Actualité
Exclus
People France
Politique
Interviews
People UK
People US
Tous les thèmes
Cinéma
Johnny Depp
Blake Lively
Tom Cruise
Leïla Bekhti
Carole Bouquet
Gérard Depardieu
Sophie Marceau
Pierre Niney
Juliette Binoche
Emmanuelle Béart
Séries
Demain nous appartient
Ici tout commence
Plus Belle la Vie
Un si grand soleil
TV
Télé Réalité
Familles nombreuses
Koh-Lanta
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Mariés au premier regard
Pékin Express
Top Chef
Les Anges
Les Marseillais
Miss France
TPMP
Musique
The Voice
Eurovision
Céline Dion
Amel Bent
Louane Emera
Vitaa
Slimane
Jenifer
Britney Spears
Lady Gaga
Florent Pagny
Star Academy
Mode
Fashion Week
Défilés
Mannequins
Looks
Beauté des stars
Silhouettes de stars
Royauté
Faits divers
Justice
Police
Insolite
NEWSLETTER

Salvatore Adamo et le décès "stupide et dramatique" de son père : "Comme un coup de couteau"

Salvatore Adamo et le décès "stupide et dramatique" de son père : "Comme un coup de couteau"
Par Camille Dubois Rédactrice
Passionné par le monde du showbiz français, il est un grand fan de Cyril Viguier, Bénabar ou encore de Chevallier et Laspalès. Il met sa passion pour l'actu des stars au service de son poste de rédacteur
11 photos
Salvatore Adamo n'avait que 23 ans à la mort de son père. Dans un entretien à "Gala" paru le vendredi 5 août 2021, le chanteur se souvient avec émotion de l'accident qui a coûté la vie à son papa.

Salvatore Adamo n'avait que 23 ans lorsque son père est mort, noyé, à l'âge de 46 ans. Dans une interview à Gala parue le vendredi 5 août 2021, le chanteur de 77 ans revient sur cette période difficile de sa vie, alors qu'il n'avait pas encore connu la gloire et les succès. Cet accident aussi "stupide que dramatique" a été un coup dur.

"Quand je l'ai appris, j'étais à Biarritz. Je suis arrivé à l'hôtel vers 12h30, on m'appelle au téléphone et on m'annonce... J'ai crié. Un cri de désespoir, de douleur. J'ai reçu la mort de mon père comme un coup de couteau. Après, quand j'ai appris les circonstances - il a cru qu'une de mes soeurs qui se baignait avec une cousine était en difficulté, alors qu'elles ne faisaient que jouer - j'ai trouvé ça injuste oui, et peut-être que, mentalement, j'ai levé le poing au ciel", se souvient le septuagénaire dans les colonnes de nos confrères.

Même lors de ce drame, Salvatore Adamo n'avait pas laisser ses émotions prendre le dessus. "Même quand je suis en colère, je le garde en moi. Je n'explose jamais, j'implose. C'est peut-être pourquoi j'ai eu des petits pépins de santé dès 40 ans", a développé le chanteur belge, qui avait fait un infarctus en 1984 puis un AVC vingt ans plus tard.

Aujourd'hui, Salvatore Adamo estime avoir hérité du bon savoir-vivre transmis par son père lors de ses premières années de carrière. "J'ai eu la chance que mon père soit là. Si parfois je pouvais avoir des velléités d'envol, j'avais sa main sur mon épaule. Puis j'ai vécu dans un quartier de baraquements avec des émigrés de tous les pays. C'est là qu'on apprend la solidarité. Surtout que la cité était contiguë de la mine dans laquelle mon père et ses collègues travaillaient et qu'on entendait une espèce de sirène d'alarme quand le malheur arrivait", s'est tristement souvenu le chanteur, lui aussi père de famille. Autant de leçons d'humilité, se savoir-vivre et de tolérance qu'on retrouve dans ses chansons.

Retrouvez l'interview de Salvatore Adamo en intégralité dans le dernier numéro de Gala.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image