Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Koh-Lanta
Pékin Express
Mariés au premier regard
Télé Réalité
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Les Anges
Demain nous appartient
Plus Belle la Vie
Les Marseillais
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Samuel Etienne moitié moins payé que Julien Lepers : Son salaire dévoilé

17 photos
Lancer le diaporama
Samuel Etienne sur CNews, 1er février 2018
L'animateur a révélé qu'il était "moins cher".

Ce jeudi 1er février, Samuel Etienne était invité sur CNews. Et il n'a pas échappé a une question indiscrète sur... son salaire pour Questions pour un champion (France 3), qu'il anime depuis février 2016 à la place de Julien Lepers, viré après 28 ans de bons et loyaux services.

"Une petite question rapide : c'est vrai que vous gagnez la moitié du salaire de Julien Lepers ?", lui a-t-on demandé dans un premier temps. Le présentateur a ensuite enchaîné : "C'est Dana Hastier [la directrice de France 3, NDLR] qui a dit qu'il gagnait 40 000 euros par mois. Vous vous gagnez 19 000, c'est vrai ?"

Mal à l'aise, le papa de Malo ( né le 30 août 2016) a tout d'abord répondu : "Je vais vous dire, c'est moins que ça." Et de poursuivre : "Je suis moins cher... Je n'ai pas 28 ans d'ancienneté sur ce jeu."

Samuel Etienne s'est ensuite félicité des audiences de Questions pour un champion : "Sur l'audience. Quand on m'a confié les rênes du jeu, la décision de se séparer de Julien [Lepers, NDLR] était prise. Si ça n'avait pas été moi, ça aurait été un autre. Julien le sait, c'est pour ça qu'on est en très bons termes. Les cinq dernières années du jeu, quand je suis arrivé, c'était moins 30% d'audience (...). Ma mission était de stabiliser les audiences et ces deux derniers mois, on a inversé la courbe. Pour la première fois depuis sept ans, on remonte."

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel