Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Koh-Lanta
Pékin Express
Mariés au premier regard
Télé Réalité
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Les Anges
Demain nous appartient
Plus Belle la Vie
Les Marseillais
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Rod McKuen : Mort du poète et compositeur américain

5 photos
Lancer le diaporama

Le légendaire poète et compositeur américain Rod McKuen est mort jeudi 29 janvier 2014. Plusieurs fois nominés aux Oscars, il avait contribué à faire découvrir aux Américains Jacques Brel...

Rod McKuen est décédé à 81 ans à Los Angeles d'une insuffisance respiratoire consécutive à une pneumonie, a annoncé l'un de ses amis, le producteur Jim Pierson, cité par le Los Angeles Times. Grand fan de Jacques Brel qu'il avait rencontré dans les années 60 lors d'un voyage en France, il adaptera les chansons du maître pour faire découvrir son talent et ses textes merveilleux à l'Amérique du Nord, notamment à travers la chanson Le Moribond devenu Seasons in the Sun, chantée par le Canadien Terry Jacks en 1974, succès à la clé. D'autres artistes francophones passeront sous sa plume pour être adapté à la sauce américaine, comme Gilbert Bécaud et Georges Moustaki.

Il composera également de nombreux textes pour des artistes comme Johnny Cash, Barbara Streisand ou encore Frank Sinatra, ce dernier lui consacrant un album dédié à ses créations, A Man Alone : The Words and Music of McKuen. Ses compositions lui vaudront également deux nominations aux Oscars en 1969, pour Jean, chanson du film Les Belles Années de miss Brodie, et pour A Boy Named Charlie Brown, générique du film Un petit garçon appelé Charlie Brown. S'il a souvent été dans l'ombre des chanteurs, il montera à plusieurs reprises sur scène.

Poète dans l'âme, il écrira plus de 30 ouvrages de poésie, boudés par les critiques mais plébiscités par le public rappelle le New York Times, dont son célèbre Listen to the Warm vendu à plusieurs millions d'exemplaires. Rod McKuen était, au sommet de sa carrière, le "lauréat non-officiel des poètes en Amérique du Nord", selon l'encyclopédie St James citée par le New York Times.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel