinter ne veut pas laisser ses opposants utiliser ses idées.
Elisabeth Badinter photographiée lors d'une conférence de presse avant la cérémonie du Docteur Honauris Causa de l'ULB Université Libre de Bruxelles, à Bruxelles, vendredi 20 septembre 2013. Photo par ABACAPRESS.COM Dans une lettre ouverte, son épouse à adressé un message fort aux parlementaires qui utilisent le nom de Robert Badinter.
L'ancien ministre de la Justice Robert Badinter s'exprime lors de la commémoration du 40e anniversaire de l'abolition de la peine de mort à l'Assemblée nationale française, à Paris, le 15 septembre 2021. Photo par Raphael Lafargue/ABACAPRESS.COM Elisabeth Badinter affirme que son mari approuverait le projet de loi sur la fin de vie.
Elisabeth Badinter lors de l'hommage national à l'ancien ministre de la Justice Robert Badinter place Vendôme devant le ministère de la Justice à Paris, France, le 14 février 2024. Robert Badinter est décédé à l'âge de 95 ans. Photo par Eliot Blondet/ABACAPRESS.COM En 2008, Robert Badinter avait exprimé un avis contraire.
L'ancien ministre de la Justice Robert Badinter s'exprime lors de la commémoration du 40e anniversaire de l'abolition de la peine de mort à l'Assemblée nationale française, à Paris, le 15 septembre 2021. Photo par Raphael Lafargue/ABACAPRESS.COM
La suite après la publicité

Robert Badinter s'en est allé le 9 février 2024 et a eu droit à un vibrant hommage national. L'ancien ministre de la Justice était connu pour avoir fait abolir la peine de mort en 1981. Depuis son décès, le nom de Robert Badinter ne cesse de revenir dans l'actualité et notamment dans le débat sur la fin de vie. Épaulé par Elisabeth Badinter tout au long de sa vie - le couple est resté ensemble cinquante-huit ans, le regretté homme politique voit son héritage politique entretenu avec force par son épouse.

La philosophe de 80 ans n'entend pas que l'on utilise le nom de son défunt mari à mauvais escient. "Depuis de nombreux mois et plus encore récemment, j'ai pu constater que la parole de mon mari était utilisée, pour ne pas dire instrumentalisée, par des opposants à toute évolution législative sur ce sujet", écrit Elisabeth Badinter dans une lettre ouverte écrite au député Oliver Falorni (rapporteur de la commission spéciale sur le projet de loi sur la fin de vie présidée par Agnès Firmin-Le Bodo), publiée par le journal La Tribune dimanche ce 21 avril.

Robert Badinter différenciait "l'aide à mourir et peine de mort"

La publication de cette lettre s'inscrit dans le cadre de la préparation du projet de loi sur l'encadrement de la fin de vie des malades. Elisabeth Badinter refuse que les opposants à cette loi utilisent les pensées de feu son époux. "Mon mari y avait en effet développé sa réflexion, ses souhaits et ses réserves. C'était en 2008, il y a maintenant seize ans" affirme celle qui a été saluée par le président Emmanuel Macron. Et d'ajouter : "Le caractéristique d'une pensée humaine, c'est de pouvoir s'interroger, c'est de vouloir cheminer, c'est de savoir évoluer. C'est souvent la différence entre un Homme et un dogme."

Celle qui avait 16 ans d'écart avec son mari estime que l'ancien ministre aurait "affirmé son soutien" à un "texte qui instaurait un droit à une aide active à mourir". Toujours dans cette missive, publiée dans La Tribune, Elisabeth Badinter veut réaffirmer le testament de l'ancien garde des Sceaux. Mon mari n'a jamais assimilé aide à mourir et peine de mort [...] S'il avait été parlementaire, Robert Badinter aurait soutenu ce texte. Prétendre le contraire serait une trahison de sa pensée et de sa mémoire", conclut-elle. Elle l'assure donc, son mari aurait voté le texte du gouvernement.

Mots clés
Mort People People France Photo Politique Couple
Tendances
Voir tous les people
Sur le même thème
Hommage national à Robert Badinter : son épouse Elisabeth grave et sombre face au cercueil, avec ses enfants et petits-enfants play_circle
Hommage national à Robert Badinter : son épouse Elisabeth grave et sombre face au cercueil, avec ses enfants et petits-enfants
14 février 2024
Robert et Elisabeth Badinter : 16 ans d'écart, 3 enfants en 4 ans... Un couple brillant et passionné, qui a voulu rester discret
Robert et Elisabeth Badinter : 16 ans d'écart, 3 enfants en 4 ans... Un couple brillant et passionné, qui a voulu rester discret
10 février 2024
Mort de Robert Badinter, l'homme de l'abolition de la peine de mort : réaction forte d'Emmanuel Macron
Mort de Robert Badinter, l'homme de l'abolition de la peine de mort : réaction forte d'Emmanuel Macron
9 février 2024
Vivement dimanche : Jean-Luc Reichmann fou amoureux de sa belle Nathalie, elle sort de sa réserve pour Michel Drucker
Vivement dimanche : Jean-Luc Reichmann fou amoureux de sa belle Nathalie, elle sort de sa réserve pour Michel Drucker
14 janvier 2024
Les articles similaires
Hommage national à Robert Badinter : son épouse Elisabeth grave et sombre face au cercueil, avec ses enfants et petits-enfants play_circle
Hommage national à Robert Badinter : son épouse Elisabeth grave et sombre face au cercueil, avec ses enfants et petits-enfants
14 février 2024
PHOTOS Julie Gayet et François Hollande, rare et discrète apparition des petits-enfants pour Noël !
PHOTOS Julie Gayet et François Hollande, rare et discrète apparition des petits-enfants pour Noël !
26 décembre 2023
Léa Salamé : son compagnon Raphaël Glucksmann piqué sur leur couple en direct par un homme qui a du vécu avec elle play_circle
Léa Salamé : son compagnon Raphaël Glucksmann piqué sur leur couple en direct par un homme qui a du vécu avec elle
11 mai 2024
Dernières actualités
La disparition d'Inès Reg, "injoignable", pose question : la production de son téléfilm en panique, une solution de secours évoquée
La disparition d'Inès Reg, "injoignable", pose question : la production de son téléfilm en panique, une solution de secours évoquée
11:53
Isabelle Huppert évoque la disparition du bébé de sa fille Lolita Chammah pour la première fois
Isabelle Huppert évoque la disparition du bébé de sa fille Lolita Chammah pour la première fois
11:27
Lina, disparue à 15 ans : un homme de la région s'est volatilisé au même moment qu'elle, des faits dévoilés en direct play_circle
Lina, disparue à 15 ans : un homme de la région s'est volatilisé au même moment qu'elle, des faits dévoilés en direct
10:35
Top Chef 2024 : 2 candidats définitivement éliminés, les noms des 4 derniers concurrents annoncés ! play_circle
Top Chef 2024 : 2 candidats définitivement éliminés, les noms des 4 derniers concurrents annoncés !
10:09
Dernières news